Débarqué à Brooklyn il y a désormais un peu plus de 3 ans, Joe Harris fait son trou en NBA. L’arrière formé à Virginia fait aujourd’hui partie des meilleurs snipers de toute la Ligue, mais est devenu bien plus qu’un arrière shooteur. Alors qu’il réalise la meilleure saison de sa carrière dans la grande ligue, Joe Harris est aujourd’hui un élément indispensable des Brooklyn Nets.

Une constante progression dans son rôle

Drafté par Cleveland en 2014 en 33e position, l’arrière n’a jamais réussi dans l’Ohio. Après une saison rookie compliquée, mais avec un peu de temps de jeu et beaucoup de passage en G-League, Harris est complètement mis à l’écart pour sa saison sophomore, jusqu’à être tradé à Orlando et coupé dans la foulée en janvier 2016. Il ne restera pas longtemps sans franchise, en signant un contrat d’un an et demi avec Brooklyn à peine une semaine plus tard.

Depuis, Harris se dévoile comme un arrière complet : de 8,2 points par match en 2016/17, l’ex-joueur des Cavaliers tourne aujourd’hui à 13,5 unités par rencontre, sa meilleure moyenne en carrière. Alors qu’il a signé un nouveau contrat de 2 ans l’été dernier pour 16 millions de dollars, il possède une confiance implacable de la part du front office, et inversement.

Comme cité précédemment, il réalise sa meilleure saison en NBA, et toute ses statistiques sont en augmentation : 13,5 points (+2,7), 3,6 rebonds (+0,3) et 2,4 passes (+0,8), Joe Harris a surtout amélioré sa propreté au tir, déjà bien efficace.

Un diabolique tir à 3 points

L’arrière tourne aujourd’hui à un excellent 47,1% à 3PTS, ce qui en fait le meilleur pourcentage de la Ligue cette saison, devant Danny Green (Toronto) et Seth Curry (Portland) avec 44,6%. Déjà à 41,9% la saison dernière, la gâchette de Brooklyn pose d’énormes problèmes derrière l’arc aux défenses adverses, comme lors de la victoire contre les Los Angeles Lakers avec un joli 6/8 à 3PTS.

Avec 2,3 paniers rentrés sur 5 tentés, son volume de shoots de loin est encore plus important également que par le passé. Il a déjà rentré 162 tirs primés cette saison, un record personnel et déjà la 4e performance de l’histoire de la franchise sur un exercice derrière Deron Williams (169 en 2012/13), Allen Crabbe (201 en 2017/18) et l’actuelle saison de D’Angelo Russell et ses 206 paniers à 3PTS rentrés.

Avec cette réussite et ce volume, il entre également dans l’histoire de la NBA cette saison en faisant partie des seuls 9 joueurs à avoir réalisé une saison avec +160 tirs à 3PTS en étant à +45% de réussite.

On n’oublie évidemment pas que Joe Harris a par ailleurs remporté le concours à 3PTS en février dernier en battant en finale Stephen Curry (Golden State) et Buddy Hield (Sacramento).

En bref, 199 matches après son arrivée à Brooklyn, dont 94 comme titulaire, Joe Harris s’est littéralement installé pour devenir une pièce centrale de l’équipe. Véritable sniper, l’arrière de 27 ans prouve chaque jour que les Cavaliers ont eu tort de ne pas exploiter son potentiel, et donne raison au front office de Brooklyn de lui offrir l’opportunité de briller en NBA.


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici