Actu Bilan hebdo Bilan Hebdo saison 2015-2016

Bilan hebdo S07 : Un buyout et des victoires

 

Cette semaine, les Brooklyn Nets ont joué leurs derniers matchs à domicile avant une période délicate de 9 matchs à l’extérieur d’affilés. Mais avant de parler de ce que s’est passé sur les parquets, intéressons-nous à ce qui s’est passé en coulisses. En effet, dans l’ombre, Sean Marks continue de faire son ménage et Prokhorov corrige (un peu) ses erreurs…

Et oui, car nous l’avons appris en milieu de semaine, le prix des billets pour les matchs des Nets vont baisser dès la saison 2016-2017. Cette décision sonne comme si Prokhorov (propriétaire de la franchise) voulait se faire pardonner de ses promesses non tenues auprès des fans ou du mauvais niveau de jeu cette saison. Cette baisse du prix des places est une bonne initiative de la part de la direction et peut-être que ça va apporter un peu plus d’ambiance au Barclays Center, mais ce n’est rien comparé à la nouvelle que les fans des Nets ont appris un peu plus tard dans la semaine.

Nous en avons la confirmation, Sean Marks semble bien décidé à reconstruire l’équipe en vu de la saison prochaine. Après avoir coupé le contrat d’Andrea Bargnani, Marks a de nouveau coupé un contrat en la personne de Joe Johnson avec ce communiqué : « Les Nets tiennent à remercier Joe pour ses nombreuses contributions à l’équipe. Joe a été un professionnel de qualité depuis qu’il a rejoint les Nets il y a 4 ans, et a donné beaucoup de bonheur à ses coéquipiers ainsi qu’aux fans des Nets. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans l’avenir. » Johnson, lui, a déclaré qu’il avait décidé de quitter Brooklyn dans le but de rejoindre une équipe pouvant jouer les playoffs. La bonne nouvelle, c’est qu’en plus de Joe Johnson, c’est son salaire mirobolant qui part aussi, ce qui permettra pour Marks de reconstruire encore plus sereinement à l’orée de la saison 2016-2017.

Dernière news ce dimanche, les Brooklyn Nets ont signé un contrat de 10 jours pour le jeune joueur Sean Kilpatrick (évoluant jusqu’ici aux Philadelphia 87ers, équipe de D-League), joueur ayant joué avec les Denver Nuggets cette saison, qui avait fait la pré-saison avec les Pelicans, et qui jusqu’à maintenant était le meilleur scoreur de D-League (27,4 pts à 47,2 % au tir).

Côté terrain maintenant, le premier match de cette semaine a eu lieu dimanche soir avec la réception des Charlotte Hornets. Et on ne va pas créer de suspens là où il n’y en a pas, les Nets n’ont jamais su revenir après avoir été menés tout le match… Pire, les Nets n’ont jamais su défendre convenablement sur Kemba Walker enchainant les rotations entre Larkin et Sloan pour essayer de la stopper, en vain. Défaite 96-104 au final malgré une bonne prestation de Johnson (tiens donc) avec 17 points et Brook Lopez avec 16 points et 10 rebonds.

Mardi, c’était le premier match à l’extérieur d’une longue série avec un déplacement au Moda Center de Portland pour y affronter les Trail Blazers. Dans cette partie des Nets, il n’y a encore et toujours que notre pivot Brook Lopez qui a su sublimer son jeu et être encore une fois monstrueux (36 points et 10 rebonds), clairement pas assez d’adresse extérieure pour Brooklyn dans ce match (seulement 3 tirs à 3pts réussis sur 12 tentés). De l’autre côté, le duo de Portland Damian Lillard et CJ McCollum ont claqués 34 points chacun, difficile de se relever de ça. Défaite 104-112.

Deux jours plus tard, les Nets continuaient leur road-trip à Phoenix dans un duel entre les 14èmes de la conférence Ouest et les 14èmes de la conférence Est. Et malgré le très bon match de l’ancien joueur de Brooklyn Mirza Teletovic (30 points, meilleur marqueur du match), cette partie était pour l’équipe de l’Est. Avec (chose rare) 7 joueurs des Nets à plus de 10 points dont un très complet Donald Sloan (13 points, 9 rebonds et 6 passes décisives), un Markel Brown impérial en sortie de banc (16 points à 4/7 au tir dont 2/2 à 3pts) et surtout un grand Bogdanovic (24 points), les Nets ont su creuser l’écart en 1ère mi-temps pour ne jamais perdre leur avance et assurer une victoire 116 à 106.

Dernier match de la semaine avec un déplacement au Jazz d’Utah. Et comme au match précédent, Brooklyn a fait une première mi-temps très convenable en imposant son jeu et en résistant à Gordon Hayward (qui finira le match avec 27 points), au final un match solide des Nets qui remportèrent ce match grâce à Thadd Young (21 points et 8 rebonds) et à Brook Lopez (19 points et 6 rebonds dont 5 offensifs). Les Brooklyn Nets qui enchaînent deux victoires d’affilée, ce n’était plus arrivé depuis le mois de décembre donc profitons-en avant le match face aux Clippers ce lundi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s