Actu Analyse Trade

Rashad Vaughn, une vraie solution pour les Nets ?

Signé depuis mardi lundi soir dans le cadre d'un trade avec Milwaukee, l'arrivée de Rashad Vaughn a Brooklyn suscite encore des interrogations. Qui est cet arrière drafté en 2015 au premier tour, mais qui n'a pas encore réussi à faire son trou en NBA ?

Signé depuis lundi soir dans le cadre d’un trade avec Milwaukee, l’arrivée de Rashad Vaughn à Brooklyn suscite encore des interrogations. Qui est cet arrière drafté en 2015 au premier tour, mais qui n’a pas encore réussi à faire son trou en NBA ? Arrivera t-il à bousculer la hiérarchie du backcourt des Nets ? Incarne t-il lui aussi l’avenir de la franchise ? Et surtout, son trade est-il intéressant pour BKN qui perd Tyler Zeller dans l’histoire ? Eléments de réponses.

Qui est Rashad Vaughn ?

Vaughn

Né en août 1996, Rashad (21 ans) fait parti de la génération D’Angelo Russell, Karl-Anthony Towns, Myles Turner, Terry Rozier, Devin Booker, Kelly Oubre Jr. etc… Il a été drafté en 2015 (comme Russell, Okafor et Hollis-Jefferson) en 17ème position par les Bucks en provenance de l’Université du Nevada et de leur équipe des UNLV Rebels.

Rashad est un meneur/arrière plutôt grand (1m98). Assez complet, il était vu à l’époque de sa draft comme un arrière avec un shoot assez fiable même sans énormément espace, avec une réelle capacité à scorer et/ou à délivrer des passes décisives en fonction de l’adversaire. Mais également capable de dribbler, pénétrer, mettre des flotteurs, jouer le pick-and-roll. Assez bon défenseur, les spécialistes lui prédisaient une belle marge de progression pour devenir un élément important dans une équipe NBA. Lors de son unique saison à l’université, il tournait à 17.8 points par match, 1.6 assists, 4.8 rebonds à 43.9% au shoot.

Capture

Mais depuis son arrivée dans la grande Ligue, Vaughn n’a pas réussi à confirmer les espoirs placés en lui. Après une saison rookie à 70 matchs, dont 6 titulaire, son temps de jeu n’a cessé de baisser depuis. Pour sa deuxième saison, il n’a foulé le parquet que 41 fois au total, et seulement 22 fois cette saison pour un temps de jeu limité à 7.9 minutes par match. Statistiquement, Rashad tourne à 3.1 points sur sa carrière, sa meilleure saison étant à 3.5 points par match, 0.6 assists, 1.2 rebonds, 0.5 steals à 36.5% au shoot. Son High-carrer a été réalisé contre … les Nets (22 points le 29/10/2016). Assez irrégulier depuis ses grands débuts, Rashad Vaughn a encore des progrès a faire notamment au niveau de son shoot.

Ah oui ! Il n’a apparemment aucun lien direct avec l’assistant coach Jacque Vaughn.

Y’a t-il une place pour lui ?

D’Angelo Russell, Spencer Dinwiddie, Allen Crabbe, Joe Harris, Nick Stauskas, Caris LeVert (Jeremy Lin, après sa blessure et son gros contrat ne reviendra sûrement pas) …

Le backcourt des Nets est assez fourni, et aucun des joueurs cité plus haut n’a démérité cette saison. Certains, comme Russell ou LeVert, incarnent l’avenir de la franchise, alors que d’autres, comme Dinwiddie ou Crabbe, sont titulaires et apportent énormément sur le terrain depuis le début de l’année. Déloger un de ces joueurs ne sera pas une mince affaire, et se faire une place va être très compliqué surtout pour un joueur qui a si peu joué cette saison et qui va devoir retrouver un niveau de forme acceptable assez rapidement. Il n’arrive cependant pas hors de forme comme Okafor avait pu l’être, et peut donc être assez vite prêt pour jouer.

Son arrivée condamne à priori l’option Milton Doyle, notre two-way contract, qui a déjà fait les frais du retour de D’Lo et qui ne devrait pas revenir de si tôt dans le rooster de l’équipe première. (Edit : Sûrement motivé par l’arrivée de Vaughn, Doyle a établit un nouveau record en G-League pour les Long Nets Island avec un triple double-double de 42 points, 10 rebonds, et 11 assists dont 11 3PTS mardi soir).

Incarne-t-il l’avenir des Nets ?

A l’instar de D’Angelo Russell, Jahlil Okafor et Rondae Hollis-Jefferson, Rashad fait parti de la cuvée 2015 et est donc dans sa troisième année NBA seulement. A 21 ans, le jeune arrière a encore l’avenir devant lui et s’inscrit pleinement dans le projet des Nets qui misent beaucoup sur les jeunes talents (D’LO, Oka4, RHJ, Jarrett Allen, Caris LeVert…).

Malheureusement, la grosse concurrence à son poste peut laisser présager qu’il soit également trade ou coupé dans un avenir plus au moins proche. Pour récupérer un joueur d’expérience, ce qui manque à cette équipe. C’est aussi sa dernière année de contrat. Les Nets vont-ils le prolonger ? Rien n’est moins sûr. Sauf bien sûr s’il réussi à convaincre coach Atkinson aux entraînements et lors des minutes qu’il va gratter en match.

Dans quel état d’esprit arrive-t-il ?

Déjà dans le groupe le soir de son arrivée, et déjà sur le parquet pour le match contre les Rockets, Rashad Vaughn s’est exprimé aux micros des journalistes avant la rencontre et s’est montré impatient de relever le défi que représente les Nets :

« Je suis juste heureux pour cette nouvelle opportunité. De pouvoir venir ici, avec un super groupe de mecs. Une équipe jeune. Je pense que je peux venir et aider de différentes manières. Écarter le jeu. Faire des systèmes avec ses coéquipiers. Je peux aussi me mettre à la défense. »

Il a également tenu à montrer qu’il arrivait dans un environnement qu’il estime favorable pour progresser. Et de souligner qu’il connaissait pas mal de monde au club, dont Hollis-Jefferson avec qui s’était mis en coloc’ lors de la pré-Draft 2015 :

« Tu peux voir le futur ici et tu peux observer l’organisation, ce qu’ils font avec les entraînements. C’est un avenir brillant. Ils ont aussi fait beaucoup de trades. Ils ont Jahlil (Okafor) ici et Rondae (Hollis-Jefferson). Je le connais bien. On s’est déjà entraîné ensemble à la Draft (2015). Je connais pas mal de gars ici. »

Source : Netsdaily.com

Les Nets font-ils une bonne affaire ?

Détaillons dans un premier temps toutes les conditions de ce trade :

  • Rashad Vaughn signe à Brooklyn. En échange, Tyller Zeller est envoyé aux Bucks
  • Brooklyn récupère un 2nd TDD 2018 mais protégé 31-47. En fait, si le pick tombe en dehors de la 31è et la 47ème place, le choix est récupérer par Phoenix dans le cadre du trade d’Eric Bledsoe. Brooklyn récupérait alors un 2nd TDD pour 2020.

Zeller possédait encore deux ans de contrat à 1.7M. Vaughn lui, est dans sa dernière année à 1.8M. Pas de grands changements niveau salariale donc. Le départ de Zeller est surtout stratégique pour Brooklyn, qui possédait avec le grand pivot, une monnaie d’échange intéressante et dans sa dernière année de contrat. De plus, Zeller venait tout juste de perdre sa place de titulaire au poste 5, remplacé dans le cinq par le rookie Jarrett Allen et se voyait barré à terme par l’arrivée du jeune Jahlil Okafor. Avec quatre pivots dans son effectif (Timofey Mozgov est toujours là), le départ de l’un d’entre eux semblait inévitable. Les Nets récupèrent par la même occasion un jeune joueur, prometteur malgré tout, et surtout un choix de Draft, une chose devenue rare à Brooklyn ces derniers temps.

DVURJpjU8AAl6Bl.jpgDe leur côté, les Bucks libèrent un joueur qu’ils n’utilisaient pas et le remplacent par un pivot qualifié qui compensera le départ de Greg Monroe en début de saison et tâchera de concurrencer John Henson et Thon Maker dans la raquette. Une bonne chose pour les playoffs qui s’annoncent pour la franchise de Giannis Antetokoumpo.

En conlusion, le deal semble « gagnant-gagnant ». Sean Marks nous montre une nouvelle fois son talent pour les bonnes affaires, et le sauvetage de situations alors que la franchise n’avait aucun TDD lors de son arrivée :

Les Nets possèdent maintenant 4 joueurs de la Draft 2015 et ont les droits sur un 5ème :

 

MAJ : Seulement deux jours après son arrivée à Brooklyn, et après 4 petites minutes sur le parquet face aux Rockets couronnées d’une assist, Rashad Vaughn s’est envolé pour la Nouvelle-Orléans, où il a été échangé dans les dernières minutes de la Trade Deadline avec l’ailier Dante Cunningham. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s