Connect with us

Actu

Brooklyn lâche une avance de 19 points et la victoire face au Magic

Après leur victoire face aux Hornets, Brooklyn accueillait le Magic d’Evan Fournier, actuel 8e de l’Est : c’était donc un match de rang qui se jouait cette nuit pour les Nets dans leur quête de Playoffs.

Le début du match est disputé, les deux équipes sont conquérantes et l’avantage change beaucoup. Côté Magic, ce sont Fournier et Gordon qui posent problème en attaque mais ce sont les premières rotations qui feront la différence pour les Nets. En effet, Garrett Temple se distingue parmi la Second Unit : il épaule bien le duo LeVert/Prince en attaque. Brooklyn maîtrise son match et mène 22-27 à la fin du 1er QT.

Les Noir & Blanc accélèrent le rythme de la rencontre et Orlando accuse rapidement un retard de 10 points peu après le début du QT. Le Magic ne rentre pas leurs shoots (32% de réussite) ce qui permet aux Nets de rester devant grâce à un pourcentage avoisinant les 50%. La défense des hommes de Kenny Atkinson est impeccable dans ce QT et l’équipe se bat particulièrement bien au rebond. Toute l’équipe est concernée et est au niveau du match. Dans les dernières minutes du QT, Allen et Dinwiddie se permettent même de faire le show et les Nets finissent la mi-temps sur le score de 41-54.

Le match repart de plus belle pour Brooklyn qui passe la vitesse supérieure tandis qu’Orlando essaie, tant bien que mal, de suivre le rythme. Joe Harris commet rapidement sa 4e faute dans le 3e QT et est obligé de sortir. Le match devient beaucoup plus lent et cela convient parfaitement au rythme du Magic qui repasse sous la barre des 10 points de retard. Si Brooklyn shoot toujours à 50%, ce sont bel et bien les coéquipiers d’Evan Fournier qui réalisent un QT de très haut niveau avec plus de… 70% de réussite !

Comme trop souvent cette saison, le dernier acte sera fatal pour Brooklyn. Orlando saisit sa chance et revient facilement à hauteur au score. Dinwiddie et les siens multiplient les erreurs et perdent bêtement des ballons… Les équipes se répondent à chaque possession et ce QT devient totalement débridé avec un véritable concours à trois points qui s’improvise ! Malheureusement, Terrence Ross s’envole et porte son équipe à bout de bras.

Orlando parvient à endormir le match pour s’imposer 115-113. Malgré ses 3 balles de matchs, les Nets chutent à domicile. Une 30ème défaite cette saison qui éloigne encore un peu plus l’équipe d’un retour à un bilan positif.

Place aux notes.

Notes des titulaires :

Spencer Dinwiddie (6/10) : Du haut de ses 24 points et 8 passes, Spencer aura livré un match consistant au niveau statistiques, mais quelques décisions bizarres auront desservi l’équipe.

Caris LeVert (5/10) : Constant tout le match, Caris aura disparu là on on l’attendait le plus : dans le 4ème QT. Ses 19 points 5 rebonds 8 passes (record de la saison) n’auront pas suffi aux Nets pour s’imposer.

A lire aussi :   NBA 2K21 : les notes de l’effectif connues

Joe Harris (5/10) : Comme trop souvent cette saison, Joe Harris n’a pas été utilisé à sa juste valeur. En 30 minutes, il n’aura pris que 13 shoots dont 3 à 3PTS (2/3). A titre de comparaison, Dinwiddie a pris 10 shoots à 3PTS pour 40% de précision…

Taurean Prince (4/10) : Dans un match difficile face à Aaron Gordon, l’ancien Hawks a eu du mal à tenir son rang. Pas très adroit, il s’est retrouvé deux fois balle en main pour la victoire dans les dernières secondes. Surpris il n’aura pas su délivrer son équipe.

Jarrett Allen (7/10) : Un vrai Fro Show ! 16 points 11 rebonds 3 passes, 1 interception et 2 gros contres en fin de match sur Vucevic. Jarrett Allen a été très bon dans une soirée spéciale pour lui, avec notamment une « bobblehead » à son effigie.

Notes des joueurs du banc :

Garrett Temple (7/10) : Seul joueur du banc au niveau ce soir, l’arrière a inscrit 18 points à 7/12 (4/8 à 3PT) et a délivré 5 assists. Défensivement, il n’aura pas été au niveau de ses meilleures sorties…

Wilson Chandler (4/10) : Un énième match peu convaincant de l’ancien Clippers. Il n’a pas eu un impact significatif sur le match et son rôle reste encore très flou…

DeAndre Jordan (4/10) : Au delà de ses stats correctes (6 points, 8 rebonds), « DJ » n’a eu aucune influence sur le match. Brooklyn aurait bien eu besoin de son pivot vétéran dans le dernier QT.

Timothe Luwawu-Cabarrot (4/10) : Même s’il a été agressif tout le match -comme à son habitude- TLC n’a pas eu d’impact sur le scoring cette nuit.

Barème des notes :

10 : match parfait – 9 : match exceptionnel – 8 : très bon match – 7 : bon match – 6 : match satisfaisant – 5 : match moyen – 4 : match insuffisant – 3 : mauvais match – 2 : très mauvais match – 1 : match exécrable – 0 : match ponctué d’un comportement inadmissible.

Tops/Flops:

  • 43,2%: C’est le pourcentage à trois points des Nets cette nuit. C’est plaisant de voir Brooklyn rentrer ses tirs.
  • Les rebonds : C’est sûrement une mission collective que s’étaient donnés les Nets : contrôler le rebond. Il faut dire que ça a plutôt bien marché pour eux car tout le monde a participé à la fête et l’équipe a capter 49 rebonds soit 8 de plus que le Magic. 
  • L’arbitrage: Que ce soit du côté des Nets ou du Magic, les décisions arbitrales et le manque de concentration des hommes en gris ont été affligeants. 
  • Le 4ème QT : Brooklyn s’est totalement laissé endormir par Orlando alors qu’ils étaient en excellente position pour s’imposer. Les pertes de balles ont évidemment joué en faveur de ces derniers.

Fan de Brooklyn grâce ou à cause du Billy King trade, je n'ai pas connu l'époque New Jersey car j'étais trop jeune. Spencer Dinwiddie est un GOAT incontestable et incontesté.

ires

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Actu