Bilan Hebdo Saison 2017-2018

Bilan Hebdo n°8 : Sortez les ponchos, cette semaine c’est Global Games à Mexico City !

171210054122917567

Huitième semaine de compétition un peu spéciale pour les Nets avec tout d’abord un déplacement à Atlanta pour une revanche après la défaite de samedi dernier au Barclays Center puis deux matchs délocalisés contre OKC puis contre le Heat de Miami pour les NBA Global Games de Mexico. Heureusement cette semaine Kenny Atkinson peut compter sur un groupe au quasi complet puisque mise à part Jeremy Lin, D’Angelo Russell est le seul joueur indisponible.

Les matchs de la semaine :

Mardi 5 décembre : Brooklyn Nets vs Atlanta Hawks : 110-90

schroder_floater.jpg

Après la défaite de la semaine dernière contre Atlanta au Barclays Center, une réaction était attendue dans ce match au parfum de revanche. Avant le match DeMarre Carroll et Kenny Atkinson expliquaient être conscients d’avoir fait un « non-match » lors de la précédente opposition entre les deux équipes. L’ailier vétéran des Nets annonçait de son côté que les Nets allaient être bien plus agressifs et que le groupe avait à cœur de faire mieux après un match qu’il qualifiait à juste titre de contre performance.

  • 5 des Nets : Dinwiddie, Crabbe, Carroll, RHJ, Zeller
  • 5 des Hawks : Schröder, Bazemore, Prince, Ilyasova, Plumlee

Le début de match est bon pour les Nets puisqu’après avoir encaissé un 2+1 de Kent Bazemore, ils scorent 9 points de suite et envoient Ersan Ilysova sur le banc pour deux faute en moins de 2 minutes. Un détail important quand on sait que les Hawks sont déjà privés de Collins, Muscala et Dedmon. Budenholzer prend un temps mort et ça va mieux pour les Hawks qui reviennent et provoquent la deuxième faute d’Allen Crabbe. Les Hawks repassent devant en inscrivant 9 points de suite et obligent Kenny Atkinson à prendre un temps-mort. Le match s’équilibre et les deux équipes finissent le QT sur le score de 33-32.

Le 2ème QT reprend doucement avec beaucoup de déchet. Après 4 minutes les deux équipes n’ont marqué que 11 petits points et sont à égalité 38-38. Trevor Booker apporte une énergie incroyable avec 6 points à 100% de réussite, 3 rebonds et 2 assists. Les Nets déjouent et ne rentrent plus de shoot, ce qui permet à Atlanta de faire un écart et de mener de 8 points à 5 minutes de la mi-temps. Encore une fois les Nets se reposent sur leur adresse longue distance pour revenir. Joe Harris par deux fois ramène les Nets avant que RHJ à 3PT permette au Nets de repasser devant. Finalement les Nets rentrent au vestiaire avec un déficit d’un point : 53-54 Hawks.

Le 3ème QT débute idéalement pour les Nets puisque les hommes de Kenny Atkinson passent un 19-0 à Atlanta à 0/11 au shoot avant que Kent Bazemore ne provoque la 4ème faute d’Allen Crabbe pour aller sur la ligne des lancers et encore marquer des points pour les Hawks. Des Hawks qui reviendront à seulement 9 points des Nets avant que Jarrett Allen nous régale avec deux énorme dunks et que Caris LeVert marque au buzzer. À la fin du 3ème QT les Nets mènent de 15 points : 84-69.

Le début de 4ème QT est sponsorisé par le duo Caris LeVert – Jarrett Allen. Le premier envoie par deux fois le second martyriser l’arceau pour redonner 19 points d’avance au Nets. Le rookie est absolument partout dans ce match puisqu’en plus de poser des posters, le gamin défend bien et conteste de nombreux shoots avec ses longs bras. Les Nets prennent jusqu’à 29 points d’avance. Atlanta reviendra un peu dans cette fin de rencontre mais les Nets s’imposent finalement sur le score de 110-90. Une bonne victoire pour les Nets avant de se rendre à Mexico City.

On a aimé : 

  • Le 3ème QT remporté facilement 31-15.
  • Le match de Jarrett Allen : 11 points – 1 rebond, 2 assists, 1 steal, 4 blocks à 5/6 au shoot et 1/1 à 3PT.
  • Le match de Caris LeVert. On retrouve enfin le Caris de l’an dernier, et ça on aime !

On a pas aimé :

  • 25 pertes de balles… contre d’autres équipes ça ne pardonnera pas.

Jeudi 7 décembre : Brooklyn Nets vs Oklahoma City Thunder : 100 – 95

Brooklyn Nets vs Oklahoma City Thunder - NBA

Comme il y a un an, la NBA s’est délocalisée le temps de quelques matchs en dehors du pays de l’Oncle Sam à l’occasion des NBA Global Games, ces matchs disputés au delà des frontières américaines. Deux rencontres, les deux pour les Nets, à la Mexico City Arena. Et premier gros test puisqu’il s’agit ni plus ni moins du Thunder de Westbrook en face. Même privé de Paul George (mollet), OKC reste redoutable et sort d’une série de trois victoires consécutives.

  • 5 des Nets : Dinwiddie, Crabbe, Caroll, Hollis-Jefferson, Zeller
  • 5 du Thunder : Westbrook, Abrines, Roberson, Anthony, Adams

Peut-être encore dans l’euphorie de l’annonce de l’arrivée de Jahlil Okafor, Los Nets démarrent très mal la partie tout comme OKC qui rate de nombreux shoots. Dinwiddie prend une technique pour contestation, et finalement le Thunder prend rapidement le large au tableau d’affichage. Les shoots longues distances se multiplient pour le Thunder et l’énorme bâche de Jarrett Allen sur Melo à la fin du QT ne peut masquer la différence entre les deux équipes sur ce premier quart-temps : 33-20 en faveur des coéquipiers de Westbrook.

Les briques s’enchaînent des deux côtés, et c’est finalement Caris LeVert qui réveille ses troupes et claque deux dunks pour réduire l’écart. Le départ de Kilpatrick lui permet de tenir plus le ballon lorsque Dinwiddie est sur le banc, et le numéro 22 des Nets ne se gêne pas pour prendre ses responsabilités. Son duel avec Westbrook ne fait que commencer. Le MVP en titre score comme il sait le faire mais cela ne suffit pas à faire grimper l’avance des siens. Tyler Zeller permet en fin de QT à Brooklyn de revenir à 9 petits points d’OKC. Le début d’une lente remontée (58-49).

Appliqués, concentrés et agressifs, les Nets grappillent les points et viennent souffler dans le cou du Thunder à de nombreuses reprises. DeMarre Carroll et Rondae Hollis-Jefferson prennent feu tour à tour pour permettre à BKN d’y croire. Westbrook tente comme il peut de contenir la montées des flots new-yorkais mais son imprécision (10/27 au tir sur l’ensemble du match) et un Carmelo assez pâlot (11 points au total à 5/20 au tir) laisse la porte ouverte à un retour des Nets. Brooklyn passe devant pour la première fois du match et aborde le 4e QT avec un retard de cinq points : 79-74.

Solides et solidaires, les Nets prennent le contrôle du match et empêchent OKC de jouer. Irréprochables défensivement, Crabbe, RHJ et LeVert étouffent le Thunder offensivement. Grâce à des tirs primés, Los Nets s’envolent dans le ciel de Mexico. La fin de match est assez serrée et un retour rageur d’Oklahoma est toujours à craindre. C’était sans compter sur la maladresse des hommes de Billy Donovan. Et une fin de rencontre admirablement bien gérée par ceux de Kenny Aktinson. Le coach s’offre une autre victoire contre un MVP cette saison après avoir déjà battu LeBron James.

Victoire finale 100-95 !

On a aimé : 

  • Le sérieux tout au long du match pour revenir au score. Ils n’ont pas paniqué et surtout rien lâché
  • Le beau match de Caris LeVert qui confirme après Atlanta : 21 points, 5 rebond, 10 assists, 2 interceptions et 2 contres. Sans être titulaire !

On a pas aimé :

  • Un premier QT qui doit servir de leçon
  • Un shoot longue distance pas très en réussite ce soir là : 11/37 (29.7%) et beaucoup de shoots ouverts manqués.

Samedi 9 décembre 2017 : Brooklyn Nets vs Miami Heat : 101 – 89

f83baf04-5d88-4dd1-b3ca-d782bff0f870_TVASPORTS_WEB

Suite et fin du périple mexicain pour les Nets avec la « réception » du Heat à la Mexico City Arena pour des Nets qui restent sur deux victoires et qui aimerait finir la semaine sur une bonne note avant de rentrer à Brooklyn pour défier les Wizards au Barclays Center. Pour cette rencontre Kenny Atkinson dispose d’un groupe au quasi complet puisque seul D’Angelo Russell est indisponible. Quand à Jahlil Okafor et Nik Stauskas, ils sont restés au pays de l’Oncle Sam et devraient rejoindre le groupe dès leur retour au État-Unis.

  • 5 des Nets : Dinwiddie, Crabbe, Caroll, Hollis-Jefferson, Zeller
  • 5 du Heat : Dragic, Waiters, Richardson, Johnson, Olynyk

Le début de match est en faveur des Nets qui sous l’impulsion d’un Spencer Dinwiddie bien inspiré avec 5 assists sur les 7 premiers paniers marqués prennent le large et mènent rapidement. Les Nets jouent en total confiance tandis que le Heat se cherche un peu dans ce 1er QT. À 5 minutes de la fin du quart-temps Erik Spoelstra prend un temps mort et effectue des ajustements défensifs qui vont mettre en difficulté les Nets qui ne mèneront finalement que de deux petits points après les 12 première minutes de cette rencontre : 24-26.

Les deux équipes sont au coude à coude dans ce 2ème QT. L’adresse extérieur n’étant pas au rendez-vous, les Nets font confiance au duo Tyler Zeller – Rondae Hollis-Jefferson pour mettre des points. L’ancien pivot des Celtics est en grande forme et shoot à plus de 70% sur ses 4 derniers matchs tandis que RHJ lui confirme match après match ses progrès offensifs. À deux minutes de la mi-temps, Miami prend 4 points d’avance (50-46) mais Whitehead à 3PT puis LeVert d’abord sur la ligne des lancers francs puis sur un shoot à 4 secondes de la mi-temps donnent l’avantage aux Nets qui sont devant de trois points : 50-53.

Comment souvent cette saison le début de 3QT est bon pour les Nets qui prennent 10 points d’avance grâce à un petit 0-7 run. Mais ensuite tout se complique pour les Nets qui doivent faire face à une équipe du Heat qui joue dur en défense et qui trouve des shoots ouverts en attaque.. Le Heat finit par passer devant et remporte logiquement ce QT sur le score de 19-25. Après 36 minutes, le Heat mène 75-72 dans un match serré mais pas désagréable à regarder.

Les 6 premières minutes du 4QT sont du grand n’importe quoi pour les Nets, que ça soit offensivement comme défensivement ce qui permet au Heat de prendre 10 points d’avance (89-79). C’est sans compter sur Dinwiddie qui sort alors un gros shoot à 3PT de son chapeau (mexicain) pour ramener les Nets à 7 points puis à 4 points avec deux gros shoots extérieurs. Malheureusement notre meneur s’enflamme et prend un troisième shoot à trois points plus que compliqué et le rate… derrière le Heat reprend 10 points d’avance avec notamment un gros dunk de James Johnson sur la tête de Jarrett Allen. Il reste à ce moment là un peu moins de deux minutes à jouer mais l’issue du match est scellée. Les Nets s’inclinent 101-89 pour ce deuxième et dernier match à Mexico City.

On a aimé : 

  • Le jeu pratiqué en première mi-temps.
  • Le match de RHJ : 18 points, 8 rebonds, 2 blocks à 60% au shoot (100% à 3PT)
  • Les Broolynnettes Dancers ! Au moins là y’avait du rythme..

On a pas aimé :

  • Les 36 points inscrit en seconde mi-temps, c’est à peine digne d’un match de ProB.
  • L’absence de Joe Harris (malade) qui a privé Atkinson d’un de ses snipers les plus efficace.

Bilan de la semaine :

  • 2 victoires – 1 défaite
  • 11ème à l’Est (+2)
  • 20ème bilan NBA : 10v – 15d
  • Prochains matchs : Washington, New York, Toronto & Indiana

Le jour de la semaine : Caris LeVert

1627747.png16.7 PPG – 2.3 RPG – 7 RPG – 2 SPG – 1 BPG – 52.7 FG%

Ça y est Caris LeVert est de retour ! Après un début de saison compliqué l’arrière/ailier des Nets retrouve son niveau de l’an passé. CLV a sorti deux bonnes prestations en sortie de banc dont une excellente face à OKC avec 21 points, 5 rebonds, 10 assists, 2 steals et 2 blocks et un travaille défensif de tout les instants sur Westbrook qu’il a dans l’ensemble bien tenu. Son retour au premier plan à permis de décrocher deux victoires cette semaine. Confirmation attendu la semaine prochaine !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s