fbpx
Connect with us

Actu

Brooklyn avec 17 joueurs à Orlando ? Les cibles possibles pour renforcer l’effectif

Les Nets vont pouvoir partir avec 17 joueurs à Orlando, mais qui seront les heureux élus ? Analyse

Malgré la situation en Floride, la saison NBA 2019-2020 devrait se conclure à Orlando malgré un format inédit. Mais après plus de 3 mois d’arrêt, la santé des joueurs est un élément primordial, et la ligue en tient compte. C’est en ce sens qu’elle aurait décidé d’autoriser non pas 15 mais 17 joueurs par équipe au royaume de Mickey.

Pour cela, Sean Marks va devoir se tourner vers des joueurs ayant évolué en NBA ou en G-League sur les dernières saisons. Une bonne nouvelle puisque la ligue avait au départ limité les candidats aux joueurs ayant uniquement joué cette saison.

Les besoins des Nets

Du côté de Brooklyn, les deux two-way contract que sont Chris Chiozza et Jeremiah Martin devraient être du voyage. Les deux meneurs seront en soutien de Spencer Dinwiddie qui occupera le poste de meneur titulaire. En plus de ces deux joueurs, les Nets vont pouvoir ajouter deux joueurs en remplacement de Kyrie Irving et Kevin Durant qui ont déclaré forfait pour la fin de saison.

Toujours un peu léger sur les ailes malgré plus de profondeur que la saison passée, les Nets seraient bien inspirés de se renforcer avant de se rendre à Orlando. Bien-sûr, il n’y a actuellement aucun Free agent capable de véritablement remplacer Kevin Durant ou même Kyrie Irving. Néanmoins, certains profils pourraient significativement renforcer un effectif qui manque un peu de profondeur.

Voyons cela de plus près.

Iman Shumpert : un choix évident

Parce que les statistiques ne traduisent pas forcément l’apport d’un joueur dans une équipe. À 29 ans, l’ancien joueur des Knicks a déjà le CV d’un vétéran. Champion NBA avec Cleveland en 2016, Shump a l’avantage d’avoir déjà évolué sous les couleurs des Nets en début de saison. En 13 matchs, l’arrière/ailier avait apporté son envie et sa détermination à la défense des Nets avant d’être remercié suite au retour de suspension de Wilson Chandler.

Shumpert est sans aucun doute un role player de qualité avec de l’expérience en sortie de banc. Il présente aussi l’avantage de connaître la maison… Un choix idéal pour les Nets puisqu’il avait fait bonne impression lors de son premier passage.

Jamal Crawford : l’expérience à l’état pur

L’expérience est primordiale en Playoffs. Du haut de ses 40 ans, Jamal Crawford a disputé près de 1300 matchs (74 matchs de playoffs) en 18 ans de carrière. Il serait un véritable atout pour toutes les franchises présentent à Orlando. Le vétéran, qui n’a pas joué depuis son départ de Phoenix après la saison 18-19, semble avoir encore quelque chose à apporter.

A Brooklyn, il retrouverait DeAndre Jordan avec qui il a évolué chez les Clippers. Il retrouverait surtout un effectif relativement jeune et dont l’expérience en playoffs ne se résume qu’à la série contre les 76ers pour le noyau de la rotation. On peut imaginer que Crawford pourrait prendre un rôle de cadre dans le vestiaire de Jacque Vaughn. Sportivement, il pourrait entrer dans la rotation avec un temps de jeu limité. Capable de porter le ballon, il pourrait aider les Nets à gérer les attaques quand Dinwiddie est sur le banc.

A lire aussi :   Dinwiddie et Jordan positifs au COVID-19 ! La fin de saison des Nets en danger

Dante Cunningham : le parfait col bleu

Les Nets ont besoin de densité au poste d’ailier. Et si on regarde dans un passé proche, on trouve un joueur dont le profil coche pas mal de case. Au même titre que Shumpert, Dante Cunningham est également passé chez les Nets lors de la saison 2017-18. En 22 matchs sous Kenny Atkinson, l’ailier de 33 ans affichait une moyenne de 7,5 points par matchs. Il faut également noter qu’il affiche 38% de réussite à 3 points pour 2.7 tentatives de moyenne cette saison là. Un % au tir plus qu’honorable pour un joueur qui ne shootait pas de loin lors de ses 6 premières années en NBA.

Le véritable atout de Dante, c’est sa polyvalence. L’ancien Spurs peut jouer sur les postes 3/4 mais a aussi joué 5 dans du small-ball sous Atkinson. Il a aussi l’avantage d’avoir connu quatre campagnes de Playoffs différentes, ce qui n’est pas négligeable. Lors de son passage aux Spurs en 2018, il avait fait forte impression. DeRozan dit de lui qu’il « permet au vestiaire de rester soudé, tout en faisant le sale boulot que certains ne veulent pas faire. » Un joueur intéressant défensivement, ayant le sens du sacrifice. Des qualités qui feraient un grand bien au banc des Nets.

Justin Anderson : le G-League « Golden Boy »

Il n’a joué que trois petits matchs cette saison avec Brooklyn avant d’être envoyé en G-League. Pourtant, Justin Anderson pourrait bien accompagner les Nets à Orlando. Si son dernier (vrai) passage en NBA date de 2018, l’ancien Hawks s’épanouit en  G-League cette saison. Avec plus de 20 points, 7 rebonds et 3 assists par match et un très correct 37% à 3 points, son passage avec les Nets de Long Island est donc plutôt réussi.

Anderson présente l’avantage d’avoir côtoyé plusieurs joueurs des Nets par le passé. Adolescent, il a fréquenté Montrose Christian, qui est le même lycée que Kevin Durant. Il a également été coéquipier de Joe Harris chez les Virginia Cavaliers amenant l’équipe dans le « sweet 16 » (les demies-finales régionales est), lors du March Madness 2014.

De plus, il fait partie du programme Hoops20 en compagnie d’autres joueurs NBA dont Joe Harris et Garett Temple, tous deux évoluant chez les Nets. Sous l’initiative de Malcolm Brogdon, meneur des Bucks, le programme vise à fournir de l’eau potable aux communautés d’Afrique de l’Est.

Vous l’aurez compris, Sean Marks va avoir du choix et sera en mesure d’ajouter de la qualité à son effectif. Mais plus que le talent, il sera important de trouver des joueurs avec une bonne mentalité et capable de vite s’adapter. C’est la raison pour laquelle nous vous avons proposé une majorité de joueurs présentant déjà un lien avec la franchise.

Quels sont les deux joueurs que vous amèneriez à Orlando ?

Vous pensez à d’autres joueurs ? Laissez nous vos avis dans les commentaires ! #WeGoHard

Étudiant en journalisme le jour, fan de basket la nuit. Mon but : handle les mots aussi bien que Kyrie handle la balle.

Advertisement
Advertisement

Les derniers matchs joués

Advertisement
Advertisement
Advertisement

More in Actu