Actu Nets Nation

Nets Nation – épisode 2 : Portugal & Suède

Depuis 2012 et l'implantation de la franchise dans le quartier de Brooklyn, les Nets ont gagné en visibilité aux USA mais aussi dans le monde. L'avènement des réseaux sociaux dans la même période a permis l'émergence de nombreux comptes-fans à travers la planète. La Team Brooklyn Nets France a voulu rassembler tous ces comptes réuni sous une même bannière : celle des Brooklyn Nets ! Episode 2 avec le Portugal et la Suède.

Depuis 2012 et l’implantation de la franchise dans le quartier de Brooklyn, les Nets ont gagné en visibilité aux USA mais aussi dans le monde. L’avènement des réseaux sociaux dans la même période a permis l’émergence de nombreux comptes-fans à travers la planète. La Team Brooklyn Nets France a voulu rassembler tous ces comptes réuni sous une même bannière : celle des Brooklyn Nets ! La consigne était la même pour tous : « Parler-nous librement de la saison en cours des Nets et du pourquoi du comment de votre passion ». Qui maquera, on l’espère, les débuts de nombreuses collaborations et la création d’une véritable « Nets Nation ».

Brooklyn NETS – Portugal

12278656_1720678588162453_5568210115916812325_n

EN VF

« Si la saison dernière pouvait être considérée comme « L’An 0 » avec Sean Marks et coach Atkinson, cette saison est la première année du long voyage qui nous attend jusqu’à ce que nous puissions ne serait-ce qu’imaginer rivaliser pour le trophée Larry O’brien [NDLR : le titre de champion NBA]. Même si tous les fans, les joueurs et le staff des Nets le savent, cela ne nous a pas empêché d’espérer et de gagner en confiance grâce aux performances de cette saison, nous laissant avec un sentiment de fierté concernant toute l’organisation, une chose que l’on avait pas eu depuis longtemps.

Ce fut une saison de hauts et de bas, de blessures précoces comme celle de Jeremy Lin ou de D’Angelo Russell, de l’émergence de Spencer Dinwiddie à son potentiel et de la résurrection de DeMarre Carroll en NBA. Nous jouons toujours dur et vendons chèrement notre peau à chaque match, les équipes nous voient maintenant comme une équipe à laquelle il faut faire attention quand elles nous jouent parce que nous jouons avec la même intensité à +20pts ou à -20pts. Les matchs les plus « dignes d’enseignements » ont été ceux avec de grandes équipes comme les Rockets, les Warriors, les Celtics ou les Cavs que nous avons avons affronté à égalité et où nous avons prouvé que nous évoluons rapidement. Si ces défaites serrées que nous avons eu et qui s’empilent se transformeraient en victoires, nous serions proches des playoffs. Et si cela était démotivant pour nous les fans, pour les joueurs c’était plus de carburant pour eux.

Un autre facteur de cette saison est sans doute les fautes non-sifflées pour les joueurs et les erreurs des arbitres, montrant le manque de respect qui existe encore vis-à-vis de l’organisation des Nets de la part de quelques entités de la NBA.

Pour l’instant pour le Nets, il s’agit de développer, d’accumuler des assets et des choix de Draft et de répéter ça jusqu’à ce que nous ayons une équipe capable de rivaliser. Le noyau de ces Nets est très très jeune et le futur commence à être brillant et nous laissons derrière nous les temps sombres de ces horribles trades et erreurs du début de l’ère de Brooklyn. Les Nets ont maintenant une culture et bientôt nous auront de bonnes choses, des choses merveilleuses ».

Brooklyn Nets Fans Portugal

EN VO

« If last season was year 0 with Sean Marks and Coach Atkinson, this season is year 1 of the long trip ahead of us till we can even imagine competing for the Larry Obrien’s shining trophy. Even though all of fans, players and staff of the Nets know this, that didn’t stop us from gaining hope and confidence from this season’s performance leaving us with a very proud feeling from all the organization, one thing that we hadn’t for a long time.

It’s been a season of highs and downs, from the early injuries of either Lin or D’Angelo, the rise of Spencer Dinwiddie to his potential and to the resurrection of Carroll to the NBA. We always playing tough and always selling high every game, teams see as now as one team to be careful when they play us, because we play the same intensity, either we are up 20 or down 20. The most moralizing games have been the ones with great teams like Rockets, Warriors, Celtics or Cavs that we play equal to equal and prove that we’re evolving quick. If this close losses that we’re getting and are stacking up would turn to wins we would be close to playoffs spot. And if this was demotivating for us fans for the players was more fuel to them.

Other factor on this season are the non-calls that the players aren’t having from the referees, showing the lack of respect that still are to the Nets organization from a few entities in the NBA.

For now for the Nest, its all about developing, stacking up assets and picks and repeat till we have a team capable of competing. The core of this Nets is very very young and future is starting to be bright and we are leaving behind the dark times of those horrible trades and mistakes of the early Brooklyn era. The Nets now have a culture and soon that we’ll bring good, wonderful things. » – Brooklyn Nets Fans Portugal

Facebook  Rejoignez leur page Facebook

Brooklyn Nets Sweden

13232954_1092649267473443_6450896910423789833_n

EN VF

« Mon point de vue de la saison jusqu’ici.

Nous sommes toujours en progrès et même de mieux en mieux chaque jour et pour tous les trades que nous avons fait.

J’ai été un peu perturbé par le trade de Rashad Vaugh, mais il s’est avéré que c’était pour un plus gros trade encore avec l’arrivée de Dante Cunningham [NDLR : Rashad Vaugh est arrivé pendant la Trade Dealine et est parti quelques heures plus tard vers la Nouvelle-Orléans en échange de Dante Cunningham].

J’aime beaucoup Jeremy Lin, mais en même temps je pense que nous avons trop d’arrière et que malheureusement Lin coûte trop cher. [Voir Graphique]. Je ne dis pas que nous devrions l’échanger mais il a besoin de jouer pour faire parti des progrès des Nets.

Je suis un peu triste sur les trades de Trevor Booker et de Sean Killpatrick, mais je pense que c’était la meilleure chose à faire pour les Nets ».

Brooklyn Nets Sweden

Salaires
La grille des salaires d’une partie de l’effectif. Source : TrashTalk

EN VO

« My view of the season so far.

We are still in a progress and getting better and better for every day and for every trade imo.

I got Little bit confused by the Vaugh trade but it turn out to be a part av a bigger trade with Cunningham.

I love Jeremy Lin but at the same time I think we have to manny guards and Lin cost too much. I don’t say we should trade him but he need to play to be a part of Nets progress.

Little bit sad over the Booker/Killpatrick trade but I Think it is the best the Nets. »

Facebook Rejoignez leur page Facebook

 

← Épisode précédant : Ep.1, Turquie & Grèce

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s