Connect with us

Résumé de match

Brooklyn donne une leçon aux Spurs devant Julius Erving !

Brooklyn alterne le bon et le moins bon depuis le All-Star break… Des performances en dent de scie et une équipe qui lutte pour rebondir après s’être lourdement inclinée contre les Grizzlies un peu plus tôt dans la semaine. Devant Julius Erving, ce sont des Spurs décimés qui se présentaient au Barclays Center de Brooklyn…

Au Barclays Center, tout le monde s’est préparé pour le retour de Julius Erving. L’ancien Net assistait à son premier match à Brooklyn depuis qu’il a quitté la franchise. Atkinson aussi avait une petite surprise : Wilson Chandler a été promu dans le 5 majeur au profit de Taurean Prince. On ne sait pas si ce changement en a perturbé plus d’un aux Spurs, mais Brooklyn entame le match sur un 22-6. LeVert et Dinwiddie se montrent très en forme. Tout le monde semble sur le même rythme et le 1er QT se termine sur le score de 41-22.

En début du 2QT, Chiozza et Prince mènent la danse en attaque. Du côté des Spurs, Rudy Gay et DeMar DeRozan tentent de sauver les meubles. Même s’ils auront marqué 34 points sur les 12 minutes du QT, les hommes de Kenny Atkinson ne sont pas en reste au niveau offensif. En effet, les joueurs peuvent s’appuyer sur DeAndre Jordan à l’intérieur. Ce dernier s’amuse à jouer les déménageurs dans la raquette des Spurs : il finira le match avec 12p et 10r. C’est son 10e double-double de la saison. Tout devient aussi facile que dans l’ouverture du match et les new-yorkais mènent 75-54 à la pause. C’est le plus gros total de point marqué en 1ere mi-temps cette saison.

Au retour des vestiaires, DeRozan pose des problèmes aux Nets et semble bien déterminé à remettre son équipe sur les bons rails. Brooklyn laisse le chemin de la raquette bien trop ouvert et les Spurs en profitent. Néanmoins LeVert sonne la révolte et entame son show. Toute l’équipe l’épaulera mais c’est bien lui à qui on confie les clés du camion. D’une avance d’une quinzaine de points, les Nets vont s’envoler à plus de 25 points d’éperons apathiques. TLC s’illustre aussi dans ce QT en étant d’une précision chirurgicale.

Dans le 4QT, Atkinson sort LeVert du match à une passe de son premier triple-double en carrière. Heureusement, il le fait rentrer lorsque le match est plié pour lui offrir ce cadeau. L’arrière des Nets termine le match compilant 27 points 11 rebonds et 11 assists à 56% au tir. La fin du match se transforme vite en garbage time dans lequel Kurucs, Pinson et Martin ne montreront que peu de choses.

Brooklyn s’impose sur le score sans appel de 139-120. Une victoire collective face à une équipe d’un faible niveau certes mais importante pour la suite de la saison. Brooklyn devra confirmer dès dimanche contre Chicago.

Place aux notes:

Les notes des titulaires :

  • Spencer Dinwiddie (7/10) : Loin de ses nombreux matchs inquiétants, Dinwiddie a laissé la gonfle à ses coéquipiers pour être plus efficace. Auteur de 19p à 7/13 et 9a, il a bien joué et avec manière.
  • Caris LeVert (9/10) : Si il y en a bien un qui marchait sur l’eau sous les yeux de Dr J, c’est bien lui ! En prime, Caris a réalisé son premier triple-double en carrière. Il devient le 4e joueur de l’histoire de la franchise parmi Stephon Marbury, Vince Carter et Kyrie Irving à inscrire 50 points et un triple double pour les Nets.
  • Joe Harris (8/10) : « Shooters shoot ». Ce dicton s’applique merveilleusement bien à Joe Buckets. Il enchaîne les bons matchs et score une nouvelle fois 20p à 9/14 au tir. Harris obtient plus de tickets shoot et développe même des qualités de driver.
  • Wilson Chandler (5/10) : Titulaire pour la première fois en 33 matchs cette saison, Chandler a été plutôt absent offensivement. Malgré tout, il a exécuté ce qui lui avait été demandé défensivement. Correct mais sans plus…
  • Jarrett Allen (6/10) : On a senti un Jarrett Allen reprendre des couleurs. Il a pu courir et développer son jeu de Pick and roll avec Dinwiddie. Même si les 12 points et 8 rebonds ne reflètent pas totalement la performance, Allen a été à l’aise face à une équipe privé de ces deux pivots.
A lire aussi :   Brooklyn - Boston : Les notes des joueurs lors de la défaite face aux Celtics

Les notes des remplaçants:

  • Taurean Prince (6/10) : Tout juste sorti du 5, il a joué le rôle du 6ème homme contre San Antonio. Avec 13 points et 5 rebonds en 29 minutes, le boulot est partiellement rempli avec encore de faibles pourcentages (35,7%). On a quand même senti ce sentiment d’orgueil de ne pas avoir été aligné dans le 5.
  • DeAndre Jordan (7/10) : En double-double, DJ aura été un point d’ancrage solide à chaque fois qu’il est rentré sur le terrain. Il aura mené la vie dure aux intérieurs adverses, bien moins physique que lui.
  • Timothe Luwawu-Cabarrot (8/10) : Super match pour notre français ! à 5/7 au tir seulement, TLC a scoré 19 points en 28 minutes. Il prend de plus en plus d’importance dans la Second Unit des Nets et rend bien la confiance qu’on lui accorde.
  • Chris Chiozza (7/10) : Encore une fois, c’est la surprise du chef. 13 points 6 rebonds et 3 assists à 5/9 en 21 minutes. Ce petit meneur ne cesse de nous étonner. De quoi mériter un contrat jusqu’à la fin de la saison ? C’est possible…

L’hommage à Dr J :

Tops/Flops:

  • L’apport du banc : Facteur majeur de la victoire, tous les joueurs de la Second Unit auront été présent et bien dans leurs rôles. 
  • 32 passes décisives : Ce n’est pas souvent cette saison que les Nets ont eu ce joli total. Les meneurs ont bien fait leur job cette nuit et les shoots sont tombés dedans. 
  • Le niveau des Spurs : C’est peut-être un peu culotté de dire cela après en avoir pris plus de 30 contre Memphis il y a tout juste 48 heures, mais nous avons eu l’ombre de San Antonio cette nuit. 

Fan de Brooklyn grâce ou à cause du Billy King trade, je n'ai pas connu l'époque New Jersey car j'étais trop jeune. Spencer Dinwiddie est un GOAT incontestable et incontesté.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les derniers matchs joués

More in Résumé de match