Actu

Mais qui est Tony Brown, le nouveau coach des Nets ?

Capture d’écran 2016-01-14 à 21.15.22

Propulsé Head-coach lors de l’annonce de licenciement de Lionel Hollins, Tony Brown était depuis deux saisons dans le staff de l’ancien coach de Memphis.

Mais qui est vraiment Tony Brown ? On vous propose de le découvrir ici…

Statistiquement parlant Tony Brown n’est autre que le cinquième Head-coach depuis l’emménagement à Brooklyn il y cinq ans mais aussi le huitième entraîneur en sept ans.

Mais c’est aussi un ancien joueur des Nets puis qu’il a joué pour la franchise lors de la saison 1986-87 après y avoir été drafté en 1982. Il était depuis deux ans l’entraîneur adjoint de Lionel Hollins en charge de la défense.

UN CV INTÉRESSANT :

Tony Brown est arrivé à Brooklyn en même temps qu’Hollins après avoir passé les trois saisons précédentes comme assistant de Rick Carlisle à Dallas. Avant ça il a occupé ce poste chez les Clippers (2009-10) mais aussi à Milwaukee (2007-08), Boston (2004-07), Toronto (2003-04), Detroit (2001-03) et à Portland (1997-2001).

En plus de Carlisle (à Dallas et Detroit), Brown a été l’assistant de Mike Dunleavy à L.A et Portland, de Larry Krystkowiak à Milwaukee de Doc Rivers à Boston et Kevin O’Neill à Toronto.

Avant d’être nommé entraîneur par intérim, Brown avait déjà disputé trois rencontres comme Head-coach dans sa carrière pour un bilan de 3 victoires ! Une fois pour Doc. Rivers à Boston le 19 mars 2006, une autre fois pour Krystkowiak à Milwaukee en Novembre 2007 et une fois en pour Dunleavy chez les Clippers en Décembre 2009.

Avant de commencer sa carrière d’entraîneur, il était scout pour les Bucks entre 1994 et 97.

UN PARCOURS NBA PLUS QUE CORRECT  :

Mais en plus d’un CV d’assistant coach bien rempli Brown a aussi passé sept saisons (1984-90, 1991-92) comme joueur NBA avec neuf équipes différentes.

Le natif de Chicago a joué quatre ans à l’Université de l’Arkansas sous les ordres d’Eddie Sutton.

Drafté par les Nets du New-Jersey en 82ème position lors de la Draft NBA 1982 il y réalisera sa meilleure saison 1986-87 ! Enregistrant cette saison là ses records de points d’assists, d’interception et de minutes jouées en carrière.

En 360 matchs en carrière NBA répartis entre le New-Jersey, Indiana, Chicago, Houston, Milwaukee, Los Angeles (Lakers & Clippers), Utah et Seattle pour une moyenne de 6,0 points et 2,1 rebonds par match. En plus de ses sept saisons en NBA, Brown a également joué en Italie.

Brown aura donc la lourde tâche avant qu’un remplaçant à Hollins (Mark Jackson ?) ne soit trouvé…

BONNE CHANCE TONY !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s