KD de passage à Brooklyn ? Ce sera bel et bientôt le cas ! Le joueur des Warriors va faire une apparition dans une nouvelle série de vidéos lors de laquelle il partira à la rencontre de 3 villes : San Francisco, Los Angeles et New-York, ou plutôt un quartier et en l’occurence Brooklyn ! Une visite personnalisée qui sera menée par D’Angelo Russell lui même. Si le meneur des Nets aura pour mission première de lui faire découvrir le quartier new-yorkais, il parait presque évident que l’opération séduction autour de Kevin Durant a officiellement démarrée pour les Brooklyn Nets.

Interrogé à ce sujet à la suite de la victoire contre les Lakers, Kenny Atkinson a répondu aux questions tout en prenant bien soin de ne jamais prononcer le nom de Kevin Durant. Il faut dire que c’est intelligent de la part de l’entraineur de Brooklyn, qui sait que la NBA fait très attention aux déclarations des joueurs et coaches quand il s’agit de tampering.

« Je n’avais aucune idée de cela avant que tu m’en parle. Écoute, je ne veux vraiment pas en parler. Il y a des joueurs de cette ligue qui sont amis, et s’ils veulent se réunir et faire un tour de Brooklyn, c’est génial. »

« Évidemment, Brooklyn un endroit où il fait bon vivre. Nous vivons tous là-bas. Je suis tellement fier que notre staff et tous nos joueurs, (à l’exception de Jared Dudley) vivent dans le quartier. Nous aimons vivre là-bas. Je suis content que D’Lo fasse visiter la ville à ses amis. »

Un message discret mais clair passé par le coach des Nets au MVP 2014 qui a de nombreux liens avec les Nets et le quartier de Brooklyn tant personnels et professionnels.

Tout d’abord, l’agence qui gère les intérêts de Kevin Durant ainsi que ceux de son entreprise a été fondée par l’ancien propriétaire minoritaire des Nets et star du rap, Jay Z. Roc Nation Sports appartient donc à Jay Z et emploie également Michael Yormark, le frère jumeau de Brett Yormark, PDG des Brooklyn Nets. De plus, Adam Harrington, qui est dans le staff des Nets, est un proche ami de KD et son ancien coach personnel avec lequel il a énormément travaillé son tir.

Carl Lentz, pasteur et guide spirituel de Durant, a son église Hillsong à Manhattan et vit à Brooklyn. La star des Warriors a également été suivie par le Dr Martin O’Malley, (spécialiste des pieds et des chevilles) médecin des Nets, lorsqu’il a dû se remettre de sa blessure au pied en 2015. Il a d’ailleurs à cette époque développé une amitié avec un autre patient du Dr O’Malley : Caris LeVert ! Les deux joueurs ont ensuite travaillé ensemble chaque été.

« C’est assez cool », a déclaré LeVert avant que les Nets n’éliminent les Lakers de la course aux playoffs après leurs victoire 111-106 à Los Angeles.

«Cela n’est pas seulement grâce à ce que nous avons fait cette saison en tant qu’équipe, mais aussi grâce à ce que D’Angelo a fait sur le terrain individuellement. Kevin Durant est un leader, et les gars comme lui veulent être proches des gars comme D’Angelo. »

« Je ne pense pas que les superstars, en particulier Kevin, veulent être ceux qui doivent porter le fardeau de toute l’équipe sur leurs épaules. Il a la trentaine maintenant, alors il veut vraiment faire partie d’une équipe qui a un bon noyau, une bonne culture, de bons gars dans l’équipe et nous appartenons à toutes ces catégories. »

Caris LeVert pense aussi que son meneur pourrait être un argument de luxe pour attirer des superstars que ce soir Kevin Durant ou une autre dès cet été.

« D’Angelo a joué au niveau All-Star cette saison. Tout le monde veut jouer avec un grand meneur de jeu, un grand leader, et avec sa saison il s’est mis dans la conversation à coup sûr. Cela allège le fardeau d’un gars comme Kevin Durant ou une autre superstar qui veut venir jouer avec nous. Ils ne veulent pas être les seuls dans l’équipe, donc c’est très attrayant que D’Angelo ait élevé son jeu à ce niveau là. »

Si la saison n’est pas encore finie, que les Nets doivent d’abord se concentrer sur la course aux Playoffs et à bien figurer en postseason, toute la franchise ne peut qu’espérer que le meneur All-Star réussisse son entrevue avec KD et lui donne envie de s’installer dans le quartier dans quelques mois. 

Sources : New-York Post


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici