Actu Bilan hebdo Bilan Hebdo Saison 2016-2017

Bilan Hebdo n° 13 : On sort les pioches et on continue de creuser..

Cette semaine, les Nets avaient quatre matches à jouer dont deux à la maison et un back-to-back à l’extérieur contre Cleveland et Minnesota. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la victoire n’a pas été au rendez-vous puisque l’équipe s’est incliné à quatre reprises. 

Les rencontres de la semaine :

Brooklyn Nets vs  San Antonio Spurs

Un match à oublier rapidement pour Kenny Atkinson. Une lourde défaite comme lors de la première confrontation à San Antonio en décembre dernier. On notera pour ce match les absences de Tony Parker et Pau Gasol mis au repos, ainsi que de Kawhi Leonard et Manu Ginobili, tous deux blessés. Du côté de Brooklyn, Caris LeVert a été ménagé et n’a pas joué tout comme Lin et Harris qui sont eux blessés.

Même si le début de match était à l’avantage des Nets, les Spurs on su imposer leur rythme pour remporter le 1QT d’un tout petit point (27-26).
 Le second sera lui aussi disputé et les Nets réussiront encore à résister. Spencer Dinwiddie (13 points) et Isaiah Whitehead (19 points) essaieront de garder l’équipe à flot mais l’écart se creuse et Brooklyn est mené de 10 points à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’équipe perd pied et encaisse un 39-27 dans le QT3. San Antonio maîtrisera la fin du match pour s’imposer logiquement contre des Nets qui malgré de la bonne volonté ne font simplement pas le poids contre un des cadors de la Ligue.

Côté stats : 52 % de réussite pour SAS contre 42 % pour BKN. Sean Kilpatrick 10 rebonds et Randy Foye 4 passes décisives.

Brooklyn Nets vs Miami Heat

Ce match fût l’occasion de rendre hommage à  Jason Collins. C’était aussi l’occasion de revoir Wayne Ellington et Willie Reed qui ont rejoint le Heat cette saison.

Bon début de match pour Brook Lopez qui est en feu à 3-points. Cependant la défense des Nets est sous pression et perd le QT1 (30-34). Les premières minutes du 2QT sont difficiles : le Heatt est devant grâce à Wayne Ellington et Goran Dragic, mais Brooklyn rattrape son retard et finit devant avec un écart de +11 grâce à un dernier shoot sur le buzzer de Sean Kilpatrick (55-66 à la mi-temps).

Au retour des vestiaires, Caris Levert s’illustre avec un joli crossover de toute beauté sur Wayne Ellington qui est complètement à la rue et finit par un tir à 3 points. L’écart sera de 18 points à la fin du QT3 (71-89).
Brooklyn se rassure et y croit mais malheureusement le match va vite se transformer en cauchemar. Le dernier QT a été à l’avantage du Heat ( 38-17).

Les Nets vont complètement perdre pied et à l’inverse du QT2 Miami prend les chose en main avec un Dion Waiters en feu et revient même à égalité en marquant 10 points en moins d’une minute. Dans les dernières secondes après un temps mort de Miami, Dion Waiters réussi le shoot à 3 points très clutch qui assure la victoire du Heat. Brooklyn échouera sur un dernier tir de Randy Foye à 3 points. C’est la fin du match et même le dernier panier du milieu de terrain de Spencer Dinwiddie n’y changera rien. Ce match laissera beaucoup de regrets….

L’homme du match :

  • Caris LeVert 12 points et 4 passes décisives, le rookie a brillé par deux belles actions remarquables.
  • – On notera l’excellent match de Brook Lopez le meilleur marqueur du match avec 33 points ( dont 7/14 soit 50% à 3 points)
  • – Bojan Bogdanovic 17 points, 5 rebonds.

 Brooklyn Nets @ Cleveland Cavaliers 

Ce match a été l’occasion de retrouver une vieille connaissance à Cleveland : Richard Jefferson qui rappelons le jouait chez les Nets dans les années 2002-2008. Dans cette rencontre, Brooklyn jouait sans Jeremy Lin, Trevor Booker, Joe Harris qui étaient tous les trois blessés. Brook Lopez, Caris LeVert n’ont pas joué et ont été mis au repos. Kenny Atkinson a encore dû changer son cinq majeur avec une composition inédite : Bojan Bogdanovic, RHJ, Justin Hamilton, Randy Foye et Spencer Dwinwiddie.

Le match débute et il n’y a franchement rien d’intéressant sur le parquet de la Quicken Loans Arena. Rondae Hollis-Jefferson (8 points), Bojan Bogdanovic (17 points) et Isaiah Whitehead (16 points) sont les plus en vue. Les Nets sont menés 25-27 après le QT1. Dès le début du 2QT, ils reprennent la partie avec un bon Quincy Acy (7 points) et Sean Kilpatrick (18 points). Malheureusement, par maladresse à la fin de cette première période, Brooklyn concédera un écart de -8 (47-55).

En seconde mi-temps, Brooklyn joue trop brouillon et au fil des minutes ne répond plus physiquement aux contacts. Distancé encore une fois, les Nets laisse le Big Three de Cleveland se balader : Lebron James (31 points 11 passes) Kyrie Irving (28 points) et Kevin Love (13 points et 14 rebonds) sont en feu.
L’issue du match se termine par une nouvelle défaite, les hommes de Kenny Atkinson reviendront dans le match mais bien trop tard pour espérer gagner… Seule consolation, Brooklyn remporte le dernier quart (43-30). Défaite logique 116-124.

Brooklyn Nets @ Minnesota Timberwolves

Même avec le retour de Brook Lopez, Caris LeVert et Trevor Booker, Brooklyn ne s’impose pas contre Minnesota. Mauvaise soirée encore une fois après avoir lutté contre les Cavs à Cleveland, les Nets ont dû s’envoler pour Minneapolis et affronter les Wolves. Les Nets n’ont pas pu résister face à une équipe rapide et surtout adroite avec un Zach Lavine (20 points à 3/6 à 3 points) et Karl-Anthony Towns (37 points et 13 rebonds).

Les deux premiers QT ont été plutôt accrochés malgré un écart qui commençait à grandir. Les hommes de Kenny Atkinson ont tout de même bien résisté. A l’issu du premier quart le score était de (26-33) et à la fin de la première mi-temps cet écart n’avait sensiblement pas bougé (63-55). La deuxième partie n’est pas à l’avantage des Nets qui essayent de recoller et de revenir parfois à 4 ou 5 points mais la défense New-Yorkaise était trop perméable : Karl-Anthony Towns perce et laisse sur place un Brook Lopez complètement dépassé. Brooklyn s’effondre dans le dernier quart et ne reviendra plus. Lourde défaite 109-129.

L’homme du match : Brook Lopez (25 points 7 rebonds) toujours aussi impressionnant à 3 points avec un 3/6 soit 50% de réussite.

Joueur de la semaine : Caris LeVert :

image

Sur la continuité de la semaine passée, le rookie a enchaîné les bonnes prestations malgré un temps de jeu limité et une mise au repos contre les Cavs. L’ancien de Michigan State nous a encore glorifié de quelques actions de classe dont l’une est d’ailleurs notre action de la semaine.

 

Action de la semaine : RIP Wayne Ellington !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s