isaia-cordinier (1)

Quelques mois après le transfert de ses droits NBA à Brooklyn, le joueur des Sharks d’Antibes Isaia Cordinier se confie pour Brooklyn Nets France sur sa saison et son lien avec la franchise new-yorkaise. Après un exercice 2018-2019 abouti, l’arrière français espère découvrir la Summer League cet été avec les Nets.

Un retour aux affaires réussi à Antibes

Comment s’est déroulé ton retour de blessure après une saison blanche ? Combien de temps tu as mis pour être à 100% ?

« Très bien. Une fois arrivé au club, j’ai pris le temps qu’il fallait pour ne rien précipiter. Petit à petit les sensations revenaient. Je dirais que j’ai commencé à me sentir en pleine possession de mes moyens juste un petit peu après la mi-saison. »

Quel était l’objectif que tu t’étais fixé en début d’année ?

« Le but était de rejouer au basket au début en aidant mon équipe à gagner. Par la suite, j’ai essayé d’être dominant sur le terrain pour aider l’équipe à se maintenir en Jeep Élite. »

Quel regard portes-tu sur la saison à titre personnel ? Au niveau collectif ?

« À titre personnel ma saison ressemble à ce que j’avais prévu : des débuts en douceurs où je reprenais le rythme et mes marques, puis une montée en puissance tout au long de l’année.

Au niveau collectif, elle est très frustrante. Je pense qu’avec le groupe qu’on avait, on aurait vraiment pu mieux faire. Mais il y a des saisons comme ça où quand rien ne va, rien ne va… C’est dommage. »

Tu sembles avoir amélioré ta production statistique depuis quelques matches, avec deux pointes à 28 et 27 points notamment. Y-a-t-il eu un déclic dans ta saison ?

« Il n’y a pas forcément eu de déclic. Comme je l’ai dit précédemment, je suis monté en puissance tout au long de l’année pour pouvoir évoluer à ce niveau là. Je savais que je pouvais le faire. »

Antibes est condamné à la descente en Pro B. Quelles sont tes options pour la saison prochaine ? Rester en Jeep Elite ? Découvrir un championnat étranger ? Voire même la G-League ?

« Je ne sais pas encore. Le temps viendra cet été où je me poserai pour voir quelle est la meilleure option. »

Sa relation avec Brooklyn

Tu disais l’été dernier que tu n’avais eu aucun contact en 3 ans avec les Atlanta Hawks. Un peu moins d’un an après le transfert de tes droits NBA aux Nets, comment tu évalues le lien que tu as avec la franchise ? Est-ce qu’ils sont venus te voir à Antibes ?

« Tout d’abord, il y avait beaucoup d’échanges la première année avec les Hawks. C’est à partir de la deuxième année seulement où il n’y pratiquement plus eu de contact. Avec les Nets, ça ressemble beaucoup avec la première année avec Atlanta. Beaucoup d’échanges, je sens que je suis surveillé. »

Vas-tu participer à la Summer League avec les Nets en juillet prochain ?

« Je l’espère. »

Signer un two-way contract pour l’an prochain te parait-il envisageable ?

« Oui pourquoi pas. En tout cas je travaille pour un jour avoir ma chance chez eux. »

Pour finir, tu as suivi un peu la saison des Nets ? Qu’en as-tu pensé ? Quel joueur t’as le plus impressionné dans ce groupe ? Un moment particulier que tu retiens ?

« Oui bien sûr, je trouve que ça été une super saison. Elle a commencée difficilement, pour s’accrocher et finir par se qualifier en playoffs. C’était une sacrée surprise et peu de monde s’y attendait. Forcément, je retiens D’Angelo Russell qui a joué un très bon basket, mais je dirais plus Caris Levert avec un gros début de saison, stoppé par sa blessure puis être revenu fort pour la fin de saison ! »

Auteur d’un retour en Jeep Élite réussi,  Isaia Cordinier devra confirmer sa saison pour voir son rêve américain se réaliser, et c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter.

Soutenez Brooklyn Nets France GRATUITEMENT et en 30 secondes avec U-Tip


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici