NBA Game

Saison régulière – Game 28 : Brooklyn Nets – New York Knicks (112-104)

Capture d’écran 2018-12-09 à 06.09.42.png
Credit Photo : Nathaniel S.Butler/NBAE via Getty Images

Brooklyn Nets – New-York Knicks

(30-23 / 26-22 / 38-32 / 18-27)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – Allen Crabbe – Rondae Hollis-Jefferson – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Knicks: Emmanuel Mudiay – Tim Hardaway Jr. – Mario Hezonja – Noah Vonley – Enes Kanter

LES ABSENTS :

Caris LeVert (cheville) – Treveon Graham (ischio-jambiers)

LE DÉROULÉ DU MATCH:

Après une très grosse victoire la nuit dernière face aux Raptors en prolongation, les Nets entament le match avec la bonne attitude. Concentrés, ils ne paniquent pas et se créent des tirs faciles. 10-10 après le premier temps mort. On ne peut pas dire que la défense est présente, les Nets étant en back-to-back et les Knicks étant… Les Knicks. Les premières rotations se font et Rondae Hollis-Jefferson répond aux assauts d’Enes Kanter. L’ensemble de l’équipe à l’air concernée même si la fatigue est bien présente. Kurucs fait son entrée assez tôt dans ce match. Ed Davis roule sur le rookie Mitchell Robinson en prenant tous les rebonds offensifs. La 2nd Unit des Nets surpasse au scoring le banc des Knicks. À la fin du 1er quart-temps, Brooklyn mène 30-23.

Au début du 2ème quart, les Nets ont cueilli 3 fois plus de rebonds offensifs (9 à 3) que les Knicks en l’absence de Kanter sur le terrain. Un gros problème de hustle pour New York dont Brooklyn sait tirer profit. Les hommes de Kenny Atkinson sont en pleine réussite et infligent un 17-5 à cheval sur le 1er quart-temps. Ce 2 QT est peu intéressant, même si les deux tirs longues distances de RHJ et de Crabbe réveillent à 4 minutes de la mi-temps. Une chose est sûre : les Nets jouent dur et avec intensité. RHJ imprime le tempo pour Brooklyn avec une belle production statistique. Brooklyn mène largement à la mi-temps : 56-45.

Le 3e quart-temps est un échange de run sur 12 minutes. À ce jeu, les Nets sont meilleurs que les Knicks.. RHJ continue de se faire plaisir, Kanter comme a son habitude contre nous est en mode rouleau compresseur mais il est heureusement le seul pour les locaux. Le match semble plié quand les Nets prennent 18 points d’avance (75-57) après 6 minutes dans le 3ème. Malgré un Damian Dotson qui score 10 points de suite pour tenter de ramener les Knicks, ce sont les Nets qui sont largement devant après 36 minutes (94-77).

L’écart est stabilisé à +17 en début de 4ème QT grâce à Dinwiddie qui répond bien au duo Dotson – Trier mais comme souvent cette saison les Nets vont se relâcher et laisser les Knicks revenir dans le match.. en seulement 5 minutes les Knicks repassent sous les 10 points (100-91) grâce notamment à Kevin Knox et Frank Ntilikina, un peu moins timides en attaque qu’à son habitude. Du coup, le scénario des défaites précédentes commence doucement à nous revenir en tête… mais c’était sans compter sur Dinwiddie qui se joue du meneur français en iso et lâche un énorme dunk pour redonner 12 points d’avance aux Nets avec 3 minutes à jouer. Les Knicks tenteront durant tout ce temps de revenir mais la fin de match est bien gérée par les Nets qui s’imposent 112-104 au MSG.

C’est la 10ème victoire de la saison mais surtout la première lors d’un match retour de back-to-back disputé à l’extérieur depuis 2015 ! À cette époque, Lionel Hollins était le coach des Nets. Billy King était GM. Seul Rondae Hollis-Jefferson est encore présent de l’équipe qui s’était imposée !

LE BOXSCORE :

Capture d’écran 2018-12-09 à 13.06.50.png

LES TOPS/FLOPS:

  • Rondae Hollis-Jefferson : logique homme du match, il est le plus impactant sur le terrain et shoot même à 3 points depuis peu.
  • La débauche d’énergie de l’équipe : après une longue nuit au Barclays Center la veille, les Nets ont trouver des ressources suffisantes pour venir à bout des Knicks
  • Le rebond : véritable clé du match, le rebond défensif a été verrouillé et les rebonds offensifs ont bien aidés.
  • Le coup de mou habituel du 4e quart-temps a laissé une chance aux Knicks de revenir.
  • Le tout petit match de D’Angelo Russell avec 9 points à 4/14 au shoot mais qui se rattrape bien avec 11 assists pour seulement deux pertes de balle.

L’ACTION DU MATCH : D’Lo sert Allen dans un trou de souris pour le dunk du Fro !

 

L’HOMME DU MATCH: Rondae Hollis-Jefferson le magnifique ! 

i

ON A ENFIN RETROUVER RHJ ! Déjà très bon en défense contre les Raptors il a été le grand artisan de la victoire des Nets au MSG. Chap fini meilleur marqueur des Nets cette nuit mais aura aussi été présent au rebond et en défense. Pour faire plus simple il a été le plus actif dans tous les domaines du jeu et aura aidé Brooklyn à rester devant tout le match.

  • 20 points ( 7/14 FG – 2/2 3PT – 4/7 FT)
  • 6 rebonds (Tous défensifs)
  • 2 assists
  • 31 minutes

Prochain match le Jeudi 13 décembre à 1h contre les Philadelphie 76ers.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s