Nous sommes a un peu moins d’une semaines du début de la NBA, la pré-saison à permis a Kenny Atkinson de remodeler son équipe après le départ de Brook Lopez et d’intégrer au mieux les nombreux joueurs qui sont arrivés.. Mais malgré ces quatre matchs de nombreuses questions restent en suspends, dont celle du 5 majeur.

DÉPART : Brook Lopez, Andrew Nicholson, Randy Foye, Justin Hamilton & KJ McDaniels.

ARRIVÉES : D’Angelo Russell, DaMarre Carroll, Allen Crabbe, Timofeï Mozgov, Tyler Zeller & Jarrett Allen.

Avec toutes ces nouvelles têtes ce sont aussi de nouvelles options qui s’offre au coach des Nets. Et soyons clair, il est pour l’instant difficile de savoir quels joueurs seront alignés sur le parquet le 19 octobre prochain du côté d’Indiana pour le Season Opener. Des zones d’ombres que nous allons essayer d’éclaircir en se mettant dans la peau de Kenny Atkinson.. 

D’après nous il y a deux options qui sortent du lot pour composer le 5 majeur cette saison, deux 5 majeurs bien différents avec des points forts et aussi des points faibles.. Deux options que l’on va tenter de vous présenter et de vous analyser.

I. Un back-court Lin – D’Lo pour mener les Nets :

C’est là question que tout le monde se pose nous y compris… Qui composera le back-court des Nets la saison prochaine ? Kenny Atkinson a parlé de faire jouer Jeremy Lin et D’Angelo Russell ensemble. Dans le 5 ? Voyons ce que ça pourrait donner..

Capture d’écran 2017-10-14 à 14.40.58.png

L’avantage de faire jouer un tel duo sur la ligne arrière c’est que le danger sera permanent, chacun dans son style les deux meneurs que sont Lin et Russell pourrait faire des ravages ensemble, surtout avec un ailier très offensif à leurs côté comme l’est Allen Crabbe.

Dans une NBA portée énormément sur du jeu rapide, l’association de ces 3 joueurs prendrait sens si l’envie d’Atkinson est de faire jouer son équipe sur un tempo rapide ce qui était déjà le cas la saison dernière. À l’intérieur Rondae Hollis-Jefferson pourrait être associé à Timofey Mozgov pour composer la raquette avec pour objectif d’apporter de la taille et du défi physique, notamment pour la bataille au rebond, un secteur ou nous étions bien en difficulté la saison précédente.

Cependant on ne peut être que sceptique sur le potentiel défensif de ce 5… En effet ni Lin, ni Russell ne sont connus pour être des défenseurs hors-pairs, tandis qu’Allen Crabe pourrait avoir du mal à défendre sur les ailiers superstars comme Kevin Durant, LeBron James, Kawhi Leonard, Giannis Antetokounmpo ou encore Gordon Hayward. Compliqué pour nous de voir Crabbe comme un titulaire indiscutable à l’aile contre des adversaires de ce calibre malgré les déclarations du coach qui aimerait le voir démarrer en ailier.

L’apport du banc : 

Dans ce schéma les principaux atouts de la second unit pourrait être Sean Kilpatrick, Caris LeVert et de DeMarre Carroll : un mix intéressant entre attaque et défense mais la mène devrait revenir à Dinwiddie ou Whitehead qui ne sont pas des meneurs organisateurs, ce qui serait un désavantage considérable pour tenir un résultat lorsque les starters se repose ou organiser un minimum le jeu pour revenir au score.

Capture d’écran 2017-10-14 à 14.41.14.png

Malgré des atouts offensifs intéressants ce cinq semble trop limité défensivement pour être l’option n°1 de Kenny Atkinson, du moins sur toute la saison. La défense ayant été le principal problème la saison dernière, une solution plus équilibrée entre l’attaque et la défense contre des équipes solides offensivement serait surement plus viable sur la saison. Cela pourrait nous éviter d’être comme la saison passée l’une des pires défenses de NBA : 29e moyenne en points encaissés (112 points encaissés par match) mais avec l’un des tempos le plus rapide de la Ligue.

II. Demarre Carroll pour consolider la défense, Lin en sortie de banc :

Plutôt que d’aligner Lin et D’Angelo Russell ensemble, Kenny Atkinson pourrait privilégier une option totalement différente : laissé les rennes de l’équipe à l’Ex-Lakers et faire sortir Jeremy Lin du banc dans un rôle similaire à celui qu’il pouvait avoir à Charlotte. Les deux combo-guard pourrait ainsi jouer ensemble sur certaines séquences, si le temps de jeu de Lin se situait au alentours de 25 minutes par matchs. D’Lo décalé en arrière pourrait alors se concentrer sur le scoring et on sait tous qu’il aime ça (notamment contre les Nets la saison dernière…)

Capture d’écran 2017-10-14 à 14.41.37.png

Dans ce cas de figure, Allen Crabbe serait associé à Russell pour former le back-court des Nets. Tout aussi offensif qu’avec Lin à ceci près que Crabbe est un profil plus 3&D et que sa défense plus que correcte pourrait être utile sur le poste 2 où ses adversaires seraient d’un moindre calibre comparé à ceux du poste 3.

Cette option permet aussi de faire entrer DaMarre Carroll dans le 5. Agé de 31 ans, il apporterait sa science de la défense malgré des limites physiques contre les ogres qu’on a pu citer un peu plus haut à ce poste. Cependant RHJ pourrait venir défendre sur les ailiers, lui qui est un bon joueur défensif, afin de permettre à Carroll de défendre sur un intérieur et limiter la casse. Offensivement Carroll est aussi capable de scorer longue distance ce qui rentre dans ce qu’apprécie le coach.

Malgré plusieurs options à son poste, il y en a un qui semble indéboulonnable et c’est Rondae Hollis-Jefferson ! Repositionné avec succès au poste d’ailier-fort l’an dernier à la place de Trevor Booker, il a su convaincre son coach qu’il pouvait tenir ce poste malgré des faiblesses évidentes au niveau du shoot.. C’est d’ailleurs son shoot longue distance trop limité pour jouer à l’aile qui a incité Atkinson à le changer de poste. A noté que Booker et Carroll peuvent également évoluer sur le poste 4 et qu’ils devraient y effectuer quelques minutes chacun.

A côté de Rondae Hollis-Jefferson c’est Mozgov qui occupera le poste de pivot ! Il devrait se partager les minutes à ce poste avec Tyler Zeller et le rookie Jarrett Allen. L’arrivée de Zeller va permettre à la franchise d’avoir un peu plus de temps pour lancer Allen en NBA sans avoir à être exigeant avec lui tout de suite.

L’apport du banc : 

Et le banc dans tout ça ? Eh bien tout d’abord le leader de ce banc serait bien entendu Jeremy Lin ! Lui qui a sans doute joué l’un des meilleurs basket de sa carrière l’an dernier malgré les blessures aurait la possibilité d’avoir une opposition moins forte en face et donc de briller davantage. On retrouverait à ses côtés Caris LeVert, joueur très polyvalent promis à une place dans le cinq dans un avenir proche.

Capture d’écran 2017-10-14 à 14.41.57.png

Nous verrons aussi Trevor Booker suppléer RHJ au poste 4. Capable de fulgurances offensives, l’ancien du Jazz incarne à merveille le fameux « Brooklyn Grit » recherché par Marks et Atkinson depuis l’an dernier. Le seul bémol est son contrat expirant à 9.5M$ il n’est pas sûr que Trevor finisse la saison au Barclays Center sous nos couleurs.

Il faudra tout de même se méfier du 5 qui débutera les matchs, car on le sait en NBA et en basket en général, l’important ce n’est pas dans ceux qui débutent, mais plutôt dans ceux qui terminent le match et ceux qui sont sur le terrain dans les moments chauds du match. Voir l’une de ces deux options démarrer ne voudra pas forcément dire qu’elle est l’option choisie par Kenny Atkinson. Il faudra voir au fur et à mesure de la saison les ajustements que réalisera le coach et quels joueurs jouent ces fameux « moments chauds ».


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici