Présent à la NBA Crossover de Londres, le double champion NBA Kenny Smith a donné son avis sur la saison des Nets. Même sans Kevin Durant, Kenny Smith pense que les Nets auront assez d’atouts à faire valoir cette saison.

Avec Kyrie Irving en leader autour d’un noyau de jeunes joueurs ayant déjà joué les playoffs l’année dernière, les Nets seront dans la position de contender à l’Est.

Brooklyn devrait être meilleur que la saison passée. C’est ce à quoi je m’attends. Ils se sont amélioré, et même sans Kevin Durant, ils devraient se battre pour le titre de champion de la conférence Est.

Kyrie Irving déterminant dans le succès des Nets ?

Le consultant d’ESPN s’est aussi exprimé sur Kyrie Irving et lui voit deux objectifs principaux pour le n°1 de la Draft 2011.

Je dirais que sa santé sera son objectif n°1. Le N°2 devrait être son intégration avec ses nouveaux coéquipiers et la compréhension de ce qu’ils font bien. Les Nets ont bien joué l’année dernière et Kyrie aura pour mission d’améliorer ce qui a bien marché. Ce seront les deux choses auxquelles il pense le plus. Tout le monde parle de leadership. Je ne sais pas comment il se trouve dans le vestiaire, je n’y suis jamais allé. Il est dans une nouvelle équipe qui a eu un succès modeste sans lui et son travail consistera à élever ce niveau de succès.

Kyrie Irving était devenu le bouc émissaire de la saison décevante des Celtics. Mais il a vu de nombreux soutiens lui venir en aide cet été du côté de Boston et expliquer que ce constat était trop simpliste.

Le collectif des Nets plus fort que les stars de l’Est ?

Kenny Smith a également expliqué que le triomphe des Raptors l’an dernier avait prouvé que le travail d’équipe et le collectif étaient plus fort que les superstars et les Big Threes.

Le basket est un sport d’équipe. Si vous regardez Toronto l’année dernière, ce n’est pas un duo de star qui est allé chercher un titre. Il y avait un très bon joueur en la personne de Kawhi Leonard et de très bons joueurs autour de lui qui comprenaient comment bien jouer ensemble. Cette structure sera toujours plus cohérente que deux ou trois gars qui dominent parce que cela est trop lourd à porter pour eux.

À une semaine du Media Day et à deux semaines à peine des premiers matchs de préparations, il ne faudra pas longtemps pour voir à quoi les Nets version 2019-2020 pourront prétendre.

Sources : NetsDaily


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici