Après deux saisons convaincantes chez les Nets, Joe Harris était attendu comme l’un des maillons forts de l’équipe en 2019-2020. Après de premiers matchs difficiles, Joe Harris semble de retour en forme. Focus sur un début de saison en demi-teinte.

Brooklyn comme détonateur

Voilà maintenant cinq ans, Joe Harris rejoignait la NBA choisis en 33ème position par les Cleveland Cavaliers. Décris comme un pur shooteur, Joey Hoops fait depuis quatre saisons le bonheur des Brooklyn Nets. Toujours intéressant en catch and shoot, le guard New-Yorkais a su se faire un nom dans la grande ligue. Il remporte d’ailleurs le concours à 3 points du All-Star Game 2019. Malheureusement, le début de l’exercice 2019-2020 est délicat pour Joe Harris. Inconstant au shoot et n’ayant que très peu de système pour lui, il a du mal à exister.

Une intersaison bien remplie

Après un été avec Team USA, Joe Harris semble puiser physiquement. Il ne semble pas dans le rythme et a du mal à s’octroyer des tickets shoots fiables. Son gros point fort l’an passé était de déclencher ses tirs très rapidement dès réception de la balle. Il semble plus en délicatesse cette saison. Ses appuis sont moins propres et il a parfois du mal à se défaire des vis-à-vis adverses.

Un début d’exercice compliqué

Joe Harris a vécu un début de saison compliqué. Entre les changements dans le roster des Nets et la répartition nouvelle des rôles, l’arrière a eu du mal à exister dans les systèmes mis en place par coach Atkinson. En effet, lorsque l’on signe trois All-Stars, on peut légitimement comprendre que la donne soit redistribuée. Joe Harris a toutefois eu du mal à trouver sa place.

Le déclic

Le déclic de Joe Harris survient le 22 novembre dernier. Opposés aux Sacramento Kings, les Nets surclassent leurs adversaires du soir. Joe Harris récite sa partition : 22 points et 4 rebonds pour une évaluation de +17. L’apothéose de cette soirée : le magnifique 5/7 à 3 points.

Des statistiques en hausse

Depuis ce fameux match face aux Kings, Joe Harris semble retrouver ses sensations et une fluidité certaine dans l’exécution de ses shoots. Ses statistiques révèlent d’ailleurs un gros coup de mieux.
Avant le match face aux Kings, Joe Harris tournait à 12.9 points et 3.8 rebonds de moyenne. Il tentait 10 tirs par match pour une réussite de 46.8% dont 42.4% derrière l’arc. Son +/- étant de -2.
Depuis ce match, il est à 18.7 points et 4.3 rebonds de moyenne. Il tente désormais 14 tirs par match pour une réussite de 51.4% dont 47% à trois points. Son +/- a quant à lui grimper à +5.

Joe Harris est donc redevenu une arme offensive redoutable du côté de Brooklyn. Il a retrouvé ses sensations et semble avoir digéré l’été maussade de Team USA. Joe Harris est de retour en forme. Espérons que cela dure longtemps.