NBA Game

Saison régulière – Game 45 : Boston Celtics – Brooklyn Nets

Capture d’écran 2019-01-15 à 03.13.57.png

Boston Celtics  102-109  Brooklyn Nets

(25-27 / 20-19 / 21-44 / 36-19)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – Rodion Kurucs – Treveon Graham – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Celtics : Terry Rozier – Jaylen Brown – Jason Tatum – Marcus Morris – Al Horford

LES ABSENTS :

Caris LeVert (cheville) – Rondae Hollis-Jefferson (adducteur) – Allen Crabbe (genou) – Dzanan Musa (épaule) – Jared Dudley (ischio) – Shabazz Napier (cuisse)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Privé de six joueurs, Kenny Atkinson a annoncé qu’Hollis-Jefferson devrait être de retour contre Houston. Une bonne nouvelle puisque le secteur intérieur des Nets est décimé par les blessures et que c’est ce soir Treveon Graham qui va composer la raquette des Nets avec Jarrett Allen. De son côté Brad Stevens doit faire sans son meilleur joueur : Kyrie Irving mais aussi sans Marcus Smart et Aron Baynes tous les trois blessés.

Le début de match est très approximatif et Brad Stevens prend le temps mort le plus rapide de la saison après seulement 29 secondes de jeu. La balle bouge bien côté Brooklyn et le duo D’Angelo Russell / Joe Harris permet aux Nets d’être devant après 8 minutes (16-17). Les Celtics se réveillent dans les trois dernières minutes pour rester au contact. Les Nets sont devant (25-27) mais peuvent dire merci à un D’Angelo Russell croqueur (4/10 au shoot – 2/5 3 points) mais qui a tout de même bien noirci la feuille de stats dans le premier QT.

Le début de 2ème QT est idéal puisque les Nets prennent 6 points d’avance après deux minutes, mais Boston revient et l’écart n’est que d’un point après 6 minutes (35-36) alors que Dinwiddie est toujours autant en difficulté. Le meneur back-up des Nets n’a pas inscrit le moindre point en 11 minutes et n’a pris que deux shoots. Il trouve quand même Joe Harris dans le corner pour remettre les Nets devant à 3 minutes de la mi-temps (41-43). Même transparent, Dinwiddie envoie une bombe au buzzer depuis logo. Brooklyn mène 45-46 à la pause dans un match qui semble largement prenable à condition d’être un peu plus sérieux et concentré.

D’Angelo Russell est partout au début du 3ème QT et passe la barre des 20 points après 4 minutes et se rapproche du triple double après une passe incroyable à Jarrett Allen. D’Lo fait tomber la neige et les 3 points dans le Barclays Center et donne 15 points d’avance aux Nets (61-76). Un coup de chaud incroyable dont il a le secret mais qui n’était pas arrivé depuis un petit moment. Sous l’impulsion de D’Lo, tout le monde y va de son shoot du parking et Rodions Kurucs vient donner VINGT-QUATRE POINTS D’AVANCE AUX NETS À LA FIN DU 3E QUART-TEMPS !

Les Nets gèrent tranquillement mais avec sérieux leur avance de 26 points (71-97) mais Boston revient à 16 points alors qu’il reste encore 5:30 à jouer. Kenny Atkinson refuse de laisser passer ce match et prend un temps mort pour re-mobiliser ses troupes. Brooklyn pense stabiliser l’écart mais cela ne dure qu’un moment… les Celtics sont bouillants et infligent un 32-15 au Nets pour ramener l’écart à 7 points à l’approche de la dernière minute du match. Heureusement Joe Harris et DeMarre Carroll s’arrachent pour prendre des rebonds importants et rentrer leurs lancers.

Les Nets s’imposent 102-109 après une grosse frayeur dans le dernier QT mais l’essentiel est acquis avec une victoire contre Boston, la 22 ème de la saison après 45 matchs.

LE BOXSCORE :

Boxscore vs Boston (Game 45)

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • D’Angelo Russell et son match de niveau All-Star ! Dommage qu’il se soit refroidi dans le dernier QT car on aurait bien eu besoin d’un ou deux shoots clutchs.
  • Les belles lignes de statistiques des starters, à l’exception de Graham qui aura encore une fois défendu avec énergie mais qui n’aura pas réussi à marquer.
  • Le nouveau très petit match de Spencer Dinwiddie qui va devoir se réveiller. Il n’y a pas de rookie-wall dans une troisième année NBA !
  • S’il est très important en défense en l’absence de RHJ et Dudley, il va falloir que Treveon Graham rentre ses shoots ce qu’il sait faire et plutôt bien.
  • Le très gros relâchement dans le dernier QT qui a laissé un peu d’espoir aux Celtics.

L’ACTION DU MATCH : la mixtape de D’Angelo Russell !

 

HOMME DU MATCH : D’Angelo Russell au dessus du lot !

D-lo

EXCEPTIONNEL ! Voilà comment qualifier le coup de chaud de D’Lo dans le 3ème QT. S’il a été peu adroit en début de match et qu’il a surtout arrosé et servi ses partenaires, l’ancien Lakers est monté en pression au retour du vestiaire et à fait pleuvoir les 3 points dans un Barclays Center en folie. Une prestation qui nous laisse dire que D’Lo mériterait d’être à Charlotte dans un mois..

  •  34 points (13/24 FG – 7/13 3PTS)
  •  7 assists
  •  5 rebonds
  •  3 turnovers
  •  30 minutes

Prochain match contre les Houston Rockets le jeudi 17 janvier à 2h00.

 

 

Publicités

un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s