NBA Game

Saison régulière – Game 67 : Cleveland Cavaliers – Brooklyn Nets

Dinwiddie vs Cavs
Crédit photo : Twitter Brooklyn Nets

Cleveland Cavaliers 107 – 113 Brooklyn Nets

(20-31 / 30-24 / 35-25 / 22-33)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Allen Crabbe – Joe Harris – Rodions Kurucs – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Cavs : Colin Sexton – Brandon Knight – Cedi Osman – Kevin Love – Larry Lance Jr

LES ABSENTS

Dzanan Musa (G-League) – Tahjere McCall (G-League) – Treveon Graham (Douleur au dos)

LE DÉROULÉ DU MATCH

Dans le dur depuis quelques matchs, et malgré une très large victoire face aux Mavs il y a quelques jours, Brooklyn abordait ce match sans réel certitude sur son jeu. Un must-win pour les Nets, tant le calendrier de fin de saison mettra à rude épreuve la meilleure franchise de New York.

Début de match assez équilibré, où Nets et Cavaliers se regardent droit dans les yeux et se rendent coups pour coups. Russell brille, et fait briller en mettant en bonne position ses coéquipiers. Les noirs et blancs pensent faire un premier écart (11-16) mais Sexton et Love tiennent la baraque. Allen après un super service de notre meneur All-Star s’envole pour un gros tomar et donne un bon avantage à son équipe (+11). Le banc, avec Dinwiddie à sa tête, tient bien le choc et permet à Brooklyn de terminer le quart-temps avec une avance confortable.

L’envie est là et les mouvements en attaques sont bien plus fluides que lors des derniers matchs. Des lancers de Carroll et Russell permettent aux Nets de compter jusqu’à 15 points d’avance (22-37) ! Tous les signaux sont au vert à ce moment du match. L’horloge se dérègle quelque peu en attaque, et voilà les Cavs qui à force de patience reviennent, en insistant beaucoup dans la raquette notamment. Et quand Love ne s’amuse pas à l’intérieur, l’ailier-fort s’éclate derrière la ligne à 3 points. Les Cavs recollent, mais deux ogives de loin de LeVert d’abord puis de Dinwiddie permettent aux Nets de rentrer au vestiaire avec un léger avantage (50-55).

D’Angelo continue de survoler la rencontre. Tellement que l’ancien Angelinos se permet de shooter depuis le Brooklyn Bridge et sanctionne à 3 points une nouvelle fois. Mais Cleveland insiste à l’intérieur et passe logiquement devant. Si le Nets font jeu égal pendant quelques minutes grâce à Kurucs et Russell notamment, c’est bien les Cavs qui sont devant au tableau d’affichage et qui sont désormais les chassés. Dinwiddie prend ses responsabilité et permet à une second-unit réduite ce soir de tenir le choc et d’entamer le dernier quart avec un retard de 5 points seulement.

Ce bon vieux Spencer ne s’arrêtent pas là et distribue les caviars pour un Jarrett Allen qui veut montrer qu’il n’est pas que de la chair à canon chaque soir. The Fro martyrise le cercle adverse et lance le run final des Nets, bien suivi par Caris LeVert qui score 5 points coups sur coups. Le match est équilibré, les défenses ajustées et les attaques de plus en plus folles. Et à ce petit jeu, ce sont les Nets qui vont en sortir vainqueur grâce à LeVert et surtout  Dinwiddie qui se la joue Russell ! Brooklyn est devant et tape un grand coup de butoir : Harris servi par Dinwiddie puis Dinwiddie servi par Harris sanctionnent les Cavs à 3 points. Voilà Brooklyn à +14 (94-108). Les coéquipiers de Kevin Love ne reviendront pas et voilà les Nets victorieux.

Un match solide, qui fait du bien au moral surtout à domicile. 20e victoire au Barclays cette saison pour les Nets, ce qui n’était plus arrivé depuis la saison 2013-14. Un match serré, bien conclu dans le dernier QT (!), bien porté par un Russell niveau MIP et un Dinwiddie niveau 6th man of the year !

LE BOXSCORE

Boxescore Cavs - Nets

LES TOPS / FLOPS DU MATCH

  • 53 points inscrit par le duo Spencer Dinwiddie – D’Angelo Russell cette nuit ! On peut aussi rajouté 9 rebonds et 9 assists. Une doublette XXL pour les Nets et un record de franchise battu pour Dinwiddie avec 14 matchs à 20 points et plus en sortie de banc lors d’une même saison. 6th MOTY ? Il va falloir en parler !
  • Le match sérieux de Caris LeVert qui passe un 9-0 au Cavs pour remettre les Nets dans le match. On l’a peu vu mais quand il fallait, c’est le plus important.
  • 15 points, 11 rebonds et 3 assists, un double double discret pour Jarrett Allen qui s’en est pas trop mal sorti contre Larry Nance Jr mais un peu moins contre Kevin Love.
  • Le relâchement en fin de 2ème et en 3ème QT qui a remis les Cavs dans le match. Le genre de bêtise qui peut coûter un match. Cette fois ça passe mais ça sera pas toujours le cas surtout avec le calendrier qui nous attend.
  • Malgré les bons matchs de Kurucs et Allen, Kévin Love et Larry Nance Jr se sont baladé, 17 points 10 rebonds pour l’un 24 points 16 rebonds pour l’autre. Le manque d’impact dans la raquette restera notre points faible cette saison.

L’ACTION DU MATCH : D’Angelo fait danser Cedi Osman pour s’ouvrir le chemin du cercle avec classe.

HOMME DU MATCH : Dinwiddie monstrueux en sortie de banc !

Spencer Dinwiddie

S’il était timide depuis ton retour de blessure, cette nuit Spencer Dinwiddie a passé la vitesse supérieur en menant avec brio la 2nd unit des Nets. 28 points, 4 rebonds et 5 assists avec seulement une perte de balle en 30 minutes. On parle à raison de D’Angelo Russell pour le MIP, il va falloir parler de Spencer Dinwiddie pour le 6th Man of the Year !

  • 28 points (10/21 FG – 3/8 3PTS – 5/6 FT)
  • 5 assists
  • 4 rebonds
  • 1 turnover
  • 30 minutes

Prochain match contre les Hawks d’Atlanta le dimanche 10 mars à 1h00.

Publicités

un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s