Bilan hebdo Bilan Hebdo Saison 2017-2018

Bilan Hebdo n°23 : Beaucoup d’interrogations à trois semaines du terme

Bilan Hebdo n°23. A trois semaines de la fin de la saison régulière, Brooklyn continue de naviguer difficilement dans les rapides de la NBA. Quatre matchs cette semaine pour nos Nets, et seulement trois résumés. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la semaine fut compliqué du côté de Brooklyn avec trois défaites, deux plus acceptables (Toronto, Cleveland) que d'autres (Charlotte). Outre ces défaites, c'est surtout l'attitude de certains joueurs qui pose question, D'Angelo Russell par exemple catastrophique au shoot, mais également le coaching et les choix de Kenny Atkinson qui peuvent-être remis en question.

A trois semaines de la fin de la saison régulière, Brooklyn continue de naviguer difficilement dans les rapides de la NBA. Quatre matchs cette semaine pour nos Nets, et seulement trois résumés de match puisque celui de lundi contre Memphis est à lire dans le Bilan Hebdo n°22 de la semaine dernière. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la semaine fut compliqué du côté de Brooklyn avec trois défaites, deux plus acceptables (Toronto, Cleveland) que d’autres (Charlotte). Outre ces défaites, c’est surtout l’attitude de certains joueurs qui pose question, D’Angelo Russell par exemple catastrophique au shoot, mais également le coaching et les choix de Kenny Atkinson qui peuvent-être remis en question. Notamment dans le choix des hommes et des systèmes de moins en moins utilisés. On analyse tout ça lors des trois matchs de cette semaine, c’est parti …

Mardi 20 mars : Charlotte Hornets @ Brooklyn Nets (111-105)

qzs6MTgv

Brooklyn démarre donc sa semaine à la maison contre les Hornets, après avoir enregistré 2 victoires consécutives pour la première fois depuis le 22 janvier et les victoires contre Miami et Detroit. En face, la franchise de la Caroline du Nord est sur deux revers consécutifs contre New-York et Philadelphie. Autant dire que l’on croit que les Nets peuvent s’imposer contre ces Hornets qu’ils ont d’ailleurs déjà battu il y a quelques jours de cela. Niveau blessures, Nicolas Batum, Michael Carter-Williams et Cody Zeller sont absents côté Hornets.

  • 5 des Nets : Russell – Crabbe – Carroll – Hollis-Jefferson -Allen
  • 5 des Hornets : Walker – Lamb – Williams – Kidd-Gildchrist – Howard

Au niveau du contenu de la rencontre, nous verrons une équipe de Brooklyn à deux visages : les trois premiers quart-temps d’un excellent niveau et le dernier cataclysmique… Le QT1 et 2 montrent des Nets qui déroulent leur basket contre des Hornets incapables de rivaliser. Le ballon tourne bien en attaque et la défense est en place. A la mi-temps, Brooklyn mène 62-43 !

C’est là que l’on se dit que rien ne peut arriver aux Nets. L’écart monte même à +23 dans le QT3 (82-59). Cependant les Hornets vont avoir un petit sursaut d’orgueil en fin de QT qui les ramène à -12 avant de démarrer le QT4. Mais là encore l’écart est quand même large et les Nets ont de quoi voir venir leurs adversaires. Sauf que vous vous en doutez, il y a eu un souci dans cette rencontre… Allen (6pts-9rbs) et Rondae Hollis-Jefferson (13pts-5rbs-3ast-3stl) prennent 6 fautes trop vite. Atkinson est obligé de faire jouer Quincy Acy (9pts-4rbs-2ast) en pivot, qui se fait littéralement manger par Dwight Howard. Devant de 10 points (103-93) à 4 minutes de la fin sur un panier d’Allen Crabbe (9pts-5rbs-2ast), les Nets encaissent un fulgurent 18-2 pour perdre la rencontre très honteusement…

On a aimé :

  • Bah rien du tout.

On a pas aimé :

  • Dwight Howard nous humilie et termine la rencontre avec 32 points et 30 rebonds. Même lui mettre Mozgov sur le dos n’aurait pas été moins efficace que mettre Acy.
  • Les choix d’Atkinson sont bien critiquables pour le coup. Voilà je pense qu’on a tout dit.

Jeudi 22 mars : Brooklyn Nets @ Toronto Raptors (112-116)

usa_today_10728976.0

Et voilà un nouveau match difficile sur le papier face au leader de la conf’ Est. Pas de gros changement dans les deux cinq.

  • Le 5 des Raptors : Lowry – DeRozan – Anunoby – Ibaka – Valanciunas
  • Le 5 des Nets : Russell – Crabbe – Carroll – Hollis-Jefferson – Allen

Début de match poussif des deux côtés, malgré une équipe de Brooklyn bien plus volontaire et engagée que face à Charlotte. Les Nets gênent énormément les Canadiens et prennent l’avantage par 5 fois lors de ce premier QT. C’est d’ailleurs eux qui mènent au score à la fin de ce premier acte, grâce à un tir primé de Dante Cunningham dans les dernières secondes (31-32). Le banc, emmené par un très bon Cunningham (10pts) et un Caris LeVert (5pts) en forme, a fait le taf. Les Nets confirment leur bonne disposition ce soir, et malgré quelques erreurs, font la course en tête une bonne partie du 2QT. Les shoots rentrent, les Nets jouent simple, défendent assez bien, ce qui pose énormément de problèmes aux Dinos de Toronto. En revanche, dans la raquette, Valanciunas s’amuse. Comme souvent en cette fin de saison, les Nets jouent sans Big Man et les conséquences sont assez terribles. Russell compte déjà 8 assists à la mi-temps, et commence à aller chercher des rebonds… triple-double en vue ! 59-64 Nets à la mi-temps.

Le troisième QT est une démonstration. Les Nets jouent assez bien, D’Lo au scoring comme à la passe endosse le statut de patron. Des joueurs comme RHJ montrent les muscles dans la raquette, et l’écart grimpe jusqu’à 14 points en faveur des Nets. Une dynamique un peu entachée après un arrêt de jeu assez cocasse : le cerceau du panier semble en effet penché, et l’on est obligé de faire intervenir un homme avec un niveau pour réajuster le panier bancal. Une pause salutaire pour Toronto. L’écart faiblit peu à peu, mais Brooklyn aborde tout de même le dernier QT avec 7 points d’avance (84-91). 91). Pas assez pour empêcher ces Raptors de revenir. DeMar DeRozan, bien bloqué jusque là, sonne la charge, accompagné de son fidèle Kyle Lowry. Le premier inscrit 8 des 9 premiers points de Toronto dans le 4e quart-temps, alors que le deuxième retrouve toute sa classe pour terminer la rencontre en triple-double. Les Nets ont une occasion en or de revenir à égalité dans les dernières secondes du match, mais sont obligés de rendre la balle pour un « 5 Second Violation ». Pas de miracles pour Brooklyn qui s’incline de peu, et dont le mental dans le dernier QT aura été préjudiciable. Défaite 116-112.

Un match frustrant donc, surtout à cause de l’incapacité de l’équipe à tenir le résultat. Une nouvelle fois, les choix du coach Kenny Atkinson peuvent être questionné, notamment le choix de se passer de pivot en back-up de Jarrett Allen. Surtout lorsque l’on voit les stats de Valanciunas (23pts, 8rbs). Pour le reste, D’Angelo Russell a signé un Triple-Double « historique » puisqu’il s’agit du premier de la franchise depuis 2010 et celui de Terrance Williams. C’est le premier de sa carrière pour notre D’Lo, qui aura également beaucoup gâché lors de ce match. Enfin, Allen Crabbe a effacé des tablettes un autre Williams, Derron cette fois-ci. Le serial shooteur a inscrit son 170e tir à 3PTS, battant ainsi le record de la franchise sur une saison de D-Will il y a 5 ans !Un match frustrant donc, surtout à cause de l’incapacité de l’équipe à tenir le résultat. Une nouvelle fois, les choix du coach Kenny Atkinson peuvent être questionné, notamment le choix de se passer de pivot en back-up de Jarrett Allen. Surtout lorsque l’on voit les stats de Valanciunas (23pts, 8rbs). Pour le reste, D’Angelo Russell a signé un Triple-Double « historique » puisqu’il s’agit du premier de la franchise depuis 2010 et celui de Terrance Williams. C’est le premier de sa carrière pour notre D’Lo, qui aura également beaucoup gâché lors de ce match. Enfin, Allen Crabbe a effacé des tablettes un autre Williams, Derron cette fois-ci. Le serial shooteur a inscrit son 170e tir à 3PTS, battant ainsi le record de la franchise sur une saison de D-Will il y a 5 ans !

On a aimé :

  • (Mais de moins en moins) D’Angelo Russell, qui a signé son premier TD (18pts, 11rbd, 13ast). Mais avec un 38.1% (8/21) au shoot et 0/4 à 3PTS, il est de plus en plus difficile de le défendre
  • Remporter 3 QT sur 4 face au 1er de la conférence Est

On a pas aimé :

  • On perd une nouvelle fois au mental. C’est assez rageant, surtout que c’est pas la première fois
  • Se faire manger dans la peinture comme ça, c’est assez frustrant.

Dimanche 25 mars : Cleveland Cavaliers @ Brooklyn Nets (121-114)

getty-images-937806580.jpg

Après s’être incliné de justesse à l’Air Canada Center de Toronto les Nets rendrait à Brooklyn pour y recevoir les Cavs. Des Cavs toujours privés de leur coach mais qui peuvent compter sur un LeBron James incroyable qui tourne en quasi triple double de moyenne depuis le All Star Break. Du côté de Kenny Atkinson tout le monde est là et prêt à aller au charbon (ou à servir la Gotarade pour Okafor, Staukas et Mozgov..)

  • Le 5 des Cavs : Calderon – Hill – James – Nance Jr – Love
  • Le 5 des Nets : Russell – Crabbe – Carroll – Hollis-Jefferson – Allen

Le début de match est bon pour des Nets qui mènent rapidement 0-6, bien aidés par le 0/7 aux shoot des coéquipier de LeBron James. L’ailier des Cavs va ensuite prendre les choses en mains et scorer 6 points de suite pour remettre son équipe dans le sens de la marche (6-8). Les deux équipes vont aller se rendre coup pour coup avec un très bon Kevin Love pour retour de blessure. Cleveland va même prendre 6 points d’avance à moins de 4 minutes de la fin du 1QT mais D’Lo puis Joe Harris ramènent les deux équipes à égalité (19-19). Après le run des Cavs, c’est Brooklyn qui reprend l’avantage dans la dernière minute (26-29) et alors qu’il reste 10 secondes à jouer, LeBron James encore lui pénètre la raquette des Nets et vient fracasser le cercle et par la même occasion le pauvre Joe Harris qui se trouvait malheureusement par là.. Score à la fin de ce 1QT 28-29 Nets ! Brooklyn mène mais est incapable de limiter le meilleur joueur du monde..

Kevin Love égalise très vite dans le 2ème QT (30-30) mais Joe Harris répond de suite avec un 3 points sur la tête de Jr Smith visiblement pas remis de sa soirée de la veille.. (30-33). Après avoir vu LeBron de près, certains sont traumatisés mais ce n’est apparemment pas le cas de Joe Harris. Drafté en 33ème position par les Cavs en 2014 l’arrière/ailier des Nets prend un énorme coup de chaud et score 20 points dans cette première mi-temps à 4/4 de loin et permet aux Nets de compter 7 points d’avance après 4 minutes seulement dans le 2ème QT (36-43). Un avantage que Brooklyn va garder pendant 4 minutes avant de voir les Cavs revenir sur un énième drive de LeBron dans la raquette inhabité des Nets. Malgré tout ce sont les Nets qui sont devant à la mi-temps (60-62) et l’écart aurait pu être un peu plus élevé sans le 3 points de G.Hill au buzzer.

Comme depuis le début du match ce sont les hommes de Kenny Atkinson qui sont devant et qui vont encore une fois refaire un écart (62-69) dès le début du 3ème QT en étant hyper réalistes (3/3) quand les Cavs eux sont à 1/4. Les minutes passent et Brooklyn est toujours devant (69-75) après un nouveau 3 points de DeMarre Carroll. L’écart va même atteindre 9 points une minute plus tard (71-80) mais Kevin Love en tête de raquette va ramener les Cavs à deux possessions au grand désarrois du Coach qui semble agacé de voir le pivot des Cavs une fois de plus tout seul… (74-80). Surtout que sur l’action d’après on a le droit à la spéciale du soir : LeBron en iso sur Carroll qui se retourne feinte et sert G.Hill seul dans le corner qui sanctionne à 3 point… (77-80) à 4 minutes de la fin du 3ème QT. Cleveland revient encore à un point des Nets grâce à G.Hill mais RHJ puis Harris redonnent 5 points d’avance à Brooklyn. Joe Harris qui égale au passage son Career High avec 22 points et qui une minute après va le dépasser sur son 5ème shoot primé réussi de la soirée (83-87). Après 36 minutes les Nets sont toujours devant : 87-89.

Début de 4ème QT identique à celui du 3ème les Nets sont devant et adroits (90-95) mais les Cavs reviennent de suite et vont même passer devant pour la première fois de cette 2ème mi-temps (97-95). Les deux équipes se tiennent alors en un point jusqu’à la moitié du dernier QT et le retour de l’inarrêtable LeBron James qui va donner 7 points d’avance aux Cavs (107-100) à 4:30 de la fin du match. Brooklyn ne parvient plus à répondre aux Cavs et il faut le retour de Joe Harris et un 6ème shoot à 3 points pour que les Nets recollent (111-105). Malheureusement c’est trop tard les Cavs sont devant et les mauvaises possessions s’enchainent pour un D’Angelo Russell qui monopolise la gonfle. Nouvelle défaite 121-114 pour des Nets qui ont tenu tête 3QT et demi avant de sombrer comme très souvent cette saison.

On a aimé :

  • Avoir tenu tête aux Cavs pendant 3QT et demi
  • Le career high de Joe Harris : 30 points (+7 rebonds – 2 assists) à 6/7 de loin

On a pas aimé :

  • Le match et surtout la fin de match catastrophique de D’Angelo Russell.
  • Les choix de Kenny Atkinson qui continue de se passer de vrai pivot derrière Jarrett Allen et qui donne un nombre incroyable de 2nd chance à nos adversaires.

Bilan de la semaine :

  • 1 victoire – 3 défaites
  • 13ème à l’Est (23V – 51D)
  • 25ème bilan NBA (-1)
  • Prochains matchs : Orlando, Miami, Detroit

Le joueur de la semaine : Rondae Hollis-Jefferson ! (le triplé)

RHJ
Stats de la semaine : 15.5 PPG – 7.75 RPG – 2.75 APG – 50.3 FG%

Difficile de dégager un homme cette semaine, tant les résultats ont été décevants. C’est une nouvelle fois RHJ qui se démarque le plus cette semaine. Son attitude est exemplaire, ses stats pas degeu du tout et depuis son retour de blessure, c’est l’homme fort de Brooklyn. D’Lo, malgré une bonne ligne de stats et son triple-double, paye son pourcentage au shoot catastrophique et quelques choix discutables dans son utilisation du ballon.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s