fbpx
Connect with us

Actu

Joe Harris « Rester à Brooklyn c’est le scénario idéal pour moi »

Blessé depuis le match contre les Lakers, Joe Harris s’est confié à Michael Grady lors d’une interview pour YES Network

Privé de basket depuis 2 mois, Joe Harris a été interviewé par Michael Grady de YES Network plus tôt dans la semaine. L’arrière des Nets s’est confié sur la reprise de la saison et sur la future Free Agency.

« Pour être honnête, je n’ai pas encore trop pensé à ma situation. Il y a tellement de choses qui se passent en ce moment. Je n’ai pas eu trop le temps de m’inquiéter pour ma Free Agency. Pour l’instant, la priorité est de trouver un moyen de rejouer au basket. Mais je n’ai pas encore parlé avec mon agent et l’équipe concernant la suite. »

Grady lui a demandé ce que cela signifierait pour lui de retourner à Brooklyn. Harris semble conscient qu’il pourrait être amené à faire ses valises, mais le vainqueur du concours à 3 points 2018 explique clairement qu’il fait des Nets sa priorité pour la suite de sa carrière.

« Cela signifierait tout. Je regarde quatre ans en arrière quand je suis arrivé à Brooklyn… C’est ici que j’ai eu l’occasion de jouer, d’apprendre, et de me faire une place dans cette ligue. Et puis, j’ai toujours aimé New York. J’adore vivre à Brooklyn. Il y a des choses que vous ne pouvez pas contrôler et beaucoup de choses qui se passent. Mais rester ici, c’est mon scénario idéal… Voilà ce que ça représente pour moi. »

Avant la pandémie, Joe Harris était considéré comme un des joueurs les plus intéressants de la Free Agency 2020. Celui qui ne gagne “que” 7,7 millions de dollars cette année, pourrait prétendre à des offres avoisinant 15 millions de dollars par an.

A lire aussi :   Officiel : le calendrier des Nets pour la reprise à Orlando est connu !

Confiné à Brooklyn depuis le retour des Nets le 13 mars dernier, Harris est l’un des rares Nets à avoir pu aller au HSS Training Center. En effet, la ligue autorisait les joueurs blessés à continuer leur rééducation. Blessé à la cheville contre les Lakers, Harris aurait dû être éloigné des terrains entre quatre et six semaines.

Harris a parlé de la façon dont lui et ses coéquipiers ainsi que les entraîneurs et les équipes de performance des Nets se sont maintenus. La plupart des filets sont restés à Brooklyn, bien qu’il soit l’épicentre du coronavirus .

« Nous avons toujours été actifs sur le groupe de discussion de l’équipe. On discutait tous ensemble dans le groupe ou parfois sur FaceTime. Les Nets ont également fait du bon travail en incorporant des cours, que ce soit du yoga ou de la boxe, ou différentes séances d’entraînements où nous pouvions nous retrouver sur Zoom. C’était un peu bizarre, mais tout le monde s’est adapté. C’était un bon moyen de rester actif et concentré. »

La suspension de la saison a permis à Harris de se reposer, mais aussi de travailler sereinement pour soigner sa cheville. Une bonne nouvelle pour les Nets qui pourront compter sur leur sniper quand la saison reprendra.

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement
Advertisement

Les derniers matchs joués

Advertisement
Advertisement
Advertisement

More in Actu