Actu

Pourquoi Dinwiddie est un bon choix de meneur pour les Nets

spencerLes filets de Brooklyn ont coupé le meneur de poche Yogi Ferrell le 8 décembre, libérant une place dans le roster pour signer Spencer Dinwiddie. Pourquoi ce fut la bonne décision pour les Nets à long terme ? 

Yogi Ferrell qui joue maintenant pour les Dallas Mavericks avait signé avec les Nets juste après la Draft 2016 lors de laquelle il n’avait pas été sélectionné. Alors que le prospect de l’Indiana voulait voir son nom appelé par le sous-commissaire Mark Tatum, il ne fallut pas longtemps avant que les Nets donnent à Ferrell une chance en Summer League.

La direction de Nets a été impressionnée par ce que le petit meneur avait montré pendant la Summer League de Las Vegas, et a décidé de lui donner sa chance. Avec la saison inaugurale de l’équipe de Nets D-League, les Long Island Nets, c’était la situation idéale pour développer Ferrell en un meneur rapide et explosive qui pourrait apporter un peu de «diamant en valeur brute» pour Sean Marks et  Kenny Atkinson. Mais alors que qu’il enchainait les bonnes prestation en D-League pour Long Island, avec une moyenne de 18,7 points et 5,8 passes en 18 matchs, les Nets ont fini par renoncer au joueur formé dans l’Indiana car son passage en NBA avec les Nets ne se traduisait pas sur les parquet comme Atkinson le souhaitait.

Ayant une affinité pour les meneurs plus grands les filets ont rapidement signé Spencer Dinwiddie (1m98) qui évoluait en D-League après un passage la saison précédente chez les Pistons de Detroit. Dinwiddie avait joué 12 matchs pour les Pistons pendant la saison 2015-16, en moyenne de 4,8 points et 1,8 assistances en moins de 14 minutes par match. Le meneur de 23 ans du Colorado été vu par beaucoup comme un « facilitateur », quelqu’un qui peut utiliser sa longueur et les pas pour se rendre rapidement au panier, attirer l’attention dans la peinture pour finir des actions ou décalé des joueurs ouvert sur les côté.

Dinwiddie avait réalisé son meilleur match avec avec les Piston l’an passé contre les Wizards de Washington avec huit passes.

Ce qui est le plus impressionnant dans le jeu de Dinwiddie, c’est son utilisation de son envergure physique, la montée sur les défenseurs pour obtenir son tir, et son talent pour la vision de cross-court comme on peut le voir dans la vidéo (2:53) lorsqu’il trouve Caron Butler ouvert pour un shoot. Malgré le jeu solide de Dinwiddie, de nombreux fans de Nets ont été contrariés par la coupure de Ferrell, plus pour ce qu’il aurait pu apporté plutôt que pour son impact immédiat sur les Nets. Surtout quand a peine arrivé chez les Mavs après que les Nets l’aient de nouveau assigné en D-League, Ferrell cartonne les Blazers à lui tout seul avec 32 points à 11 sur 17 au shoot !

Juste après ce match de nombreux fans de Nets ont rapidement crié au scandale, et en pointant du doigts la mauvaise décision de Marks. Le front office des Nets a entendu des choses telles que «notre front office est incapable de repérer des talents» ou encore «il pourrait être le prochain Isaiah Thomas», mais, Marks est resté calme et n’a jamais réagit au mécontentement des fans.

Peu de temps après la Yogi-hype s’est estompé, et Ferrell affiche maintenant 12,3 points et 4,8 passes en moins de 32 minutes par match. Et bien que Ferrell joue plus depuis que les Mavs ont coupé Deron Williams on ne peut pas dire que ses stats soit en augmentation.

Alors, pourquoi est-ce un bon coup pour Marks et les Nets d’aller cherche Dinwiddie ?

Pour commencer les Nets avait besoin d’expérience et Dinwiddie est déjà dans sa troisième année NBA alors qu’il a tout juste 23 ans soit le même âge que Ferrell. Dinwiddie a également développer depuis son arrivé son tir à l’extérieur, la preuve lors du match contre les Grizzlies ou il score 19 points dont quatre trois points.

Quand on demande son avis a Kenny Atkinson il a un avis bien tranché sur son meneur, « Il jouait assez bien avant la pause du All-Star Game, il commençait à trouver son shoot et ses attaques du cercle. Nous aimons sa défense. C’est une agréable surprise, honnêtement. Nous sommes impatients de voir ce qui peut encore nous apporter. « 
Avec le retour de Jeremy Lin, Dinwiddie glisse dans un nouveau rôle : mener la 2nd unit des Nets. On continue tout de même de voir le Rookie de Seton Hall Isaiah Whitehead qui glisse poste 2 lorsque Spencer Dinwiddie et lui son sur le parquet en même temps. Et quand les deux sont associé (environ 190 minutes cette saison), le duo tourne à  48,1% au shoot de moyenne.
La capacité de Dinwiddie à exécuter la deuxième unité s’est révélée précieuse quand Jeremy Lin ou même Randy Foye ont besoin de soufflé. Yogi Ferrell avait un profil de shooter alors que Dinwiddie est aussi capable de défendre et sait mettre en valeur ses coéquipiers. Et même si Yogi a pris un bon départ à Dallas, cela ne le rend pas meilleur que Dinwiddie.  Comme on dit les carrières sont jugées par des années, pas des jours ou des semaines et Dinwiddie est encore jeune. De plus il est dans une situation parfaite avec les filets car c’est un joueur qui a besoin de minutes pour se developer, minutes que Kenny Atkinson peut lui donner derrière Jeremy Lin.
Sean Marks évaluera ses options cet été, mais une chose est sûr Spencer Dinwiddie est un joueur qui pourrait être dans les plans à long terme de la franchise.
Publicités

un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s