fbpx
Connect with us

Résumé de match

Brooklyn craque dans le money time face au Heat

Pour leur match le jour de Thanksgiving, Brooklyn s’était offert les Celtics. Les Nets affrontent ce soir le Heat, faisant un bon début de saison et contender à la course aux Play-Offs.

  • Cinq de départ des Nets: Dinwiddie – Temple – Harris – Prince – Allen
  • Cinq de départ du Heat : Nunn – Robinson – Butler – Leonard – Adebayo

Des Nets sérieux et appliqués

C’est un début de match disputé que nous offre les deux équipes. Avec leur maillot City, Brooklyn regarde le Heat dans les yeux durant tout le premier quart-temps. Mélangeant très bonnes et moins bonnes phases, Nets et Heat se quittent sur le score de 32-30 après 12 minutes. Spencer Dinwiddie une nouvelle fois parti sur de bonnes bases avec 11 points en 8 minutes.

Ce second quart-temps est moins prolifique. Goran Dragic (15 points en 11 minutes) porte la marque pour le second unit de son équipe tandis que celui des Nets est encore à la peine. Néanmoins, Brooklyn reste à hauteur de ses visiteurs. Miami est dans la pénalité et Brooklyn en profite: ils essayent de provoquer des fautes pour s’assurer des points faciles. Brooklyn reste sérieux et finit la mi-temps sur le score de 65-58.

Une fin de match renversante

Le retour des vestiaires est un peu compliqué pour les locaux. Même s’ils gardent l’avantage, Brooklyn perd un peu de terrain. L’agressivité entre les deux équipes montent d’un cran et les balles perdues se font de plus en plus fréquente. Dinwiddie porte à bout de bras les Nets mais Miami parvient à repasser devant. Coach Atkinson est encore bouillant et prend une technique avant la fin du QT. Les Nets ont une grosse panne d’adresse et finissent le 3ème QT sur le socre de 83-81 en faveur du Heat.

Les Nets passent à la vitesse supérieure: avec un cinq Pinson-Temple-Shumpert-Nwaba-Jordan, le banc trouve un semblant de rythme qui apporte du scoring et de l’énergie. Malheureusement pour Miami, Spencer est revenu sur le parquet. Il donne un avantage de 8 points à 4 minutes de la fin du match avec un gros 3 dont il est le seul à avoir le secret. Harris l’imite une minute plus tard sur un service 5 étoiles de Prince pour assurer deux possessions d’avance. Malgré tout, Jimmy Butler doit avoir un compte à régler avec Brooklyn puisqu’il ramène son équipe à hauteur des Nets. Après un choix tactique malheureux de Kenny Atkinson à 40 secondes de la fin, le Heat s’impose 109-106.

Au terme d’un match haletant, Brooklyn n’aura pas tenu face à l’ultime assaut du Heat qui vient s’imposer au Barclays Center 109-106.

Tops / Flops:

  • Une première mi-temps sérieuse : Une vraie mi-temps pleine d’envie, de gros shoots, et de beau jeu comme on aimerait en voir plus souvent.
  • La traction Dinwiddie/Harris : A eux deux ils combinent 54 points à 19/37 au tir et 10/19 à trois points. Une véritable base sur laquelle s’appuyer.
  • La Second Unit : Les nuits passent et se ressemblent pour le banc de Brooklyn, qui n’arrive pas à trouver un équilibre malgré les tentatives d’ajustements d’Atkinson.
  • Kenny Atkinson : Jusqu’alors bon voir très bon, il n’aura pas été très inspiré sur ses derniers choix de systèmes dans le money time. Cela coute peut être la victoire. En mettant un système qui aura duré deux secondes à 40 secondes de la fin, les Nets se sont tirés une balle dans le pied. 

L’homme du match: Spencer Dinwiddie, au four et au moulin.

Inspiré, Spencer a une nouvelle fois assuré ce soir. Il a porté les Nets sur son épaule pour résister au retour du Heat. Il aura tout de même un peu moins assuré la fin du match. Dinwiddie termine le match à 29 points à 10/21 à 4/9 3FG, 6 rebonds, 4 passes et 1 interception.

Fan de Brooklyn grâce ou à cause du Billy King trade, je n'ai pas connu l'époque New Jersey car j'étais trop jeune. Spencer Dinwiddie est un GOAT incontestable et incontesté.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement
Advertisement

Les derniers matchs joués

Advertisement
Advertisement
Advertisement

More in Résumé de match