Actu

Bilan Hebdo n°18 : Une pause qui va faire du bien

bilan-hebdo-wordpress.png

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Brooklyn, qui n’arrive plus à gagner. Cette dix-huitième semaine de compétition sera courte : seulement deux matchs en raison du All-Star Game. Une pause qui devrait faire du bien aux Nets et permettre, on l’espère, de soigner tous les petits bobos de l’effectif. Les absences de Rondae Hollis-Jefferson et de Caris LeVert se font énormément ressentir, et les résultats le prouvent mach après match. Les Nets avaient l’occasion de se rattraper par deux fois à la maison face aux Clippers lundi et aux Pacers mercredi avant de partir en week-end pour recharger les batteries. Ont-ils tenu leur rang ? Ou allons-nous vivre une fin de saison compliquée ? Réponse tout de suite.

Lundi 12 février : Los Angeles Clippers – Brooklyn Nets : (114 – 101)

LA Clippers v Brooklyn Nets

Les Nets devaient une nouvelle fois se passer de RHJ et de LeVert. C’est une nouvelle fois Quicy Acy qui se retrouve titulaire pour cette rencontre. Blake Griffin a de son côté fait ses valises pour Detroit, une belle occasion pour les Nets de pouvoir rivaliser avec les joueurs de la cité des anges.

  • Le 5 des Clippers : Rivers, Bradley, Harris, Gallinari, Jordan
  • Le 5 des Nets : Dinwiddie, Crabbe, Carroll, Acy, Allen

Le match débute cependant comme on pouvait s’y attendre. Ce sont les Clippers qui prennent les devants et ne lâcheront plus jamais le score. Le danger vient de partout, et c’est surtout défensivement que les Nets inquiètent. Au risque de se répéter, l’absence de Rondae Hollis-Jefferson fait beaucoup de mal à ses coéquipiers, lui qui apportait beaucoup de présence physique dans la raquette et était une arme de persuasion. Seul Jarrett Allen, auteur d’une magnifique bâche sur Harris, semble pouvoir prendre le rôle de protecteur du royaume. On pense un temps que les Nets vont s’en sortir, mais l’avance des Clippers grandit rapidement (-9, 20-11). Toujours très pauvres offensivement, les noirs et blancs se mettent en difficulté tout seul. Un 3PTS de Acy, suivi d’un de Crabbe permettent à BKN de recoller. Ce que DeAndre Jordan n’a pas l’air d’apprécier puisque l’action d’après, le Big Man de Los Angeles posterise Okafor sur un alley-oop. Les Clipps reprennent leur marche en avant (-10, 29-19) avant de terminer le QT tranquillement à +12 (34-22).

Milos Teodosic, déjà bien en vue, dans le premier quart, continue de faire mal aux Nets à la mène. Ses coéquipiers se régalent sur ses passes, et enfoncent le clou. Okafor se fait ultra-dominer dans la peinture, et ne se rattrape que par toute petite séquence offensivement (45-28 Clippers). Cunningham s’envole pour intercepter un ballon, mais le constat reste le même : Brooklyn galère ! Et ne s’en remet qu’à des exploits personnels pour ne pas prendre l’eau totalement. Acy, Crabbe ou encore Dinwiddie, de loin, donnent de l’air à leurs potes mais le quart-temps se termine mal pour Brooklyn avec un nouveau alley-oop de DeAndre Jordan et deux points de Lou Williams, qui mettent les Clippers à +14 : 66-51 !

C’est brouillon, encore, surtout offensivement pour ce début de seconde mi-temps. Sans forcer, Los Angeles gère le match et se détache. Une nouvelle fois, comme de nombreuses fois depuis le début de l’année 2018, les Nets se retrouvent avec un écart conséquent, quasi-impossible à rattraper. +20 pour les Clippers sur deux nouveaux points à mi-distance de Bradley. Que dire de plus si ce n’est que les Nets se font dominer dans tous les compartiments du jeu. Et ne trouvent comme solution que les shoots derrière la ligne à 3 points. Avec un succès limité (30%, 12/40 sur l’ensemble du match). Le 3QT se termine à -23 pour les Nets : 90-67.

D’Angelo Russell, qui se contente de miettes depuis son retour, tente le tout pour le tout. Le meneur de Brooklyn score rapidement 12 points, et ramène ses coéquipiers au tableau d’affichage (-13). Carroll, Acy, Harris… tout le monde semble au diapason dans ce dernier QT. Pas de quoi aller chercher la victoire, mais c’est déjà ça. Gagner ce quart-temps serait déjà une petite victoire. La fin de match est marqué par le réveil des hommes de Doc Rivers qui reprennent le fil du match. Le fils du coach, Austin de son prénom, calme les ardeurs des Nets sur deux actions consécutives. De leurs côtés, les Nets, un peu sonnés ne reviendront pas et sont obligés d’abdiquer. Une nouvelle défaite, inquiétante au vue des choses proposées. Il ne reste qu’un match avant le All-Star Week-end pour aller chercher une victoire.

On a aimé :

  • La bonne entrée de D’Lo (16 pts) et son leadership dans le 4eme QT (12 pts)
  • Dante Cunningham qui va pouvoir vraiment aider cette équipe, surtout défensivement

On a pas aimé :

  • L’abus de shoot à 3PTS, qui cache un manque de solution criant en attaque quand ça ne fonctionne pas
  • Se faire ultra-dominer dans la peinture. Okafor a prit pour son grade
  • Tout le match au final… C’est une 10ème défaite en 11 match, et la 5e consécutive

Mercredi 14 février : Indiana Pacers – Brooklyn Nets : (103 – 108)

918372728-indiana-pacers-v-brooklyn-nets.jpg

Sur une série de 5 défaites consécutives et de 10 défaites sur les 11 derniers match, Brooklyn recevait les Pacers de Victor Oladipo au Barclays Center pour le dernier match avec le All Star Break. Déjà privé de LeVert et de Rondae Hollis-Jefferson les Nets doivent en plus se passer de Jahlil Okafor forfait de dernières minutes. Kenny Atkinson va donc encore bricoler pour monter une rotation qui tient la route et ça face au 5ème de l’Est.

  • Le 5 des Clippers : Joseph, Oladipo, Bogdanovic, Young, Turner
  • Le 5 des Nets : Dinwiddie, Crabbe, Carroll, Acy, Allen

Habitués aux entames de match raté les Nets ouvrent leurs compteurs grâce à Allen Crabbe. L’ancien Blazers est l’homme en forme du côté de Brooklyn depuis une bonne semaine et sous son impulsion c’est toute l’équipe qui va réaliser un bon premier QT à l’image de Jarrett Allen qui va scorer 6 points et prendre 3 rebonds en 7 minutes. En face Oladipo est peu adroit et les Nets en profitent pour mener d’un point (22-23) grâce à un buzzer beater de Jarrett Allen en tête de raquette.

En début de 2ème QT c’est Al Jefferson le veteran des Pacers qui se joue de notre Rookie Jarrett Allen pour aller dunker. Malheureusement pour l’ancien de l’université de Texas cela n’arrivera pas d’une fois.. et quand ce n’est pas Big Al c’est Sabonis qui s’occupe de lui. Malgré tout se sont les Nets qui sont devant grâce à un jeu plus fluide que d’habitude mais aussi au manque d’adresse des joueurs d’Indiana n’est pourtant pas distancé et qui va même égaliser à 53-53 juste avant la pause.

Peut en vue au cours de la première période Victor Oladipo se montre et permet à ses Pacers de prendre 7 points d’avance alors qu’il reste 5 minutes à jouer dans ce 3ème QT. Si Oladipo brille côté Indiana D’Angelo Russell n’est pas en reste. Le meneur des Nets à la mains chaude et va embarquer DeMarre Carroll avec lui pour infliger un 0-13 et permettre à Brooklyn de reprendre les devant (73-79) avant d’entamer le dernier QT.

Le début de 4ème QT est difficile pour les hommes de Kenny Atkinson qui arrive tout de même à garder une possession d’écart (82-85). Alors qu’Indiana a repris les devant, Allen Crabbe, très bon dans ce match, drive et marque avec la faute pour redonner un points d’avance aux Nets (88-89) alors qu’il reste 6 minutes à jouer. Indiana va repasser devant sur un shoot lointain de Bojan Bogdanovic (93-92) mais Crabbe répond aussitôt après un rebond d’Acy (93-95). Une minutes plus tard sur un drive Dinwiddie prend un shoot difficile qui passe au dessus du panier D’Lo sauve la sortie mais Carroll et Acy ne peuvent contrôler le ballon contrairement à Bogdanovic. Le croate envoie une passe volleyer à Thaddeus Young qui file seul au panier pour redonner le lead à Indiana (97-95) à 3 minutes de la fin du match. Les Nets sont dans le dur et Oladipo en profite pour enfoncer le clou (101-97). Temps-mort pour Kenny Atkinson qui voit que son équipe est en difficulté, sur la remise en jeu Dinwiddie transmet à Acy qui prend un shoot à 3 points contesté qui ne rentre pas alors qu’Allen Crabbe est l’homme en feu ce soir… Un mauvais choix de plus en fin de match qui coûtera une nouvelle victoire aux Nets (108-103). La 14ème de la saison en 5 points ou moins…

On a aimé :

  • Le nouveau bon match d’Allen Crabbe 24 points 8 rebonds à 5/11 de loin.
  • DeMarre Carroll et son 8ème double double de la saison 21 points, 10 rebonds.
  • Le presque double double de D’Lo en sortie de banc 18 points, 9 assists.

On a pas aimé :

  • Dinwiddie qui a inscrit tout ses points sur des lancers francs (0/7 FG – 7/10 FT).
  • La fin de match très mal gérer par les joueurs et le staff.
  • Jarrett Allen fantomatique en 2ème MT après un bon début de match.

Samedi 17 février : All-Star Weekend – Skills Challenge 2018

capture-d_c3a9cran-2018-02-18-c3a0-10-50-29.png

Absent depuis deux saisons du All-Star Weekend et la participation controversé de Joe Johnson au match des étoiles c’était au tour de Spencer Dinwiddie de représenter notre franchise à Los Angeles.

Le meneur des Nets qui a été invité par la NBA à participer au Skills Challenge dans l’équipes des guards qui est comme depuis plusieurs saison confronté à celle des big men. Après s’être imposé non sans mal contre Buddy Hield puis Jamal Murray notre meneur se retrouver en final contre le Finlandais Lauri Markkanen qui s’était auparavant défait d’Andre Drummond et Joël Embiid pour arriver en finale.

Les deux jours ont été très adroit sur le parcours et c’est à la passe que Dinwiddie à fait la différence. En la réussissant du premier coup il a ensuite filé facilement jusqu’au lay-up avant de traverser le terrain et de rentrer son shoot à 3 points sur sa deuxième tentative alors que Markkanen arrivait à peine.

C’est une belle récompense pour le meneur des Nets qui réalise une belle saison du côté de Brooklyn avec 14 points, 7 passes et 3 rebonds. Une éclosion tardive pour le meneur de 24 ans au parcours semé d’embuche depuis sa Draft par les Pistons en 2012.

Bilan de la semaine :

  • 1 victoire – 2 défaites (Merci Spencer)
  • 13ème à l’Est (19V – 40D)
  • 24ème bilan NBA (-1)
  • Prochains matchs : Charlotte, Chicago et Cleveland, Sacramento

Le joueur de la semaine : Spencer Dinwiddie !

203915Statistiques de la semaine : Un trophée 🏆

Non Dinwiddie n’a pas été très bon cette semaine que ça soit contre les Clippers ou contre les Pacers mais honnêtement on s’en fiche.. pourquoi ? Parce que dimanche matin le meneur des Nets a triomphé  de Buddy Hield, Jamal Murray et Lauri Markkanen pour remporté l’édition 2018 de Skills Challenge. Une récompense méritée pour Dinwiddie qui réalise une super saison d’un point de vue individuel.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s