On l’attendait depuis plusieurs semaines, Kevin Durant s’est enfin exprimé après sa blessure et sa signature surprise à Brooklyn. C’est depuis son hôtel particulier situé dans les montagnes de Santa Monica que le nouveau n°7 des Nets s’est entretenu avec Chris Haynes de Yahoo!.

Il ne s’était plus exprimé en public depuis sa rupture du tendon d’Achille lors du game 5 des finales NBA contre les Raptors. Depuis de l’eau à coulé sous le pont de Brooklyn et le clan Durant à eu le temps de minutieusement se pencher sur cette fameuse blessure. C’est d’ailleurs par ce sujet que commence l’échange entre les deux hommes, et quand est mis sur la table la responsabilité des Warriors, KD est catégorique.

« Sûrement pas. Comment pouvez-vous les blâmer pour ça ? Bien sûr qu’ils n’y sont pour rien. J’ai entendu des gens dirent que les Warriors m’avaient mis la pression pour revenir, c’est faux ! Personne ne m’a jamais dit quoi que ce soit pendant ma convalescence. C’était uniquement moi et Rick Celebrini (directeur du département médecine et performance des Warriors) qui travaillions tous les jours. Au début de la série, j’ai ciblé un retour pour le game 5. Malheureusement, c’est arrivé. C’est le basket. Ce genre de merde arrive. Personne n’est responsable. C’était le jeu. Nous devons juste faire avec ce contre temps mais je vais recommencer à jouer.

Kévin Durant pas hanté par sa blessure

S’il avoue repenser encore à ce fameux game 5, le MVP 2016 fait preuve de beaucoup de recul et semble plus motivé que jamais à revenir sur les parquets.

« Oui, je pense encore à cette nuit-là. Chaque expérience que j’ai vécue dans la ligue sera toujours ancrée dans mon esprit, mais celle-ci restera à jamais une partie importante de ma carrière car c’est la plus grave blessure que j’ai eue. Mais avec du recule je me dis que je suis un gars qui est allé jouer au basket et qui s’est blessé. Mais je vais revenir. Je sais que les gens en font toute une histoire, mais j’essaie juste de prendre mon mal en patience et d’aller de l’avant. »

Les deux hommes en viennent ensuite à parler de sa signature à Brooklyn. Si les Nets avaient un noyau de jeunes joueurs intéressant, un coach brillant en la personne de Kenny Atkinson et un GM qui a réalisé des prouesses depuis ses débuts, peu de gens prédisaient qu’ils arriveraient à éclipser les Knicks. Et pourtant, là encore KD ne fait pas de détour… 

« Si je quittais les Warriors, ce n’était que pour les Nets. Ils ont un bon groupe de joueur et un front office créatif. J’aime juste ce qu’ils construisent ici. »

Kevin Durant à hâte de travailler avec Kyrie Irving

Enfin, KD aborde sa future collaboration Kyrie Irving, l’un de ses amis les plus proches dans la ligue. Pas une nécessité, mais une volonté partagée par les deux amis de se retrouver dans la même équipe.

« Nous n’avions pas à jouer ensemble. Ce n’était pas nécessaire. Mais nous sommes avant tout des amis et nous voulions jouer ensemble. C’est pas quelque chose que nous avions planifié. C’est s’est fait naturellement. »

Une chose est sûr Brooklyn a bien décidé de miser sur cette relation pour tenter d’aller chercher un titre. Ils devront néanmoins faire preuve de patience avant de voir le duo Durant – Irving enfin passer à l’action, puisqu’une saison sera nécessaire au rétablissement du MVP 2016.

Source : Chris Haynes pour Yahoo!


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici