Actu

Kenny Atkinson candidat au Coach of the Year ?

usa-today-9297192-0-e1505921584218
Crédit photo : Kathy Willens / Associated Press

Pour sa troisième saison en NBA, Kenny Atkinson réalise son meilleur exercice depuis ses débuts en 2017. Brooklyn est actuellement qualifié en Playoffs et le doit bien à son coach qui progresse de jour en jour, si bien que son équipe surprend le monde de la NBA cette saison. Avec un jeu léché et des victoires à la clé, Kenny Atkinson est-il dans la course au Coach of the Year ?

Le coach des Nets succédera-t-il à Mike D’Antoni pour le trophée de meilleur coach de l’année ? La question se pose. Bien que la concurrence est rude cette année, l’entraîneur de Brooklyn s’est fait une place parmi le haut du panier. Mais qui sont ces très sérieux concurrents ? Voici la liste des 6 candidats en course pour le Coach of the Year.

1. Mike Malone et ses surprenants Nuggets

Résultat de recherche d'images pour En poste à Denver depuis la saison 2015-2016, Mike Malone devrait enfin réussir à amener ses Nuggets en Playoffs. L’équipe de Nikola Jokic a terminé 9e de l’Ouest lors des deux dernières saisons et attend avec impatience un retour en postseason. Mais Denver a complètement explosé cette saison et devrait facilement battre son nombre de victoires de la saison dernière (46 en 2017/18, déjà 38 au 12 février 2019). L’équipe fait confiance à ses jeunes et marque les esprits en étant à la lutte avec les Warriors pour la première place de la conférence Ouest. Mike Malone construit une belle équipe depuis quelques années et le jeu des Nuggets s’en ressent largement cette saison, ce qui en fait un des favoris naturels au Coach of the Year.

2. Dave Joerger, l’invité surprise de Sacramento

Résultat de recherche d'images pour Personne ne croyait en Sacramento en début de saison. Promis aux profondeurs de l’Ouest, les Kings ont déjoué les pronostics en s’invitant à la course aux Playoffs. Ayant déjà battu leur nombre de victoires de la saison passée, l’équipe de Dave Joerger possède un avenir des plus prometteurs. Ayant légèrement lâché du leste depuis quelques semaines par rapport au début de la saison, il est évident que l’entraîneur de Sacramento aura tout de même des votes en vue du Coach of the Year.

3. Kenny Atkinson en embuscade

Résultat de recherche d'images pour L’entraîneur des Nets fait-il partie des candidats au titre de Coach of the Year ? Évidemment. Kenny Atkinson transforme pas à pas depuis son arrivée à Brooklyn l’identité de jeu de son équipe. Ayant ajouté du talent l’été dernier, la mayonnaise a pris et les victoires s’enchaînent. Le coach a également su s’adapter aux blessures parmi son effectif et devrait pouvoir amener les Nets en Playoffs pour la première fois depuis 2015, avec une actuelle 6e place de la conférence Est. Néanmoins, la concurrence sera extrêmement rude mais il sera étonnant de ne pas voir son nom parmi les favoris.

4. Mike Budenholzer, l’ultime favori venu de Milwaukee

Résultat de recherche d'images pour Entraîneur de l’année en 2014-15, Mike Budenholzer fait figure de favori parmi ces six noms. Pour sa première saison à la tête des Bucks, l’ex-coach d’Atlanta amène pour le moment Milwaukee à la tête de la conférence Est. Le jeu des Daims a clairement changé de cap depuis son arrivée : toute l’équipe joue selon les idéaux de leur entraîneur qui pratique le même basket que les Hawks de 2015. Les 5 titulaires marquent plus de 12 points par match, Milwaukee possède le meilleur Defensive Rating de la Ligue et le probable MVP en Giannis Antetokounmpo. Il sera compliqué d’aller le chercher.

5. Nate McMillan confirme avec Indiana

Résultat de recherche d'images pour Indiana avait déjà été la surprise de la saison dernière. Confirmant alors son excellent exercice 2017-2018, les Pacers développe un jeu qui leur permet de se positionner dans le top 4 de la conférence Est. Même si Victor Oladipo s’est blessé et avait déjà été longtemps absent cette saison, cela n’empêche pas Indiana de gagner des matches. 3e de conférence, les coéquipiers de Myles Turner le doivent beaucoup à leur tacticien. Coach du mois de décembre, qui tire son groupe vers le haut. Avec déjà 38 victoires, les Pacers ne mettront pas longtemps à dépasser leurs 42 victoires de la saison passée.

6. Nick Nurse, le coach rookie de Toronto

Résultat de recherche d'images pour Toronto démarrait l’été dernier avec une transition dans leur projet. Masai Ujiri avait remercié Dwayne Casey et embauché Nick Nurse. L’assistant-coach avait comme mission de relancer les Raptors humiliés à plusieurs reprises en Playoffs par les Cavaliers et dont l’effectif avait largement changé. Néanmoins, le jeu proposé, l’émergence de joueurs comme Pascal Siakam et le nombre de victoires pas attendu deviennent des arguments de poids en faveur du coach rookie. Second de la conférence Est, coach du mois en novembre, Nick Nurse se place comme l’un des tous meilleurs entraîneurs de la Ligue cette saison.

Nos pronostic pour le classement du Coach of the Year :

  • 1er : Mike Budenholzer
  • 2nd : Mike Malone
  • 3ème : Nick Nurse
  • 4ème : Kenny Atkinson
  • 5ème : Nate McMillan
  • 6ème : Dave Joerger
Publicités

un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s