NBA Game

Saison régulière – Game 15 : Miami Heat – Brooklyn Nets (120-107)

Miami Heat v Brooklyn Nets

Miami Heat – Brooklyn Nets : 120 – 107

(37-21 / 24-28 / 29-23 / 30-35

  • Cinq de départ du Heat : Goran Dragic – Josh Richardson – Rodney McGruder – Justise Winslow – Hassan Whiteside
  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Allen Crabbe – Joe Harris – Jared Dudley – Ed Davis

LES ABSENTS :

Caris LeVert (cheville disloqué) – Jarrett Allen (malade)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé» disait en son temps Lamartine. Alors imaginez le résultat si au lieu d’un, ce sont deux êtres qui vous manquent. Deux titulaires indiscutables, et presque 30 points de moyenne cumulés à eux deux et donc absents pour cette rencontre (18.4 et 11.4). Caris LeVert et Jarrett Allen ont énormément manqué aux Nets face à une équipe du Heat volontaire et bien mieux organisée.

Le début de match est difficile pour Brooklyn qui manque cruellement de repère avec un Cinq remanié. Les Nets sont derrière, mais ne décrochent pas. Pas tout de suite. Premier constat, la guerre se jouera à l’intérieur, et cela des deux côtés du terrain. Les Nets attaquent énormément le cercle, contrairement à d’habitude avec plus au moins de réussite. En défense c’est plus compliqué et Whiteside et Adebayo s’en donnent à cœur joie. Brooklyn défend très mal, n’est pas inspiré du tout niveau offensif et termine le premier QT avec 16 points de retard. La suite est légèrement mieux, et l’entrée de Rondae Hollis-Jefferson fait du bien. L’écart monte même jusqu’à +20 pour Miami. Malgré un petit Run et des points importants de Dudley, les Nets s’enfoncent. Incapables de proposer du jeu offensivement et très larges de l’autre côté du terrain.  Avec une adresse défaillante (environ 25% au shoot, 30% à 3pt et 63% au LF), Brooklyn rentre au vestiaire avec un retard conséquent. Inquiétude pour RHJ qui rentre au vestiaire soutenu par Dzanan Musa, touché à la cheville sur la toute dernière action de la première mi-temps.

La suite du match est plus anecdotique qu’autre chose. Les Nets ont plus au moins déjà lâché le match et se contentent de quelques fulgurances. Malgré des réductions du score éparses (-10 début du 3QT ou -9 à 4min de la fin) Brookyn est à la peine. Faried en profite pour jouer quelques minutes et claquer un ou deux tomars, Musa et Kurucs rentrent quant à eux dans la danse pour les dernières notes. Mais le constat est là : Brooklyn s’est fait valsé tout le match, incapable de mettre du rythme et de faire swingger son adversaire comme il l’entendait. Crabbe est renvoyé sur le banc pour avoir commis 6 fautes, comme un symbole. Seul point positif de cette deuxième mi-temps ? Le retour de RHJ après qu’on est craint pour sa cheville. Et nous savons combien les chevilles des Nets sont précieuses !

LE BOXSCORE : 

Box Score Miami

LES TOPS / FLOPS DU MATCH  :

  • Quelques séquences qui ont réussi à créer l’illusion et qui ont permis aux fans du Barclays d’y croire encore.
  • Le match de RHJ en sortie du banc. Globalement, il illustre la volonté des Nets d’être également présent dans la raquette et d’être plus qu’une équipe d’artilleur
  • Joe Harris qui marque pour la 30e fois consécutive au moins un 3PTS. Il se rapproche du record all-time de la franchise
  • Des pourcentages aux shoots catastrophiques.
  • Une défense poreuse et bien trop facile à percer.

HOMME DU MATCH : Rondae a tenté mais …

i

Deuxième marqueur des Nets sur ce match, l’intérieur a été contraint de jouer 5 une bonne partie de la rencontre. Difficile face à deux gros clients comme Whiteside ou Adebayo. Malgré tout, il s’est démener  pour imposer son physique et il aura été le joueur à mettre le plus d’envie sur ce match. 

  •  14 points (6/13 FG – 0/1 3PTS – 2/2 FT)
  • 0 assist
  • 9 rebonds
  • 1 interception
  • 1 contre
  • 2 turnovers
  • 23 minutes

 

LE RÉSUMÉ VIDÉO DU MATCH :

Prochain match le samedi 17 novembre à 1h00 contre les Washington Wizards

Publicités

(2 commentaires)

  1. Un match à oublier pour les Nets.. sans Allen ni LeVert c’était trop compliqué de rivaliser avec le Heat. Espérons que le Fro soit vite guéri car on va devoir faire LeVert pendant plusieurs semaines mois..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s