Bilan Hebdo Saison 2017-2018

Bilan Hebdo n°4 : Un road trip bien géré malgré une flopée de blessés..

Nous sommes déjà mi-novembre et les Nets attaquent leur quatrième semaine de compétition avec un bilan de trois victoires et six défaites. Avec quatre déplacements du côté de Phoenix, Denver, Portland & Utah, c’est une semaine chargée qui attend la franchise de la banlieue de New-York contre des équipes de la conférence Ouest. Quatre matchs d’un road-trip commencé la semaine dernière avec une défaite du côté de Los Angeles contre les Lakers.

Résumés des matchs de la semaine :

Mardi 7 novembre : Brooklyn Nets vs Phoenix Suns (98-92)

Deuxième rencontre entre les deux équipes en à peine une semaine après la défaite 122-114 au Barclays Center pour la bande à D’Lo face à son copain Devin Booker. Pour cette rencontre, Kenny Atkinson était privé de Trevor Booker qui souffre d’un mal de dos, de Jarrett Allen pour une douleur au pied persistante et d’ Isaiah Whitehead à qui le staff a décidé de donner du temps de jeu en G-League. Quincy Acy lui était de retour après avoir manqué les quatre derniers matchs à cause d’un problème à l’aine.

  • Cinq majeur des Nets : Russell, Crabbe, Carroll, Hollis-Jefferson, Mozgov
  • Cinq majeur des Suns : James, Booker, Warren, Chriss, Chandler

Début de match brouillon pour les Nets, les shoots sont monopolisés par Russell et Crabbe avec plus ou moins de réussite. Malgré tout, Brooklyn prend jusqu’à 12 points d’avance grâce à son banc : Dinwiddie, Harris, Acy et même Zeller apporteront l’intensité et le scoring qu’on attendait d’eux.

Le deuxième QT reprend sur le même rythme et Joe Harris puis Allen Crabbe font tomber la foudre à 3PTS. Les Suns peinent à répondre et alors que l’écart était remonté à +15 points, les Suns reviennent à deux petits points au milieu du 2ème QT (35-33). Phoenix rate l’occasion de passer devant et sur l’action qui suit, Joe Harris sanctionne les Suns. Les Nets mènent finalement 47-41 à la mi-temps.

Sur la dernière action de la première mi-temps, RHJ semble se faire mal et est aidé par Quincy Acy pour rejoindre le vestiaire. Dès le début du troisième QT la franchise annonce que Rondae a une contusion à la hanche et qu’il pourrait ne pas rejouer du match.

Les Suns reviennent dès le début de 3ème QT points le banc nous garde dans le match. Les deux équipes se répondent coups pour coups et l’écart reste finalement le même. 72-68 pour les Nets avant d’aborder les 12 dernières minutes du match.

Beaucoup de fautes dans ce match et après deux minutess les Nets ont déjà 5 fautes et Mozgov est exclu. Les Nets vont jouer la fin du match dans la pénalité. Profitant de cette avantage, les Suns passent devant mais c’est à ce moment là que D’Lo prend feu et inscrit 10 points de suite pour nous redonner l’avantage. Les Nets s’imposent 98-92 à Phoenix pour le deuxième match de ce road trip à l’Ouest.

Russell a certainement joué son match le plus abouti avec 23 points donc 10 dans le 4e QT à 63% (8/13), 6 rebonds, 8 assists et 2 steals en 30 minutes ! Joe Harris score lui 18 points en sortie de banc et échoue à un petit points de son record en carrière. DeMarre Carroll fini lui en double double avec 14 points et 11 rebonds ainsi que quelques actions défensives clutch en fin de match. Allen Crabbe semble enfin avoir trouvé des repères avec 15 points et 4 rebonds à 5/9 au shoot (55.6%) et un excellent 3/4 depuis le parking (75%).

On a aimé : 

  • L’apport du banc qui a inscrit près de 41% des points de ce match.
  • La défense qui pour la première fois cette saison tient un adversaire sous les 100 points.
  • Le match de Tyler Zeller : 12 points, 3 rebonds, 1 contre à 71.4% au shoot.

On a pas aimé :

  • L’attaque trop brouillonne contre une équipe qui n’est pas réputée pour sa défense.
  • Le secteur intérieur décimé. Booker et Allen déjà out et RHJ potentiellement absent tout ça juste avant d’aller à Denver jouer la raquette Jokic – Milsap…

Mercredi 8 novembre : Brooklyn Nets vs Denver Nuggets (104 – 112)

image.jpg

Pour ce deuxième match en deux jours, Kenny Atkinson va devoir composer avec de nombreux absents, tous dans le secteur intérieur : un temps incertain Rondae Hollis-Jefferson a finalement rejoint Trevor Booker et Jarrett Allen sur la liste des blessés.

  • Cinq majeur des Nets : Russell, Crabbe, LeVert, Carroll, Mozgov
  • Cinq majeur des Nuggets : Murray, Harris, Chandler, Milsap, Jokic

L’entame de match est compliquée, les Nets jouent up-tempo pour éviter les attaques placées et donc la raquette Jokic-Milsap mais l’adresse n’est pas au rendez-vous… En face le duo d’intérieurs se régale face à Mozgov et Carroll. Si on comprend les difficultés de DeMarre dans son duel face à son ancien coéquipier chez les Hawks, Jokic lui s’amuse de Mozgov et lui fait la totale…

Le 2e QT est dans la continuité du premier avec des Nets dépassés, même si comme à leurs habitudes les hommes de Kenny Atkinson ne lâchent rien et montrent par séquence de très bonnes choses, ils n’arrivent pas a combler les 10 points qui les séparer des Nuggets… Le score à la pause : 46-57 Denver.

Habitué des 3e QT ratés cette saison, celui là ne sera pas mieux que les autres. Notre attaque est trop brouillonne et notre défense trop passive ! Malheureusement aucun joueur ne semble en mesure de prendre le lead dans ce match. Jokic s’amuse littéralement et donne 20 points d’avance à Denver avant le début du dernier QT.

Atkinson a compris qu’il ne reviendrait jamais dans ce match et ouvre le banc. Jacob Willey qui a joué un peu va finir le match tout comme Sean Kilpatrick et même Isaiah Whitehead. Joué libéré le bout du banc profitera du relâchement des Nuggets pour revenir dans le match en inscrivant 31 points dont 15 pour le back-court. Le score final est de 104-112 mais ne reflète pas l’écart entre les deux équipes sur ce match.

On a aimé : 

  • Le match de Tyler Zeller : 21 points, 5 rebonds, 1 contre à 80% au shoot.
  • L’énergie de Jacob Wiley : 4 points, 8 rebonds, 1 assists, 1 steal à 1/3 au shoot.

On a pas aimé :

  • L’attaque trop brouillonne et la défense aux abonnées absents..
  • Le manque de leadership en l’absence de RHJ.

Samedi 11 novembre : Brooklyn Nets vs Portland Trail Blazers (101 – 97)

RHJ

Après deux jours de repos, les Nets se présentent au Moda Center pour jouer les Blazers. Ce match marque le retour d’Allen Crabbe à Portland après 4 ans dans l’Oregon. Comme lors du match précédant, Kenny Atkinson doit composer avec pas moins de 3 absents puisque Jarrett Allen (Pied), Trevor Booker (Dos) et Tyler Zeller (malade) sont absents. Néanmoins il est important de souligner le retour important de RHJ  après son coup reçu contre les Suns.

  • Cinq majeur des Nets : Russell, Crabbe, Carroll, RHJ, Mozgov
  • Cinq majeur des Blazers : Lillard, McCollum, Harkless, Vonleh, Nurkic

Le match commence plutôt bien pour les Nets. Il y a des mouvements de balle intéressants et nos joueurs ont beaucoup de shoot ouvert. DeMarre Carroll et Allen Crabbe rentrent leurs 3PT, mais Nurkic nous fait mal dans la raquette. Le bosnien est en forme et inscrira 9 points et 3 rebonds en 6 minutes. Le 5 majeur fait le boulot, le banc lui est étonnamment en difficulté. Pat Connaughton donne 7 points d’avance aux Blazers sur un shoot au buzzer après un bon travail de Lillard en fixation.

Le début du 2e QT se joue sur un faux rythme, mais les Nets avec le retour de D’Angelo Russell vont repasser devant grâce à deux shoot à 3PTS de suite. Un avantage de courte de durée à cause de deux possessions mal géré dont les Blazers profiteront pour reprendre 5 points d’avance. Cette avance va monter jusqu’à 7 points avant que D’Lo ne nous ramène à 3 points dans la dernière minute du 2e QT. Les Blazers vont alors profiter d’un coup de sifflet généreux des arbitres sur un shoot de Lillard pour prendre 6 points d’avance à la mi-temps : 46-52 pour les Blazers.

Le 3e QT se joue sur un rythme très élevé mais aucune des deux équipes n’arrivent à faire la différence. L’écart est toujours de 6 points avant que les Nets ne décident d’accélérer et de prendre l’avantage grâce à un gros run (12-0). Les hommes de Kenny Atkinson réalisent un énorme QT et inflige un 31-18 aux Blazers pour mener 77-70 !

Portland retrouve de l’adresse en ce début de 4e QT et les Blazers reviennent à un petit points des Nets en seulement 3 minutes. 80-79 pour les Nets avec 9 minutes à jouer. Atkinson choisit de finir le match avec Russell et Dinwiddie sur les postes arrières et le trio Crabbe, Carroll, RHJ. Une bonne idée puisque RHJ va réaliser deux énormes actions défensives dans les deux dernières minutes. Offensivement c’est D’Angelo Russell qui régale en marquant 11 points dans ce QT pour donner 4 points d’avance aux Nets.

Privé de Booker, Zeller et Allen mais avec un D’Angelo Russell clutch les Nets s’imposent à Portland 101-97 pour la première fois depuis 2013 ! Une victoire qui fait du bien avant d’aller à Utah pour le dernier match de la semaine.

On a aimé : 

  • Le match de Russell : 21 points dont 11 dans le 4e QT, 4 rebonds et 9 assists à 48% au shoot.
  • La défense, qui aura tenu l’attaque des Blazers sous les 100 points.

On a pas aimé :

  • La performance offensive de Caris LeVert : 5 points, 6 rebonds, 3 assists à 40% au shoot (0/2 à 3PTS).
  • Les lancers ratés de Russell en fin de match qui aurait pu nous faire perdre le match.

Dimanche 12 novembre : Brooklyn Nets vs Utah Jazz (106 – 114)

Capture d’écran 2017-11-12 à 13.18.07.png

Pour ce dernier match de la semaine les Nets enregistrent les retours de Trevor Booker et de Tyler Zeller mais devront faire sans Spencer Dinwiddie qui est préservé en raison d’une douleur à une cuisse. Du côté du Jazz, Rudy Gobert est finalement absent après son choc avec Dion Waiters la veille.

  • Cinq majeur des Nets : Russell, Crabbe, Carroll, RHJ, Mozgov
  • Cinq majeur du Jazz : Rubio, Mitchell, Ingles, Sefolosha, Favors

Le début de match est à l’avantage du Jazz qui prend jusqu’à trois possessions d’avance dans le milieu du premier QT mais c’est sans compter sur D’Angelo Russell qui score 7 points et réveille ses coéquipiers. Sous l’impulsion de leur meneur, les Nets refont leur retard et finissent ce premier QT à égalité avec le Jazz : 25-25.

Utah est supérieur et reprend très vite le large… Les shoots du parking pleuvent, Hood et Ingles font la pluie et le beau temps pour le Jazz bien aidé par les largesses défensives de Brooklyn… Les Nets encaisse un 20-36 dans le deuxième QT et sont menés de 16 points (45-61) à la mi-temps.

Au prix d’un gros travail collectif des deux côtés du terrain, les Nets refont une partie de leur retard sous l’impulsion de sa second unit et ce malgré l’absence de Spencer Dinwiddie. À la fin de ce QT, les Nets ne sont plus menés que de 10 points : 65-75 à l’approche des douze dernières minutes.

Malheureusement pour Kenny Atkinson, D’Angelo Russell se blesse au genou dans les premières minutes de ce dernier QT et doit rentrer au vestiaire pour être examiné. D’Lo ne reviendra pas et Atkinson allait ouvrir son banc lorsque DeMarre Carroll ramène son équipe à 7 points avec 4 minutes à jouer. Malgré ce sursaut d’orgueil, les Nets s’inclinent finalement 106-114 dans un match où le seul regret sera de ne jamais avoir tenu la distance avec une équipe de Utah pourtant pas au mieux en ce début de saison.

On a aimé : 

  • Le match de Russell avant sa blessure : 26 points, 6 rebonds et 3 assists à 58% au shoot (66% 3PT)
  • Rondae Hollis-Jefferson qui continue sur sa belle lancée : 19 points, 6 rebonds, 3 assists
  • Le retour de Trevor Booker qui réalise un match sérieux : 12 points, 5 rebonds en 19 minutes.

On a pas aimé :

  • La 2nd unit qui semblait complètement perdue en l’absence de Spencer Dinwiddie.
  • La naïveté défensive face à une équipe qui n’est pas réputée pour être une grosse machine à scorer.

Au sortie de ce road trip de 5 matchs commencé à Los Angeles la semaine dernière, les Nets finissent avec un bilan de 2 victoires pour 3 défaites. Une semaine plus qu’honnête pour la franchise de Brooklyn qui affiche un bilan global intéressant de 5 victoires pour 8 défaites (38.5%) avant de retrouver le Barclays Center dans la nuit de mardi à mercredi pour un match contre les Celtics.

Le joueur de la semaine : D’Angelo Russell

Russell20.5 PPG – 5 RPG – 6.5 APG – 51.3 FG%

Meilleur match : 21 points, 4 rebonds, 9 assists à 42%FG vs Portland

Très bon contre les Suns, D’Lo a déçu lors du deuxième match de la semaine à Denver… 12 points et 8 pertes de balle pour le talentueux meneur. Certainement le pire match depuis son arrivée chez les Nets.. C’est alors que DeMarre Carroll à décidé de jouer son rôle de vétéran et d’avoir une discussion seul à seul avec Russell pour aider le jeune joueur. Une discussion qui a semble-t-il porté ses fruits puisque contre les Blazers, D’Lo a distribué 9 assists pour seulement 2 pertes de balle et a inscrit 11 points dans le dernier QT. D’Angelo doit encore s’améliorer au niveau de ses prises de décisions mais il le sait, il a une équipe derrière lui et tout le monde est mobilisé pour son développement.

Sorti sur blessure contre le Jazz, D’Angelo souffre d’une contusion au genou gauche et devrait louper plusieurs matchs comme l’a annoncé la franchise dans un tweet au forme de communiqué.

Mention spéciale : DeMarre Carroll

Capture d’écran 2017-11-12 à 15.10.39.png13.5 PPG – 8 RPG

Meilleur match : 14 points, 11 rebonds à 41%FG vs Phoenix

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s