Actu Analyse

Un calendrier trop compliqué pour accrocher les Playoffs ?

cut.jpg

Alors qu’il ne reste que 23 rencontres de saison régulière, Brooklyn séduit la NBA et est 6ème de la conférence Est. Avec 30 victoires pour 29 défaites, il est l’heure de se pencher sur le calendrier de fin de saison qui attend la franchise new-yorkaise ainsi que celui de ses concurrents. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui des Nets ne sera pas simple du tout. Pour cela nous nous pencherons sur le calendrier de 5 équipes : les Brooklyn Nets, les Charlotte Hornets, les Detroit Pistons, le Miami Heat et le Magic d’Orlando, tous candidats aux Playoffs pour seulement 3 petites places.

Le calendrier des Brooklyn Nets (30V – 29D) : 23 matches

  • Matches à domicile : 11
  • Matchs à l’extérieur : 12
  • Plus grosse série à domicile : 3 matches (2 fois)
  • Plus grosse série à l’extérieur : 7 matches
  • Nombre de matches contre des équipes actuellement en Playoffs : 15
  • Nombre de back-to-back : 3

Le calendrier de Brooklyn pour la fin de la saison s’annonce compliqué à négocier. Si les Nets sont en bilan positif lors du All-Star Break, et que Spencer Dinwiddie ne va pas tarder à faire son retour, leurs futurs adversaires seront coriaces. Très coriaces. Il faut pour Brooklyn assurer dès la reprise : les Nets affronteront des équipes du bas de tableau lors des 10 prochains matches  (Cleveland, Washington, Atlanta) ainsi que des concurrents directs, et notamment deux fois les Charlotte Hornets et une fois les Detroit Pistons. Des rencontres qui sont des must-win en vue de la suite.

Car pour les 13 matches suivants, les Nets devront s’accrocher : un road-trip de 7 matches contre les cadors de l’Ouest (Thunder, Jazz, Clippers, Kings, Lakers, Blazers puis les Sixers à l’Est) attend les Nets avant de revenir pour jouer à la suite les Bucks, Raptors, Celtics, Bucks Pacers et terminer la saison contre le Heat. Si certaines de ces équipes seront qualifiées et pourraient se permettre de lever le pied en vue des Playoffs, il est évident que le calendrier n’arrangera pas les affaires de Brooklyn. Il faudra donc essayer, pour les coéquipiers de D’Angelo Russell, de confirmer cette place en Playoffs le plus rapidement possible.

Le calendrier des Charlotte Hornets (27V – 30D) : 25 matches

  • Matches à domicile : 13
  • Matches à l’extérieur : 12
  • Plus grosse série à domicile : 4 matches
  • Plus grosse série à l’extérieur : 4 matches (2 fois)
  • Nombre de matches contre des équipes actuellement en Playoffs : 15
  • Nombre de back-to-back : 8 !

Les Hornets, 7ème à Est, possèdent un petit retard sur les Nets et vont jouer 7 matches à domicile sur les 8 premiers rencontre, dont la double-confrontation contre les Nets. S’ils possèdent un calendrier moins concentré que celui de Brooklyn, c’est pourtant le plus compliqué des équipes cités ici, avec notamment un total de 8 back-to-back. Et surtout, ils affronteront sur la fin de saison Detroit et Orlando pour ce qui seront probablement des rencontres qui pourront arranger les Nets lors du sprint final.

Le calendrier des Detroit Pistons (26V – 30D) : 26 matches

  • Matches à domicile : 11
  • Matches à l’extérieur : 15
  • Plus grosse série à domicile : 2 matches (4 fois)
  • Plus grosse série à l’extérieur : 5 matches
  • Nombre de matches contre des équipes actuellement en Playoffs : 13
  • Nombre de back-to-back : 6

Les Pistons, 8ème de la conférence Est, auront également fort à faire en fin de saison. Dès la reprise, l’équipe emmenée par Blake Griffin jouera 4 de ses 5 premiers matches à l’extérieur et devra confirmer sa récente bonne forme pour espérer accrocher les Playoffs. Leurs derniers matches, contre les Hornets, Grizzlies et les Knicks pourront leur servir pour décrocher cette place.

Le calendrier du Orlando Magic (27V – 32D) : 23 matches

  • Matches à domicile : 10
  • Matches à l’extérieur : 13
  • Plus grosse série à domicile : 5 matches
  • Plus grosse série à l’extérieur : 4 matches
  • Nombre de matches contre des équipes actuellement en Playoffs : 10
  • Nombre de back-to-back : 5

C’est peut-être le calendrier le plus simple chez nos concurrents. 10ème de la conférence Est, Orlando affrontera beaucoup d’équipes de bas de tableau et cela pourrait tourner à leur avantage. Néanmoins, le retard déjà accusé par le Magic ne devrait pas forcément inquiéter les Nets mais plutôt des équipes comme Detroit ou Charlotte avec qui l’écart est moins important et qui ont des calendrier moins favorable à une course au playoffs.

Le calendrier du Miami Heat (26V – 30D) : 26 matches

  • Matches à domicile : 14
  • Matches à l’extérieur : 12
  • Plus grosse série à domicile : 5 matches
  • Plus grosse série à l’extérieur : 4 matches
  • Nombre de matches contre des équipes actuellement en Playoffs : 18
  • Nombre de back-to-back : 6

Enfin, concernant le calendrier de Miami, l’équipe de Floride aura fort à faire en fin de saison. Même s’ils n’enchaînent pas de grosses séries de matches, le Heat affrontera à 18 reprises des équipes actuellement qualifiées en Playoffs et terminera sa saison sur deux back-to-back dont le dernier match contre les Brooklyn Nets. Un calendrier difficile donc pour une équipe qui n’a toujours pas récupéré Goran Dragic et qui à pour objectif d’amener D-Wade en playoffs une dernière fois pour son ultime saison dans la ligue.

Publicités

un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s