NBA Game

Saison régulière – Game 72 : Brooklyn Nets – L.A Clippers

Capture d’écran 2019-03-18 à 04.43.26
© Adam Pantozzi/NBAE via Getty Images

Brooklyn Nets 116-119 L.A. Clippers

( 30-23 / 25-37 / 32-27 / 29-32 )

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Allen Crabbe – Joe Harris – Rodions Kurucs – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Clippers : Shai Gilgeous-Alexander – Patrick Beverley – Landry Shamet – Danilo Gallinari – Ivica Zubac

LES ABSENTS

  • Dzanan Musa (G-League)
  • Allen Crabbe (genoux)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Lancés dans le sprint final pour les playoffs, les Nets avaient besoin d’une victoire pour rester dans la course après deux défaites face au Jazz et au Thunder. Un match en back-to-back dans un road-trip à l’ouest qui ne réussit pour l’instant pas aux hommes de Kenny Atkinson.

Début de match presque parfait pour Brooklyn qui met de l’intensité dans chaque action et qui prend rapidement de l’avance face à son adversaire du soir. L’idée est simple : harceler constamment cette défense des Clippers avec énormément de mouvements et beaucoup d’impacts. Les coéquipiers de Lou Williams sont dans le dur et ont du mal à résister aux charges de Caris LeVert et de Kurucs dans la peinture. C’est D’Angelo Russell qui en profite et soigne sa ligne de stats. C’est surtout à 3 points que les Nets prennent feu après de jolies fixations qui créent des espaces et des sanctions immédiates (Kurucs, Carroll, Harris). Le premier QT voit les Clipps revenir mais c’est bien Brooklyn qui est devant à la fin des 12 premières minutes (30-23).

L’écart grimpe encore avec un Russell des grands jours : 16 points en 17 minutes pour lui déjà. Les Nets pointent à 15 points d’avance (48-33) en plein milieu de ce second quart-temps. Le moment choisi par Brooklyn pour s’effondrer et par les Clippers pour se réveiller. Danilo Gallinari, Montrezl Harrell et Landry Shamet se mettent en marchent en roulent sur des Nets en perdition. La second unit new-yorkaise n’y arrive pas. L’intérieur de la cité des anges s’amuse avec Jarrett Allen dans la raquette et finalement les locaux sont devant à mi-temps (55-60).

Les Nets partaient de trop loin

Les Clippers ont continué leur marche en avant avec une avance de 11 points. Piqués dans leur égo, les Nets réagissent grâce une nouvelle fois à un Russell très convainquant. Un énorme run de 19-3 et un D’Lo qui s’est transformé en chorégraphe pour faire danser toute la défense des Clippers, permettent à Brooklyn de revenir dans le match et de terminer le troisième quart-temps à égalité (87-87). Les effets du back-to-back ? Une fatigue physique et mental ? Un manque d’implication ? Le début du dernier quart-temps est un cauchemar pour les Nets qui se prennent des coups de massues de tous les côtés. Lou Williams sort le grand jeu, et laisse les new-yorkais dans son rétro. Brooklyn compte alors 14 points de retard (91-105).

Le money time débute alors. Et la tendance s’inverse. C’est Brooklyn qui fait le jeu et qui a le vent en poupe. Joe Harris dans ses œuvres balance à 3 points, suivi de Russell. Carroll s’offre un and-one alors qu’en face les Clippers loupent tout ou presque. Le ballon est même rendu aux Nets après une violation des cinq secondes sur une remise en jeu ! Jarrett Allen égalise sur un dunk rageur à 5 secondes de la fin après un run énorme des Nets (116-116).

Principal concurrent de Dinwiddie et énorme favori du trophée de 6th man of the year, Lou William assomme finalement les Nets avec un buzzer-beater incroyable depuis l’Océan Pacifique ! Brooklyn est vaincu, et les Angelinos au dessus !

LE BOXSCORE :

Capture d’écran 2019-03-18 à 05.06.02

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • Le nouveau bon match de D’Angelo Russell : 32 points, 5 rebonds et 10 assists… une fois encore D’Lo est au niveau qu’on attend de lui.
  • DeMarre Carroll toujours aussi bon en sortie de banc. 22 points et 7 rebonds pour le vétéran qui fait encore une fois son match.
  • Le gros come-back en fin de 4ème QT ! 10-0 en 40 secondes c’est pas rien, malheureusement cela n’aura pas suffit…
  • 12 minutes de jeu seulement pour Rodions Kurucs qui a commit trop de faute bête, il a été expulsé en début de 4ème QT… espérons que cela lui serve de leçon.
  • Comment on peut laisser échapper une avance de 19 points en 8 minutes !? Même contre la meilleur équipe de LA c’est : IM-PAR-DO-NNA-BLE !
  • Malgré son double-double (13 points – 11 rebonds) Jarrett Allen à souffert contre Montrezl Harrell (20 points – 10 rebonds)… heureusement pour lui il a quand même bien dominé Zubac (3 points – 8 rebonds) qui n’a du coup joué que 13 minutes.

L’ACTION DU MATCH : Le buzzer beater assassin de Lou Williams !

HOMMES DU MATCH : Gros carton pour D’Lo

D-loEncore un match cannon pour D’Angelo Russell cette saison, mais pas suffisant pour aller chercher une victoire. Trop seul une fois de plus le meneur All-Star à tous donner 16 points en 13 minutes pour débuter le match puis deux shoots clutch et un passe laser pour l’égalisation de Jarrett Allen à 5 seconde de la fin du match… Il prouve une fois encore qu’il est un excellent joueur ! Il faudrait juste que les gars autour de lui se mettent au niveau…

  • 32 points (13/25 FG – 6/12 3PTS – 0/1 FT)
  • 5 rebonds
  • 10 assists
  • 3 turnovers
  • 33 minutes

Prochain match contre les Sacramento Kings le mercredi 20 mars à 3h00.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s