Actu Media Day

Media Day : Ed Davis, un intérieur avec un esprit de vainqueur

1039451372.jpg.0

A l’occasion du Media Day, Ed Davis est revenu sur ce qu’il souhaite apporter aux Nets pour la saison un venir. Un état d’esprit ultra-motivé allié à un fort altruisme.

Avant même qu’il n’ait joué la moindre minute pour les Nets, tout le monde est déjà unanime du côté de Brooklyn, Ed Davis est un véritable bon coup de la part de Sean Marks et de son équipe. Arrivé cet été en provenance de Portland pour un an et 4,4 millions de dollars de salaire, le pivot éboueur devra s’atteler à accompagner Jarrett Allen dans son apprentissage de la Ligue. S’il doit aider le géant sophomore, ses autres coéquipiers sont ravis de son apport et de son style de jeu, sur et en dehors du parquet.

« Ed est le prototype même du pivot, confie Caris LeVert, il pose de beaux écrans. Il finit tout au poste bas et n’a pas réellement besoin de la balle. Juste avoir des joueurs autour de lui permet d’améliorer son jeu. C’est un bon coéquipier, j’ai hâte de jouer avec lui ».

Nouvel arrivant à Brooklyn après trois saisons dans la rotation des Blazers, Ed Davis compte apporter son expérience à son nouvel effectif. Motivé et réfléchi, le poste 5 passé par l’université de North Carolina n’attend pas non plus un temps de jeu supérieur à ce qu’il pouvait avoir du côté de l’Oregon. Pour lui, c’est le collectif qui prime.

« Je suis un joueur mature et concentré. Je vais jouer dur tous les soirs. Je ne regarde pas mon nombre de minutes. Je suis ici pour aider l’équipe à gagner des matchs et à progresser. Je vais prendre des rebonds, c’est que je sais faire, c’est dans ma nature ».

En le signant pour pas cher, les Nets ont mis la main sur un rebondeur de grande qualité. Le meilleur parmi les joueurs jouant moins de 20 minutes en moyenne (7,4 rebonds en 18,9 minutes, ndlr). Une soif de défendre sa raquette qui s’allie à un vrai état d’esprit de gagnant. Sur le papier, que des aspects positifs pour Brooklyn.

« J’amène avec moi mon mental de gagnant. J’ai fait les Playoffs cinq années sur mes huit en NBA, j’ai gagné à l’université et deux fois au lycée. Cette soif de gagner aide beaucoup de monde dans cette ligue et va aider  cette équipe qui n’en avait pas avant. Je vais apporter cette attitude. Cela commence dès la pré-saison, dans les vestiaires et à l’entrainement ».

Un gagnant qui est même prêt à enfiler la cape de protecteur des meneurs afin de leur faciliter certaines tâches.

« Personnellement, je n’aime pas quand les meneurs doivent aller au physique avec les intérieurs. Je veux le faire pour eux pour qu’ils puissent s’écarter. On ne veut pas que Shabazz (Napier), D-Lo (Russell) ou Spencer (Dinwiddie) et le reste des gars aillent à la bataille contre des grands qui les surpasseront. C’est notre boulot en tant qu’intérieur de les aider ».

Reste désormais à voir si ces belles paroles seront suffisantes pour permettre aux Nets de se classer dans le top 10 des équipes récoltants le plus de rebonds, un souhait d’Ed Davis. Voir pourquoi pas atteindre les Playoffs, une autre de ses envies.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s