Etre meneur et All-Star est une sorte de tradition chez les Nets. Si D’Angelo Russell sera le premier à représenter la franchise à ce poste depuis le déménagement à Brooklyn, d’illustres poste 1 ont eu l’honneur et le privilège de se prêter à ce jeu. Certains ont même marqué l’histoire de ce match des étoiles à tout jamais.

Deron Williams (2012)

Si son passage chez les Nets suscite la polémique, Deron Williams aura eu son heure de  gloire lors de la dernière année de la franchise dans le New Jersey.  Avec une moyenne de 21 points, 8,7 passes et 3,3 rebonds, le meneur obtient 208 697 votes des fans. De quoi s’offrir un billet pour le All-Star Game 2012 qui a lieu au Amway Center d’Orlando. S’il n’est que sur le banc, il est le troisième marqueur de la « Eastern Team » avec 20 unités en 18 minutes. Il délivre également 4 bijoux dont un Alley-oop pour Dwyayne Wade. Une défaite pour son équipe mais une prestation remarquable pour sa dernière participation au match des étoiles.

Devin Harris (2009)

Derrière les superstars de l’Est, Devin Harris a su tirer son épingle du jeu. Constant avec les Nets et encore plus lors de cette saison 2008-09, avec 21 points, 6 passes et 3 rebonds de moyenne, le meneur a conquis 1,1 million de fans lors des votes. A Phoenix, le natif de Milwaukee ne va pas tellement se faire remarquer dans la lourde défaite de la Team Est (146-119), inscrivant 6 petites unités et récoltant un rebond en 17 minutes. Harris ne reverra ni le All-Star Game ni une saison avec de telles statistiques mais marquera le New Jersey par sa régularité.

Jason Kidd (2008, 2007, 2004, 2003, 2002)

Comment parler des Nets sans évoquer Jason Kidd ? Le talent du Californien restera gravé à vie dans l’histoire de la NBA et son histoire avec le New Jersey en haut du Barclays Center. Sur ses 10 convocations au All-Star Game, Kidd en aura vécu 50% avec les Nets. Deux fois titulaires (2002 et 2008), c’est en tant que remplaçant qu’il flambe le plus. En 2004, accompagné de son coéquipier Kenyon Martin, il tourne en double-double avec 14 points et 10 passes en 21 minutes. Malheureusement pour Jason Kidd, il ratera le All-Star Game de 2007 pour blessure. Il est néanmoins à l’initiative d’une des actions les plus folles de l’histoire du match des étoiles lorsqu’en 2004 il envoie un Alley-Oop à l’aveugle à Vince Carter pour enflammer le public de Los Angeles.

Stephon Marbury (2001)

Impossible de parler du All-Star Game 2001 sans se remémorer les exploits de Stephon Marbury. Remplaçants, le meneur, ayant obtenu 512 000 votes, va se montrer d’une clutchitude royale. Alors qu’il ne reste qu’1mn20, celui qui a vu le jour à Brooklyn, va inscrire 2 tirs à 3PTS, dont celui de la gagne, permettant à l’Est de l’emporter (111-110). Une année personnelle pleine de réussite pour Marbury qui, malgré l’absence de Playoffs, tourna à 23,9 pts, 7,6 passes, 3 rebonds et une interception en 38 minutes de moyenne.

Kenny Anderson (1994)

La franchise du New Jersey était bien représentée en 1994 à Minneapolis. Deux titulaires. Derrick Coleman et Kenny Anderson, avec 493 690 votes de fans. S’il réalise un petit match avec 6 points, 3 passes et 4 rebonds dans la victoire de l’équipe de l’Est (118-127). Un match effacé pour sa meilleure saison au scoring et à la passe de toute sa carrière avec 18,8 points et 9,6 passes de moyenne. Des performances qui d’ailleurs permis aux Nets de terminer 7e de la conférence Est et de se qualifier en Playoffs. Le parcours s’arrêtera au premier tour face aux Knicks.


Pièce rapportée au projets Nets France. J'aime suivre et transmettre l'actualité des Nets, mais un bon match à 4h00 du matin à l'Ouest ça ne se loupe pas.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici