NBA Game

Saison régulière – Game 13 : Brooklyn Nets – Golden State Warriors (100-116)

Brooklyn Nets v Golden State Warriors
© Photo : Noah Graham via Getty Images

Brooklyn Nets 100-116 Golden State Warriors

(30-36 / 23-29 / 21-29 / 26-22)

  • Cinq de départ des Nets: D’Angelo Russell – Caris LeVert – Joe Harris – Jared Dudley – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Warriors : Quinn Cook – Klay Thompson – Kevin Durant – Jonas Jerebko – Damian Jones

LES ABSENTS :

Treveon Graham (déchirure ischio)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

C’est une équipe de Brooklyn concentrée et entreprenante qui est rentrée sur le parquet des Warriors. Dans le premier quart temps, D’Angelo Russell sonne la charge et donne le rythme pour ses coéquipiers (4/6 au shoot). Malgré tout, Kevin Durant est au-dessus et inscrit 13 points.  Les hommes de Kenny Atkinson ont tenté, tant bien que mal d’artiller à 3PTS, en vain. Allen Crabbe ratant ses trois shoots ouverts. Dans le second quart temps, Brooklyn continue de tenter sa chance longue distance par l’intermédiaire de Joe Harris, le jeu en pénétration étant assez compliqué face à un collectif des Warriors protecteur. Les Noir et Blanc ont du mal à s’opposer au jeu en transition des champions en titre. A la mi-temps, les Warriors mènent 53-65 et impressionnent de par leur défense intérieure.

De retour des vestiaires, Brooklyn est maladroit et n’arrive pas à poser son jeu.  La lutte au rebond, des deux côtés du parquet, est aussi litigieuse. Devant les difficultés éprouvées par ses joueurs, toujours marqués, Kenny Atkinson tente d’apporter plus de mouvement par l’intermédiaire de Spencer Dinwiddie. Malgré quelques séquences, le meneur ne peut rien faire seul et les Warriors deviennent de plus en plus adroits en attaque. L’entrée de Shabazz Napier a néanmoins fait du bien en pénétration (8pts dans le 3QT). Dans la dernière douzaine, pendant que Quinn Cook prenait feu à 3pts, c’est Kenneth Faried qui se permet de claquer le dunk de la soirée sur un alley-oop avec Crabbe. Néanmoins, la défense intérieure reste encore un point faible des Nets dans cette rencontre. Petit à petit, l’écart continue de se creuser et l’acharnement de Faried sous le cercle ne changera rien, Brooklyn s’incline 100-116.

LE BOXESCORE :

nets-warriors1.jpg

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • Le bon match de Joe Harris apportant de la réussite au shoot (24pts à 9/12 et 4/6 à 3pts) et une solution pour les meneurs afin d’écarter lors des quelques attaques en pénétration.
  • La bonne énergie apportée par Shabazz Napier en seconde mi-temps. Le meneur inscrit 14 points en 20 minutes.
  • Une attaque bien trop timide, de plus en plus au fur et à mesure, peinant à se créer ses shoots et à percer la défense des Warriors.
  • Une adresse à 3pts très approximative (29%). Hormis Joe Harris, les Nets ont eu du mal à rentrer leurs tirs.
  • Caris LeVert quasiment absent avec 4pts, 2 rebonds et 2 turnovers en 21 minutes.

L’ACTION DU MATCH : The Manimal is hungry and angry !

L’HOMME DU MATCH : Joe Harris, la gâchette rassurante

Joe Harris.pngIl a été l’éclat de lumière dans un jeu très sombre. Actif et rapide lors des actions lentes, adroit lorsque les autres ne l’étaient pas, Joe Harris a su rassurer ses coéquipiers même quand le score avait définitivement pris le large pour l’adversaire. Une efficacité optimisée par son temps de jeu réduit.

 

  • 24 points (9/12 FG – 4/6 3PT – 2/2 FT)
  • 2 assists
  • 1 rebond
  • 21 minutes de jeu

LE RÉSUMÉ VIDÉO DU MATCH :

Prochain match contre les Minnesota Timberwolves le mardi 13 novembre à 02h00.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s