Connect with us

Anecdotes

FLASHBACK : Vince Carter climatise le Air Canada Center au Buzzer !

Flashback… Le 8 janvier 2006 avec un maillot des Nets, Vinsanity climatisait le Air Canada Center de Toronto dans un match épique en plantant un tir à 3-points quasiment au buzzer.
Le 17 décembre 2004, coup de tonnerre à Toronto. En conflit ouvert avec sa star, la franchise annonce officiellement le trade de Vince Carter aux New Jersey Nets. En échange les Nets envoient Alonzo MourningEric WilliamsAaron Williams et deux premiers tours de draft.

Un an plus tard, Vince Carter retrouve son ancienne équipe au Air Canada Center de Toronto. Un match accompagné d’une ambiance pesante et hostile du public canadien à l’encontre du Rookie Of the Year 1999.

Un match disputé et deux équipes qui ne lâchent rien. Les spectateurs présents dans la salle ce soir là en ont pour leur argent. Mike James et Chris Bosh tiennent tête au duo Jason KiddVince Carter. Les deux Nets réalisent un super match en l’absence de Richard Jefferson blessé après à peine 2 minutes de jeu.

Malgré tout, ce sont les Raptors qui sont devant à 7,2 secondes de la fin du match. 102-104 Toronto et une balle de match dans les mains de José Calderon qui avait le lancer-franc pour donner 3 points d’avance aux Raptors.

Dans sa 2ème année NBA, le meneur espagnol craque et rate son lancer. Jason Kidd récupère le rebond et part en contre. Le meneur trouve idéalement Vince Carter d’une passe de la main à la main juste derrière la ligne à 3 points. Pourtant bien défendu, L’ex-Tar Heel de North Carolina prend le shoot qui rentre après avoir flirté avec le cercle.

Temps-mort Toronto. Le chrono affiche 0,1 seconde à jouer. La dernière possession ne donnera rien. Brooklyn s’impose pour la 19ème fois de la saison en 31 matchs.

Pour son retour à Toronto, Vince Carter était attendu et n’a pas flanché ! 42 points (18/35 aux shoots – 3/5 à 3 points, 3/5 aux lancers), 10 rebonds, 3 passes et 2 interceptions en 45 minutes. En totale confiance, il inscrit 24 des 31 points des Nets dans le 4ème QT et les 12 derniers à lui seul.

Pas en reste, Jason Kidd avait aussi brillé dans cette rencontre inscrivant 22 points et délivrant 15 passes décisives dont la dernière à Vince Carter pour la gagne.

Lawrence Frank, coach de l’époque, avait demandé à Carter de jouer l’égalisation. C’était sans compter sur l’instant de tueur de Carter qui en décida autrement comme il l’avait expliqué au micro d’ESPN après match : « J’ai dit, coach, je joue pour la victoire ».

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les derniers matchs joués

More in Anecdotes