Connect with us

Résumé de match

Brooklyn corrigé par les Knicks le lendemain de Noël

Après quatre jours de repos et un noël en famille, les Nets étaient de retour au Barclays Center pour affronter les Knicks dans le 198ème derby de l’histoire. Des Nets qui doivent toujours faire sans son back-court pour cette rencontre même si Kenny Atkinson a annoncé que Caris LeVert serait très bientôt de retour.

  • Le cinq de départ des Nets : Dinwiddie – Temple – Harris – Prince – Allen
  • Le cinq de départ des Knicks : Payton – Barrett – Morris – Randle – Gibson

Brooklyn démarre doucement…

Le match débute sur un rythme étrange. Julius Randle est très actif pour les Knicks avec 10 points sur les 12 de son équipe. Les Nets sont très brouillons et les Knicks finissent par passer devant (15-13) à 3 minutes de la fin du 1er QT. Défensivement à la rue et maladroit en attaque (1/12) sur les 5 dernières minutes, Brooklyn est mené 24-15 après 12 minutes.

Avec Dinwiddie sur le banc, les Nets manque d’un créateur pour gérer l’attaque. Les Knicks mènent mais les retours de Dinwiddie et Harris font du bien aux Nets qui reviennent une première fois (28-28) avant de voir les Knicks refaire un écart (36-31). Brooklyn va alors revenir une seconde fois mais New York joue mieux et mène 46-41 à la pause.

Puis sombre au retour des vestiaires

Julius Randle (25 points) continu son chantier et donne 11 points d’avance aux Knicks (53-42) en début de 3ème QT. L’écart monte à 22 points pour des Knicks qui ne shootent qu’à 40%, c’est dire la triste prestation des Nets sur ce match (71-49). Sans avoir besoin de montrer grand chose, New York mène 79-61 après 3 QT.

Dinwiddie s’emploie pour tenter de réduire l’écart mais le meneur ne peut compter ni sur Prince ni sur Temple pour y parvenir (85-68). Kenny Atkinson sait que son équipe ne reviendra pas et lance Musa et Ellenson dans la partie.

Jamais en mesure de s’imposer, Brooklyn sombre à domicile et s’incline 94-82 contre les Knicks. Un triste match pour les fans et les touristes qui étaient venus voir du basket.

Tops / Flops

  • Caris LeVert devrait bientôt être de retour et c’est bien la seule chose de positive à retenir de cette triste soirée… 
  • L’attaque des Nets : Quand on shoot à 28% c’est pas facile de gagner des matchs de basket, surtout quand on joue en NBA. Une soirée à oublier.
  • La défense des Nets : Atkinson aura tenté la zone très souvent dans ce match mais jamais les joueurs n’ont semblé concerné dans ce match.

Homme du match : Dinwiddie s’en sort le moins mal…

Non Spencer Dinwiddie n’a pas été bon dans ce match mais il aura réalisé la prestation la moins médiocre de son équipe. Si les % sont immondes (33%), il compile 25 points, 8 rebonds et 3 assists en 31 minutes. Malgré tout, il devra comme son équipe oublier ce match et se ressaisir contre les Rockets dans 2 jours…

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

1 Comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Résumé de match