Connect with us

Actu

La belle surprise Luwawu-Cabarrot

Arrivé dans l’ombre des stars cet été après un essai non concluant du côté de Cleveland, Timothé Luwawu-Cabarrot réalise de bons débuts chez les Nets. A 24 ans, l’ailier français a peut-être trouvé l’endroit idéal pour s’épanouir.

En signant un two-way contract avec les Nets, Timothé Luwawu-Cabarrot a retrouvé un visage qu’il connait bien en la personne de Shaun Fein. Passé par Antibes, les deux hommes ont été coéquipiers avant que Fein n’arrête sa carrière pour rejoindre Long Island comme assistant. Cet été, il prend d’ailleurs la tête de l’équipe.

Un élément important dans son choix de rejoindre les Nets comme il l’a confié aux journalistes présents lors du Media Day de Long Island.

« Ça a clairement compté pour une part importante dans ma décision finale. On est amis depuis longtemps et on a toujours gardé le contact. J’ai fait trois saisons dans la ligue et à chaque fois que je venais à Brooklyn, je venais le voir parce qu’on a une très bonne relation. »

Des performances remarquées en G-League

Malgré le mauvais début de saison de Long Island, pourtant finaliste l’an passé (4v – 10d), notre français parvient à performer. En 10 matchs sous les ordres de Shaun Fein, TLC compile 19.5 points, 6.2 rebonds et 3 assists de moyenne en 30 minutes. La seule ombre au tableau reste son adresse puisqu’il shoot à 44% et seulement 28% à 3 points. C’est dire la marge de progression du gamin de Cannes.

Des premiers pas remarqués en NBA

Kenny Atkinson déclarait en 2017 chez Basket USA qu’il regrettait de ne pas avoir de français dans son effectif. Il en possède un désormais et n’a pas hésité à le faire jouer.

Des début timides sur le plan statistique pour l’ailier français qui n’affiche que 4 points et 1.5 rebonds en 4 matchs et un peu plus de 11 minutes de moyenne. Pourtant, ses performances avec les Nets n’ont pas laissé insensible Kenny Atkinson qui croit en le potentiel du français.

« C’est un ailier habile qui peut jouer sur plusieurs postes. Il a un bon dribble aussi. Il faut le faire jouer en pick & roll et qu’il fasse les bonnes lectures. Le plus important pour lui, c’est de progresser en défense. Il a la taille, la force et la vitesse pour défendre sur plusieurs postes. S’il se concentre là-dessus, il pourrait atteindre son objectif. »

Francophile, nous ne sommes donc pas étonnés que l’ancien joueur de l’Hermine de Nantes ait donné du temps de jeu à TLC cette saison. Malgré tout, le coach des Nets a un seul regret, que son joueur ne lui parle pas assez français.

Blague à part, vu la bonne impression laissée par le français, attendez-vous à le revoir en NBA avec les Nets cette saison.

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

3 Comments

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Les derniers matchs joués

Advertisement
Advertisement

More in Actu