Actu

Comment Sean Marks peut-il encore renforcer les Nets en vue des playoffs ?

Jared Dudley vs Markieff Morris

Oui la trade dead line est passée et il n’est plus possible pour Sean Marks de monter des trades. Cependant, il est toujours possible pour une équipe NBA de se renforcer et avec 14 joueurs sous contrat le GM des Nets va logiquement essayer d’ajouter de la qualité à son groupe. Comment ? En allant chercher un joueur dont le contrat a été coupé juste après la trade deadline comme nous l’avons fait récemment avec Greg Monroe. Dans cette optique, nous nous sommes penché sur les solutions qui s’offrent à lui et aux joueurs qui n’ont désormais plus d’équipe et qui pourraient intéresser les Nets en vue des Playoffs.

Du côté de Brooklyn, les retours récents d’Allen Crabbe et de Caris LeVert en attendant celui de Spencer Dinwiddie (qui devrait intervenir peu de temps après le All-Star Weekend), vont permettre à Kenny Atkinson de composer avec l’un des back-courts les plus fourni de la League. À contrario, depuis le départ de Thaddeus Young il y a 3 ans, le poste 4 est le point faible de le l’effectif. Un poste qu’il pourrait être possible de renforcer dans les jours en se penchant sur les joueurs buy-outs.

Markieff Morris : un renfort de choix à Brooklyn ?

markieff-morris-02.jpg

Bien sûr quand on pense aux frères Morris, on pense forcement à leur réputation de tête brulée, de joueurs compliqués à gérer et ce n’est pas complément faux. Malgré tout avec un bon coach et une franchise bien gérée, on voit Marcus son frère se révéler et devenir un super joueur du côté de Boston… alors pourquoi Markieff ne pourrait pas s’épanouir comme son frère mais lui du côté de Brooklyn ?

Cette saison Markieff Morris a joué 39 matchs dont 15 comme titulaire pour les Wizards avant d’être envoyé à New-Orleans pour y être coupé. 11.5 points, 5.3 rebonds et presque 2 assists par match avec des pourcentages plus qu’honorables (43.3 FG% – 33.3 3PT% – 78 FT%) dans une équipe en difficulté dans le jeu. Grand (2m01) il pourrait rendre de bons services aux Nets sur le poste 4 qui est le point faible de la franchise depuis déjà trois saisons.

Morris est un bon défenseur étant capable de jouer au large. Il pourrait être intégré au cinq de départ au côté de Jarrett Allen à la place de Treveon Graham qui retrouverait le banc et y apporterait sa rudesse défensive aux côté de Carroll et Ed Davis.

Micheal Beasley : une tête bruler à Brooklyn ?

michael-beasley3.jpg

 

Ah si Michael Beasley avait exploiter son talent à 100%… malheureusement au lieu de ça, il a accumulé les mauvais choix de carrière, le dernier l’entraînant au bout du banc des Lakers qui ont fini par le trade puis d’être coupé par les Clippers. Libre de tout contrat, il va forcement chercher à rebondir. Du côté de Brooklyn ? Pourquoi pas…

Ses stats cette saison ? 7 points et 3 rebonds en 10 minutes avec 28 apparitions chez les Lakers dont 2 dans le cinq de Luke Walton. Pas sa meilleur saison on est d’accord mais toujours autant d’énergie dépensée quand il est sur le parquet. Avec un coach qui lui donne un rôle bien défini B-Easy pourrait apporter toute son expérience aux Nets dans la dernière ligne droite et en Playoffs si l’équipe s’y qualifie.

Si Michael Beasley n’est pas le joueur le plus fiable du marché de par son tempérament de feu, il n’en reste pas moins un joueur bourré de talent qui rendait de bons service partout où il est passé et son expérience des Playoffs pourrait bien servir à notre jeune groupe.

 

Vous l’aurez compris, le marché des ailiers-forts libres n’est pas très vraiment riche mais il y a tout de même quelques profils sur lesquels Sean Marks pourrait se pencher afin de renforcer son équipe pour les 4/5 prochains mois. Et si vous voulez mon avis, je mets une pièce sur Markieff Morris, qui semble être une option plus solide que les deux joueurs cités après lui. Laissez nous cependant quelque jours pour voir si Sean Marks est de cette avis et s’il décidera d’offrir le dernier spot de l’effectif à un de ces joueurs ou s’il se tournera plutôt vers Théo Pinson, Mitchell Creek ou Alan Williams qui végètent toujours en G-League…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s