D’Angelo Russell, nouveau joueur arrivé aux Nets en juin dernier lors du trade avec Brook Lopez, était de passage dans le podcast du journaliste Adrian Wojnarowski. Lors de cette émission, D’Lo a notamment évoqué son trade aux Nets et le rôle qu’il aura dans la franchise new-yorkaise. Voici un petit récapitulatif de ses déclarations.

Sur « l’affaire » D’Lo-Magic :

Juste après son départ de Los Angeles, le président des opérations basket des Lakers, à savoir Magic Johnson, critiquait alors le leadership de son ex-meneur en disant ceci :

« Je veux les bons joueurs avec le bon état d’esprit. D’Angelo est un excellent joueur, avec le talent d’un All-Star, on le remercie pour ce qu’il a fait chez nous, mais on a besoin d’un leader. Je veux avoir un joueur qui rend les autres meilleurs, un joueur qui donne envie de jouer avec lui »

Questionné par Woj à ce sujet, D’Angelo a répondu pour la première fois aux propos de Magic Johnson :

« Je ne sais pas pourquoi il a dit ça. Je n’ai plus rien à faire avec lui, je suis avec une nouvelle équipe maintenant. Je n’ai pas compris son commentaire, et à dire vrai je ne  le comprends toujours pas.. »

« A quoi cela ressemblerait de me voir répondre à Magic Johnson ? C’est le meilleur meneur de l’histoire, je ne vais rien y gagner donc je n’y ai pas pensé une seule fois. Je ne peux rien y faire. »

Au lieu d’envenimer la situation, Russell a donc pris la décision de la sagesse et d’enterrer la polémique avant qu’elle ne commence. Souvent critiqué pour son manque de maturité lors de son passage aux Lakers, D’Lo a su gérer la situation de la meilleure manière possible.

Son arrivée à Brooklyn :

Le numéro 2 de la Draft 2015 fraîchement arrivé à Brooklyn a ensuite été assez élogieux sur le fonctionnement de la franchise au quotidien, en le comparant au fonctionnement des Lakers :

« À Los Angeles, ce n’était pas comme à l’université. La démarche de Brooklyn se rapproche de l’organisation universitaire : on a un calendrier fixé chaque jour, on sait ce que l’on a à faire. Je pense que, quand on est un jeune joueur et qu’on arrive dans une organisation comme celle-là, on peut plus facilement réussir car on vient d’un environnement similaire, il y a une continuité. Quand tu as connu le lycée avec un environnement structuré, l’université avec là-aussi un environnement structuré et que tu arrives en NBA dans une équipe sans structure, c’est compliqué… À l’inverse quand tu arrives dans une équipe avec une certaine organisation, là c’est totalement différent. »

Kenny Atkinson envisage de faire jouer Jeremy Lin et D’Lo ensemble comme sont utilisés Damian Lillard et CJ McCollum du côté de Portland. D’Angelo Russell a dit qu’il avait énormément appris à jouer avec la balle lors de son année rookie avec Kobe Bryant, mais également à jouer un peu plus sans ballon lors de sa seconde année aux Lakers.

Russell avoue se sentir à l’aise que ce soit au poste de meneur ou au poste d’arrière, en notant tout de même la facilité qu’il avait lorsqu’il porte le ballon :

« J’aime être capable de pouvoir évoluer aux deux postes. Mais en ce qui concerne le jeu sans-ballon, j’ai le sentiment que le plus important c’est de créer de bonnes situations offensives, créer du jeu. Évidemment, il faut garder son poste sur les phases défensives. Mais en attaque, j’ai vraiment envie d’avoir de l’influence sur le jeu. Je préfère créer les actions, plutôt que de remonter le terrain balle en main et de mettre en place mes coéquipiers. De toute manière, que je joue avec ou sans la balle, je dois aussi être capable d’être bon en attaque et en défense. Donc c’est définitivement plus facile. Quel que soit mon poste, je sens que je peux faire le job.»

Le jeune meneur prometteur avait lancé l’inter-saison des Nets avec les arrivées ultérieures de Demarre CarrollAllen Crabbe, ainsi que la draft de Jarrett Allen. Brooklyn espère que Russell sera leur futur, lui qui semble excité à démarrer un nouveau chapitre dans sa carrière :

« J’arrive à Brooklyn et c’est nouveau : Sean Marks est un gars intelligent, tout comme Kenny Atkinson. J’essaie de me trouver dans cette ligue et je suis maintenant sous leurs ailes. Je suis impatient de jouer pour les Nets. C’est tout nouveau, c’est un nouveau départ. Quand on regarde les avantages et les inconvénients de ma situation ici, je ne vois vraiment aucuns inconvénients, je suis totalement ravi. »

D’Angelo Russell semble vraiment impatient de débuter sous un nouveau maillot, étant très élogieux envers sa nouvelle franchise, sur son organisation, ses coéquipiers.. Brooklyn mise sur lui comme étant son futur, annonçant que D’Lo et Caris LeVert sont les seuls joueurs intouchables dans le roster des Nets.

Source audio : D’Angelo dans le Woj Pod d’Adrian Wojnarowski 


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici