Victime d’une rupture du ligament interne du genou gauche en février dernier, Kristaps Porzingis poursuit sa rééducation du côté de New-York dans la confusion la plus totale. Un temps annoncé pour le Christmas Day, le retour du 4ème choix de la Draft 2015 se fait toujours attendre et les rumeurs vont bon train à son sujet. La dernière en date étant que Sean Marks, le GM des Nets, serait très chaud à l’idée de faire traverser le Brooklyn Bridge au compatriote de Rodions Kurucs.

D’après Stefon Bondy du New York Daily News, certains GM  de la ligue pensent que les Knicks ne seraient pas très rassurés à l’idée d’offrir un contrat max à leur superstar qui sera Restricted Free Agent l’été prochain. En effet, selon les informations du journaliste américain, la franchise de New-York souhaiterait blinder de clause le contrat de KP notamment avec des années partiellement garanties… une situation qui pourrait fortement agacer le joueur auteur de trois bonne saison avant de subir sa première grosse blessure en carrière ses débuts en NBA.

C’est cette situation que Sean Marks se verrait bien exploiter selon le journaliste américain en proposant le max à Porzingis sans restriction. Obligeant les Knicks à s’aligner pour conserver « The Unicorn » comme il l’a déjà fait avec Miami pour Tyler Johnson ou avec Washington pour Otto Porter Jr ces dernières années.

Si les Nets ne pourraient proposer qu’un contrat de 4 ans à hauteur de 117M$,  les Knicks pourrait eux monter jusqu’à 158 millions sur cinq ans. Une différence de 40M$ mais Sean Marks peut contrairement aux Knicks proposer un projet intéressant à KP et dans une franchise stable ce qui n’est pas le cas de ses voisins puisque que le letton à déjà connu quatre coach depuis son arrivée en 2015. Kristaps Porzingis pourrait aussi choisir de prendre sa qualifying offer estimée à 7,5 millions et de jouer la saison 2019-2020 avec les Knicks avant de devenir Unrestricted Free Agent l’été suivant mais cela semble cependant très peu probable.

Alors que les Nets pourront proposer au minimum un contrat max l’été prochain, Sean Marks, qui devrait se montrer actif d’ici la trade deadline, semble déjà évaluer toutes ses possibilités en vue de la Free Agency 2019 et l’un d’elle pourrait mener à l’Unicorne.


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici