Ça y est le All-Star Weekend c’est fini ! Hier se clôturait la 68e édition en direct du Spectrum Center de Charlotte. Premier Net depuis Joe Johnson il y a 5 ans et deuxième joueur le plus jeune de l’histoire à jouer un match des étoiles à 22 ans, D’Angelo Russell a vécu une première mitigée avec la Team Giannis. On vous propose de revenir sur le match de notre meneur.

La Team Giannis de notre meneur s’est inclinée 178-164 hier soir face à la Team LeBron. Un nouveau score fleuve après le déjà carton offensif de l’an passé mais toujours avec une défense aux abonnés absents. Malheureusement, notre meneur n’aura que peu eu l’occasion de se montrer, la faute à une répartition des minutes ignoble de Mike Budenholzer. En effet, outre D’Angelo Russell qui n’a joué que 12 minutes, Nikola Vucevic a lui aussi tout juste dépassé les 11 minutes dans ce match de gala. Le coaching du coach des Bucks nous a parfois rappelé les heures les plus sombre du coaching de Tom Thibodeau.

Bref, revenons-en à ce qui nous intéresse : D’Angelo Russell ! À peine plus de 10 minutes et 6 points pour le meneur des Nets qui n’a shooté que quatre fois mais a tout de même pris un rebond et délivré trois passes décisives dont une pour la légende Dirk Nowitzki à 3 points en toute fin de 1er QT.

Il aura fallu attendre le 4ème QT pour voir D’Angelo Russell inscrire son premier panier dans un match des étoiles. Après un rebond et une passe de Nikola Vucevic, le n°1 des Nets se retrouve seul derrière la ligne à 3 points… BUCKET !

Une première mitigée donc pour DLoading qui aura tenu à remercier les fans pour l’accueil en Caroline du Nord et qui a avoué être honoré de pouvoir participer à un tel événement. Côté sportif, malgré peu de ballons, il aura tout de même pu se montrer aux côtés des meilleurs joueurs de la ligue. Après Kurucs et Allen au Rising Star Challenge et la victoire de Joe Harris au concours à 3 points D’Lo a clôturé ce beau weekend de basket pour les Nets. Il est désormais temps pour nos joueurs de se reposer quelques joueurs avant de retrouver le Barclays Center, dans la nuit de jeudi à vendredi contre les Blazers de Damian Lillard.


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici