21h56 : l’heure à laquelle Adrian Wojnarowski est sorti du bois pour annoncer un nouveau trade : Bojan Bogdanovic et Chris McCullough sont envoyés aux Washington Wizards contre :

  • Andrew Nicholson
  • Marcus Thornton
  • Le 1st pick 2017 des Wizards (protégé lottery-pick)

Ce que l’on perd

  • Bojan Bogdanovic (27 ans , ailier, 10M$/3 ans, RFA en 2017) : les Nets cherchaient depuis plusieurs semaines à se séparer de Bogdanovic pour espérer récupérer des picks de draft en vue de la reconstruction de la franchise. Le croate était RFA cet été et ayant un profil recherché par certaines équipes en vue des playoffs, et sa valeur marchande prenait donc un coup de boost. En vue de toutes ces conditions en plus du fait qu’il n’ai pas vraiment assumé le statut de 3e option, il aurait été fou de ne pas le trader avant la dead-line de ce jeudi. Evidemment on laisse partir un joueur de talent, bon shooteur et qui mis en confiance peut faire un mal fou aux défenses adverses, et ça fait un peu chier. On oubliera pas ce que tu as fais pour cette franchise, et notamment ce match fabuleux l’an dernier !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=VTrmvi2FgYE&w=560&h=315]

  • Chris McCullough (22 ans, ailier-fort, 3.5M$/3 ans, RFA en 2019) : Très peu utilisé cette saison, CMC a passé le clair de son temps cette année en D-League avec les Long Island Nets. Sûrement que le tandem Atkinson-Marks ne comptait pas vraiment sur lui. Mais le voir dans ce deal a paru pour la rédac assez surprenant et décevant, du fait qu’il n’ait jamais vraiment eu sa chance dans l’équipe. Lui aussi est également déçu de quitter la franchise et a posté cette photo sur Instagram pour remercier les fans des Nets de leur soutien :

When young, we’re anxious – understandably – to find out if we’ve got what it takes. Can we succeed? Can we build a viable life for ourselves? But you – in particular you, of this generation – may have noticed a certain cyclical quality to ambition. You do well in high-school, in hopes of getting into a good college, so you can do well in the good college, in the hopes of getting a good job, so you can do well in the good job so you can…. And this is actually O.K. If we’re going to become kinder, that process has to include taking ourselves seriously – as doers, as accomplishers, as dreamers. We have to do that, to be our best selves. Still, accomplishment is unreliable. « Succeeding, » whatever that might mean to you, is hard, and the need to do so constantly renews itself (success is like a mountain that keeps growing ahead of you as you hike it), and there’s the very real danger that « succeeding » will take up your whole life, while the big questions go untended. (George Saunders, SU Commencement, 2013) Thank you for the opportunity and thank you for welcoming me to a great organization. Always family in Brooklyn! D.C. I’m ready to work.

Une publication partagée par Chris McCullough (@briskuno) le 22 Févr. 2017 à 14h41 PST

Ce que l’on récupère

Les Nets ont donc réussi leur coup en récupérant ce fameux 1st pick tant recherché, le deuxième pour cet été avec celui échangé avec Boston.

Alors pouvions-nous récupérer un pick plus haut qu’un choix entre le 20 et le 25e choix du 1er tour ? C’est bien possible… Cependant Sean Marks sait encore une fois ce qu’il fait, et l’excellente affaire qu’il a réalisé avec LeVert et Whitehead l’été dernier peut nous laisser lui faire confiance.

Mise à part le tour de draft, Washington vide quand même ses poubelles dans notre roster : Marcus Thornton (29 ans), déjà passé par les Nets en 2014, n’a joué que 33 matchs cette saison et tourne en 6.6pts et 2.3 rebonds. Quant à Andrew Nicholson (27 ans) il n’a joué que 28 matchs pour 2.5pts et 1.2 rebonds…

Mais le pire n’est pas dans leurs apports mais dans leurs contrats :

  • Thornton a un contrat d’1.3M$ et sera UFA à la fin de la saison
  • Nicholson touche lui 6M$ jusqu’en 2020… Oui ça fait très mal

Cependant les Nets se devaient de prendre un salaire comme celui de Nicholson pour atteindre le salary floor, et ne pouvait pas prendre un joueur de meilleure qualité pour pouvoir récupérer un 1st pick. Donc le choix est malheureusement logique, même si les 6 millions annuels qu’il percevra ne nous empêcheront pas d’avoir du cap space pour attirer lors de la prochaine FA.

Pour ce qui est de Thornton, il ne devrait pas avoir sa chance aux Nets et finalement être coupé comme nous l’a appris Wojnarowski plus tard dans la nuit.

Ce qu’il y a à retenir de ce trade

Les Nets et les Wizards repartent à priori tous deux gagnants de ce trade avec d’un côté les Nets qui récupèrent un choix de draft et de l’autre les Wizards qui s’offrent un sniper de choix.

Pour notre chère franchise, ce choix de trader Bogdanovic laisse également penser qu’un départ de Brook Lopez semble finalement tomber à l’eau, Brooklyn ayant récupéré le 1st pick tant convoité. Est-ce une mauvaise chose ? Bien-sûr que non. La présence de Brook comme celle de Jeremy Lin à la prochaine FA est essentielle pour attirer des free agents chez les Nets. Car oui Brooklyn devrait disposer de 30 millions de dollars sur la prochaine free agency ! De quoi se permettre de rêver un peu…


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici