Après 4 nuits de repos et une victoire face aux Pelicans, les Nets démarrent le plus long road trip de la saison avec un match face aux Blazers de retour au Moda Center après leur défaite de la nuit dernière contre les Clippers.

  • Le cinq de départ des Nets : Irving – LeVert – Harris – Prince – Allen
  • Le cinq de départ des Blazers : Lillard – McCollum – Hood – Hezonja – Whiteside

C’est un début de match assez compliqué auquel nous avons droit : les deux équipes ont beaucoup de mal à régler la mire et le jeu est haché par les fautes. En l’absence de DeAndre Jordan, on voit un Jarrett Allen très actif. Nic Claxton fait sa première apparition. Les Nets prennent le large grâce à ses jeunes. En effet Dzanan Musa, Nic Claxton et David Nwaba sont responsabilisés et c’est surtout Claxton qui pose des problèmes aux Blazers. Le banc des Nets aura apporté 17 points sur cette première mi-temps. Le rythme du match s’accélère et la défense des Blazers arrive à contenir les Nets. Offensivement, Lillard commence à se chauffer, mais Kyrie maintient le navire à flot. A la mi-temps, les Nets mènent 54-49.

Au retour des vestiaires, les Blazers reviennent à hauteur de Brooklyn. Les 3 points des Nets sont primordiaux, ils les maintiennent dans le match et sont toujours devant après 3 quart-temps (89-86). Le 4e quart a la même teneur que le 3e: très serré avec un Lillard en ébullition, Portland passe pour la première fois au score à 7 minutes de la fin. La fin du match se débride. Après s’être fait peur, les Nets reprennent le lead à 3 minutes de la fin. Avec un 5 Irving – Dinwiddie – Harris – LeVert – Allen pour terminer le match, Brooklyn fini par venir à bout des Blazers 119-115.

Tops / Flops :

  • Nic Claxton : Pour un premier match NBA, il a assuré! En remplacement de Jordan, le rookie a amené un impact non négligeable à chaque entrée sur le terrain
  • Spencer Dinwiddie : 34 points, 5 rebonds, 4 assists, le back-up d’Irving a enfin été bon cette saison avec peu de déchets ni de choix bizarres et une adresse retrouvée.
  • La défense sur Damian Lillard : 60 points dans ce match pour le meneur des Blazers qui n’aura jamais été inquiété par la défense des Nets.
  • Le 5 majeur : dans l’ensemble celui-ci aura été assez médiocre. Peu inspiré, on avait l’impression de les sentir fatigués malgré 4 jours de repos.

L’homme du match: Kyrie Irving, des épaules et un dos en béton

Pour porter Brooklyn cette nuit, il fallait bien ça. Kyrie Irving a scoré dans tous les moments où Brooklyn était à la peine. Un comportement de leader dans la continuité de ce qu’il propose cette saison. Résultat, une performance de haut niveau encore avec : 33 points, 3 rebonds, 6 passes, 1 interception et 1 contre pour Uncle Drew.


Fan des Nets depuis le trade de Billy King. Bon, j'étais bête à l'époque mais je crois que le hasard fait bien les choses. Fan incontesté du grand et magnifique Spencer Dinwiddie.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici