Actu

D-League Report n°1 : Des débuts compliqués…

Windy City Bulls v Long Island Nets

Bonjour à tous et bienvenue dans ce premier numéro du D-League Report ! Mais tout d’abord voici une petite présentation : il s’agira d’articles, à raison d’une fois par mois, pour relayer la première saison des Long Island Nets. Vous y retrouverez les résultats de l’équipe, les blessés, les tops comme les flops, avec un suivi bien spécial sur les joueurs venant des Brooklyn Nets et notre petit frenchie Boris Dallo. Commençons donc sans plus tarder !

Les résultats :

Au bout d’un mois de compétition, on ne peut pas dire que les résultats soient jusqu’alors satisfaisants. Voire même inquiétants. Au bout de 10 rencontres, les Nets enregistrent un bilan de 2 victoires pour 8 défaites. De ce fait, les Long Island se noient au fond du classement de la division Atlantique. En effet, seuls les BayHawks font moins bien que nos Nets dans la division avec 1 victoire pour 7 défaites.

Et parmi nos défaites, on compte deux gros blowout : -29 en ouverture de saison contre les Wind City Bulls, -36 contre les Raptors 905… Fait pas très très chaud chez les Nets me direz vous.

Et puis parfois les Nets ont quelques fulgurances et gagnent des matchs. La première victoire lors du deuxième de la saison, contre Canton Charge, à l’extérieur, de 2 petits points 118-120 (en encaissant 44 points dans le dernier QT juste pour se faire peur). Puis une  deuxième, contre les Santa Cruz Warriors 114-104 dans une rencontre bien maîtrisée. Comme quoi les Nets sont capables de terrasser les Warriors…

Mais on ne vous parle là que des victoires pour cacher l’arbre de défaites, et souvent avec +100 points encaissés. Sur les 8 défaites, les Nets ont encaissé plus de 100pts sept fois, dont 6 à plus de 110 points encaissés… C’est légèrement les portes ouvertes dans la défense vous m’étonnez qu’il fasse froid.

Les mouvements et blessures :

  • 12/11/2016 Lazar Hayward s’est fracturé la main dès le début de la saison au bout de 2 matchs et devrait être réévalué dans la semaine.
  • 15/11/2016 J.J. Moore, qui avait participé au training camp des Long Island, a été appelé pour remplacer Lazar Hayward le temps de sa blessure. Austin Freeman a lui été coupé et Moore va prendre définitivement sa place dans le roster.
  • 30/11/2016 Les Nets signent Wally Niang.

Yogi Ferrell, Anthony Bennett et plus particulièrement Chris McCullough font régulièrement des allers-retours entre les Brooklyn Nets et les Long Island Nets.

Les tops :

  • Chris McCullough (7 matchs) : Il est le joueur des Brooklyn Nets le plus utilisé par les Long Island Nets, et se débrouille vraiment bien. Il tourne à 19.4 points et 8 rebonds de moyenne en 30mn et s’impose comme le leader statistique de l’équipe.
  • Trahson Burrell (10 matchs) : L’ailier n’a pas starté tous les matchs auxquels il a participé (6 starts) mais se pose comme le titulaire à son poste. Avec 11.4pts et 9.5rbs par match en 30 minutes, il passe devant Carrick Felix (15pts 3rbs en 28mn) dans la hiérarchie.
  • Egidijus Mockevicius : (7 matchs) : Présent lors de la Summer League des Brooklyn Nets cet été, Mockevicius a finalement pris le chemin de la D-League. Le lituanien n’a starté que 3 fois mais réussit jusqu’alors sa saison avec en moyenne 11.7pts et 6 rebonds en 23 minutes.
  • Boris Dallo (10 matchs) : Oui le petit frenchie fait partie de nos tops ! Avec 10 points 6 rebonds et 3.5 passes de moyenne par match, Boris fait partie des leader de l’équipe. S’il a été un peu décevant sur son shoot lors des derniers matchs, il reste tout de même un starter habituel des Long Island Nets et un joueur sur lequel on peut compter.

Bilan du début de saison :

Vous l’aurez compris, le début de saison de la jeune franchise est très compliqué, avec un triste bilan de 2 victoires pour 10  défaites. Au delà du bilan, on voit que les joueurs faisant les allers-retours entre NBA et D-League sortent de bonnes prestations, avec McCullough qui s’impose comme le leader de l’équipe. Sur le plan individuel, certains joueurs sortent du lot comme nous avons pu vous les citer, mais c’est collectivement que le problème se pose. L’adresse générale de l’équipe à 3PTS (seulement 31.1%) est un énorme soucis qui nous fait perdre bien des matchs. On espère cependant une réaction des Long Island Nets, et on se retrouve dans un mois pour un deuxième numéro du D-League Report !

(L’article ne prend pas en compte le dernier match contre les Sioux Sky Force du lundi 5/12, ni celui de ce soir contre les BayHawks)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s