NBA Game

Saison régulière – Game 74 : Brooklyn Nets – Los Angeles Lakers

Brooklyn Nets v Los Angeles Lakers
(Photo by Andrew D. Bernstein/NBAE via Getty Images)

Brooklyn Nets 111 – 106 Los Angeles Lakers

(20-23 / 24-20 / 34-30 / 33-33)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – DeMarre Carroll – Rodions Kurucs – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Lakers : Rajon Rondo – Reggie Bullock – Kyle Kuzma – LeBron James – Javale McGee

LES ABSENTS

  • Dzanan Musa (G-League)
  • Allen Crabbe (genou)

LE DÉROULÉ DU MATCH

Après une remontée historique contre les Sacramento Kings, les Nets restaient en Californie pour retrouver les Lakers. Affrontant son ancienne équipe, D’Angelo Russell était une nouvelle fois attendu après avoir délivré une performance hors-norme lors de la dernière rencontre.

Le premier quart-temps voit les deux équipes se rassurer près de l’arceau à cause d’une adresse douteuse de loin. D’Lo ne rentre pas bien dans sa rencontre, et on assiste à un duel inattendu entre Javale McGee et Jarrett Allen. Ce dernier score 9 points et prend 9 rebonds en seulement 8 minutes et permet aux siens de tenir dans la rencontre (20-23) avec une domination au rebond.

Si aucune équipe ne prend un avantage conséquent, les Lakers restent tout de même devant au tableau d’affichage. L’adresse manque vraiment aux deux adversaires qui peinent à marquer. Ed Davis prend parfaitement le relais d’Allen à l’intérieur et pose de vrais soucis à la raquette des Lakers. Le trio Carroll-Dinwiddie-LeVert n’y arrive simplement pas. Joe Harris, seul guard avec de l’adresse, permet aux Noir et Blanc de prendre l’avantage en fin de second quart-temps, mais le déchet de ses coéquipiers est trop important pour prendre le large. Brooklyn mène par le plus petit des écarts à la mi-temps (44-43), avec le 3e plus petit pourcentage sur une mi-temps pour les Nets cette saison (31,5%). Les pivots de Brooklyn combinent 17 points et 18 rebonds.

L’adresse semble être retrouvée au retour des vestiaires. Allen est toujours bouillant et Carroll score enfin après été à 0/7 en première mi-temps. Chaque équipe passe toujours autant par l’intérieur pour marquer. LeBron James, peu en vue, contre salement Russell en contre-attaque. De son côté, Joe Harris fait réellement tomber la foudre à 3 points (6/7, 22 points). Russell lui emboîte le pas avec deux tirs primés consécutifs, et s’offre déjà un nouveau double-double (69-60) ! Le meneur de Brooklyn se retrouve cependant avec 4 fautes assez vite, le forçant à retrouver rapidement le banc, et L.A. en profite pour revenir au contact des visiteurs. Dinwiddie prend le relais et offre aux Nets une avance de 5 unités avant de démarrer le dernier acte (78-73).

Dinwiddie et Davis se trouvent bien et prennent les rennes de l’équipe contre un Javale McGee intenable et qui efface littéralement la raquette new-yorkaise. D’Angelo Russell, revenu sur le parquet, rentre encore une fois deux tirs à 3 points de suite (96-92) ! LeBron James se charge de revenir tout de suite sur les visiteurs et force Atkinson à prendre un temps-mort juste derrière. Temps-mort qui s’avère nécessaire car Brooklyn enfonce les Lakers avec un run de 11-2 (107-101). LeBron essaye de prendre les choses et fait douter Brooklyn. Le joueur des Lakers glisse et perd le ballon à 22 secondes du terme, offrant aux Nets une possibilité de sécuriser leur victoire. Ce sera chose faite avec un succès 111-106 très important en vue des Playoffs. Brooklyn élimine au passage les Lakers mathématiquement de la course à la postseason.

LE BOXSCORE

 

Capture d’écran 2019-03-23 à 06.30.25

LES TOPS / FLOPS DU MATCH

  • Le secteur intérieur en première mi-temps : Sans adresse en première mi-temps, Brooklyn s’en ai remis à sa raquette pour dominer. Ed Davis et Jarrett Allen étaient impeccables.
  • Joe Harris : Adroit de loin, il a tenu l’équipe à bout de bras lorsque l’adresse était aux abonnés absents.
  • Le secteur intérieur en deuxième mi-temps : Ils ont complètement été invisibles en deuxième mi-temps. McGee, qui sort ses career-high en points (33) et au rebond (20), s’est littéralement baladé. Beaucoup trop fautifs, Davis et Allen ont été trop irréguliers.
  • Dinwiddie-Carroll-LeVert : Avec 5 points à 1/15 à la mi-temps, le trio des Nets était complètement à côté de la plaque mais s’est bien rattrapé sur la deuxième mi-temps.

L’ACTION DU MATCH : Jarrett Allen s’envole dans la raquette de L.A. !

HOMME(S) DU MATCH : Ed Davis, Joe Harris et D’Angelo Russell portent Brooklyn

ed davis

20 minutes, 14 points, 15 rebonds. Il fait un début de match dantesque, une deuxième mi-temps plus compliquée mais important dans l’impact physique.

14 points (7/11 FG) – 15 rebonds – 1 block – 20 minutes

Joe Harris

Joe Harris a su rentrer les tirs importants pour tenir l’équipe dans la rencontre. Le seul étant avec beaucoup d’adresse, celui qui possède le meilleur pourcentage à 3PTS de toute la Ligue est l’un des responsables de cette victoire à Los Angeles.

26 points (8/15 FG – 6/8 3PTS – 4/4 FT) – 3 rebonds – 32 minutes

D-loRussell a eu quelques difficultés à rentrer dans son match, notamment au tir. Mais sa capacité à créer des shoots pour ses coéquipiers a clairement joué en la faveur de Brooklyn, qui a pu compter sur l’adresse de son meneur par intermittence. Attention encore une fois aux pertes de balle trop fréquentes par séquences.

21 points (8/20 FG – 4/11 3PTS – 1/2 FT) – 13 assists – 6 turnovers – 3 steals –  34 minutes

Prochain match contre les Portland Trail Blazers le mardi 26 mars à 4h00.

Publicités

(3 commentaires)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s