Connect with us

Actu

Le Barclays Center, agora des temps modernes

La salle des Nets de Brooklyn est devenue un lieu de rendez-vous incontournable des manifestants pour la justice sociale

Depuis la mort de George Floyd aux Etats-Unis, les habitants de Brooklyn n’avaient pas d’endroit où se rassembler en nombre. Depuis plusieurs jours, ils ont pris l’habitude de converger vers un lieu commun pour manifester : la place du Barclays Center.

Un parvis théâtre des protestations

Au croisement Flatbush et Atlantic Avenue, la place du Barclays Center est devenue un véritable point de ralliement du mouvement Black Lives Matter. Il faut dire que le parvis est un lieu de choix. En plus d’être spacieux, il est situé à la sortie de la station de métro du Barclays Center.

Les allées et venues y sont donc très faciles. La place est un vrai hub à rayonnement local pour tous les trains et métros en provenance de New York, du New Jersey et du Connecticut.

Pendant plus de sept jours consécutifs, les manifestants se sont retrouvés devant la salle des Nets pour dénoncer le racisme et les brutalités de la police américaine. Si les policiers ont eu recours à l’utilisation de spray chimiques pour disperser les mouvements de foule les premiers jours, tout se passe dans le calme depuis.

Joe Tsai, un PDG engagé

Le propriétaire des Nets s’est exprimé au sujet des rassemblements sur le parvis du Barclays Center. S’il approuve ces rassemblements, il souhaite néanmoins qu’ils restent pacifiques.

« Nous avons dit que nous utiliserions notre voix et toutes les plateformes des Nets, (New York) Liberty et du Barclays Center pour faciliter l’empathie et le dialogue. »

Le vice-président exécutif d’Alibaba semble plutôt investi dans le combat contre le racisme. D’origine taïwanaise, l’homme d’affaire a toujours été sensible aux inégalités. Personnalitée engagée, le cinquantenaire a récolté les éloges des gouverneurs de New York et du New Jersey pour ses 20 millions de dollars investis dans l’aide à la population. Malgré cela, Tsai déplore se capacité limitée à amener des initiatives pour améliorer les choses.

« Nous ne prétendons pas avoir toutes les solutions. Les organisations comme la nôtre ont le devoir d’utiliser leur plateforme et leur voix pour démontrer de l’empathie et favoriser le dialogue. Notre rôle est d’aider à trouver des réponses, de guérir les blessures et la souffrance.

Nous continuerons de travailler au service de notre communauté, nos fans, joueurs, employés, ainsi que les forces de l’ordre locales, à travers des campagnes de sensibilisation pour repousser les préjudices raciaux et provoquer des changements significatifs. »

Joe Tsai n’est pas le seul membre de la franchise à s’être exprimé sur la situation aux Etats-Unis. Kevin Durant et Kyrie Irving  ont eux aussi réagi à ce qui se passe aux États-Unis. Les deux superstars voient l’un comme l’autre d’un bon œil toutes ces manifestations à travers le pays.

Malgré quelques débordements, la place n’a pas été endommagée par les manifestations. Si on remarque quelques graffitis, aucune casse n’est à signaler. A noter que les manifestants n’ont pas forcé les portes du Barclays Center.

A lire aussi :   Jamal Crawford « Je pense que je serais prêt s'il n'y avait pas eu la pandémie »

Fan de Brooklyn grâce ou à cause du Billy King trade, je n'ai pas connu l'époque New Jersey car j'étais trop jeune. Spencer Dinwiddie est un GOAT incontestable et incontesté.

Les derniers matchs joués

More in Actu