Après un début de saison compliqué, Brooklyn relève la tête. Sur les 10 derniers matchs, les hommes de Kenny Atkinson affichent un bilan de 8 victoires pour 2 défaites. La dynamique collective est bonne, mais à quoi doit-on cela ?

La défense au cœur du système

Les mauvaises langues vous diront que l’absence de Kyrie Irving est la raison de ces belles prestations et de cette jolie 7ème place dans la conférence Est. Mais les connaisseurs observent que depuis quelques semaines maintenant, la défense est au cœur du travail des Nets.

La défense est très importante pour nous. On essaie toujours de garder l’adversaire en dessous des 100 points, c’est notre objectif. On estime être assez bon en attaque, même sans nos blessés et on sait que dans un match à 120-130 points, on ne sera pas en mesure de gagner.

Cette phrase de Spencer Dinwiddie, à la sortie de la réception de Denver, dimanche dernier résume à elle seule l’état d’esprit des Nets. En difficulté à 3 points, Brooklyn a dominé les Nuggets 66-22 dans la peinture. A cette occasion, ils ont égalé le plus faible nombre de points encaissés dans la peinture depuis ces cinq dernières saisons.

Une dynamique qui doit perdurer quels que soient les acteurs

Kenny Atkinson a repoussé l’idée qu’ils souffriraient à cette extrémité du terrain avec le retour d’Irving, non connu comme un solide défenseur. Les Nets ont trouvé leur rythme défensif notamment avec le nouveau venu Iman Shumpert dans la rotation.

Quand Kyrie et Caris reviendront, je veux qu’on continue de s’améliorer défensivement. Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas nous améliorer. La continuité… c’est énorme. Avoir un groupe pendant une longue période, maintenant chacun connait son rôle.

C’est ainsi que les équipes se développent. L’année dernière, Brooklyn avait mal commencé défensivement et s’était amélioré tout au long de la saison. Il n’y a donc pas de raison d’en faire autant quand les blessés auront quitté l’infirmerie. Sur les 10 derniers matchs, les Nets affiche un Net Rating de +4.5 (11ème NBA) mais est aussi 10ème meilleur défense et 11ème meilleur attaque sur la période.

La défense, une base déterminante pour le reste de la saison

Avec des joueurs très concernés par la défense (Shumpert, Prince, Harris, Allen voire même Dinwiddie), la défense et le rebond ont permis aux Nets de surmonter les tirs à mi-distance. Le nombre croissant d’interceptions et de blocks permet d’améliorer les statistiques collectives. Sur les 10 derniers matchs, Brooklyn a une moyenne de 4.4 blocks pour 7.6 interceptions.

Cette concentration défensive porte déjà ses fruits. La victoire face aux Nuggets porte à 5-5 le bilan contre les adversaires de la Conférence Ouest. À ce stade l’an dernier, les Nets n’étaient qu’à 2-11 contre l’Ouest.