Fort de deux victoires contre les Pélicans et les Blazers, Brooklyn a retrouvé un bilan positif avant d’affronter les Suns de Devin Booker. Privé de DeAndre Ayton suspendu, les Nets peuvent eux compter sur le retour de DeAndre Jordan remis de sa blessure à la cheville contre New Orleans. 

  • Le cinq de départ des Nets : Irving – LeVert – Harris – Prince – Allen
  • Le cinq de départ des Suns : Rubio – Booker – Oubre – Saric – Baynes

Brooklyn subit l’adresse des Suns en début du match. Les coéquipiers de Devin Booker shootent à 12/16 et 6/9 à 3 points. Les Nets sont à côté de leurs pompes et Kenny Atkinson prend une technique après avoir prit à partie les arbitres. Brooklyn va tout de même relevé la tête et revenir à 30-37 à la fin du 1er QT. La 2nd unit continu son chantier et les Nets ne sont plus menés que de deux points (42-44). LeVert rate une balle d’égalisation et Phoenix repart de l’avant sous l’impulsion de Ricky Rubio (10 points – 9 assists). A la pause les Nets sont menés de 18 points (50-68) suite au buzzer de Kenny Oubre.

Une deuxième mi-temps à oublier…

Malgré tout, les Nets reviennent avec de meilleures intentions mais ne parviennent pas à réduire l’écart (59-78) face à des Suns en pleine confiance. Brooklyn et Atkinson tirent très vite un trait sur ce match et les Suns passent la barre des 100 points inscrits dans le 3ème QT (80-106). Le dernier QT est anecdotique. Nic Claxton, le pauvre rookie, n’aura pas l’occasion de montrer grand chose. Les joueurs sont tête basse devant le score fleuve : 112-138 pour les Suns.

Etrillés après cette piètre prestation, les Nets s’inclinent pour la 5ème fois cette saison et retrouve un bilan négatif. Une journée de repos attend désormais l’équipe avant d’affronter le Jazz de Conley, Mitchell et Gobert à Salt Lake City.

Tops / Flops :

  • Le 1er QT : 37 points et une pluie de 3 points encaissés sans parvenir à arrêter l’hémorragie. Une équipe qui veut aller loin doit mieux faire en défense… 
  • L’état d’esprit : Très vite menés, les Nets ont fait illusion quelques minutes dans le 2ème QT avant de sombrer en 2ème mi-temps. Un match à oublier très vite…

L’homme du match : DeAndre Jordan

14 points et 12 rebonds pour l’ancien Clippers. Il aura rendu une copie intéressante dans la parodie de basket proposé par son équipe… Il est aussi le seul à avoir montrer un peu de fighting spirit avant que Kenny Atkinson ne l’assoit sur le banc après avoir renoncer à la victoire.


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici