Connect with us

Résumé de match

Nets – Magic : Brooklyn incapable de tenir la distance

Stopper l’hémorragie, c’est le maître mot de ce match contre Orlando. Les Nets restent sur 5 défaites de rang dont la dernière à domicile contre Toronto. Cela ne leur était pas arrivé depuis décembre 2018. L’enjeu du match est de se relancer face au Magic, concurrent direct au classement. 

En manque de confiance, les Nets commencent le match au petit trot avec beaucoup de déchets offensifs. Malgré un 1er QT en leur faveur, ils sombrent avant la mi temps : -13 Nets (39-52). Ils se ressaisissent pour revenir à hauteur 6 minutes avant le terme (78-78). Trop d’énergie dépensée pour revenir, ils perdent logiquement 101-89. 6ème défaite de suite !

Les notes du 5 majeur :

Spencer Dinwiddie 4/10 : Un match largement insuffisant. Il semble épuisé et sans imagination. 6/19 au tir et 2/10 à 3 points. Mieux en seconde mi temps qu’en première. Il va falloir trouver des solutions pour qu’il se régénère.

Garrett Temple 4/10 : Inexistant en première mi temps (1 pt), mieux en seconde mais Temple reste en dedans depuis quelques matchs. Le poids des ans certainement.

Joe Harris 6/10 : Joe est le seul à être à la hauteur. Meilleur marqueur côté Nets avec 16 points, 54,5% au tir et près de 43% à 3 points. Une des rares satisfactions de la soirée, tant en attaque qu’en défense.

Taurean Prince 3/10 : Mais où est passé le fringant ailier qui a prolongé à peine arrivé cet été ? Jamais dans le rythme, Prince est transparent depuis quelque temps et son passage chez Mickey ce soir ne l’a pas stimulé. 8 points, 18% au tir. Une soirée à vite oublier !

Jarrett Allen 3/10 : Totalement transparent, il n’a joué que 25 minutes pour 5 points, 8 rebonds, 2 interceptions. Tirez le rideau !

Les notes du banc:

DeAndre Jordan 4/10 : Inégal dans son jeu. Il peut être un atout offensif dans les bons soirs. Ce soir, il a été à peine meilleur qu’Allen. Il n’a pas pesé lourd devant les adversaires qu’on lui a proposé. 4 points, 7 rebonds.

Rodion Kurucs 4/10 : Rodion a bien commencé le match. Agressif et percutant, on s’est dit qu’il reprenait une place logique dans la rotation. Éclair dans une nuit maussade, il s’est éteint et n’a rien apporté en seconde mi temps. 7 points et 50% à 3 points (1/2).

Thimoté Luwawu-Cabarrot 6/10: Notre frenchie a fait preuve d’une belle débauche d’énergie. Accrocheur en attaque et agressif en défense, il prend sa place dans le collectif. Il est l’un des artisan de la remontada du 4ème QT. 9 points et 44% au tir pour près de 20 minutes de jeu.

Wilson Chandler 5/10 : 9 points, 3 interceptions (30% de l’équipe). Une belle présence en défense, Chandler monte en puissance. Pas suffisamment pour tirer l’équipe vers le haut notamment au moment de faire basculer le match après être revenu à hauteur.

Dzanan Musa 2/10: 14 minutes, 6 points. Difficile de se faire une idée sur un joueur qui est tout au bout du banc et joue parce que les titulaires ne sont pas là. Prestation insipide, même la défense ne fut pas bonne.

Théo Pinson 2/10: Le meilleur pour la fin… Ou pas ! Nommé doublure de Dinwiddie, Théo est un bon ambianceur de banc, c’est tout ! A 9 minutes de jeu, 0 point, 3 assists.

Barème des notes :
10 : match parfait – 9 : match exceptionnel – 8 : très bon match – 7 : bon match – 6 : match satisfaisant – 5 : match moyen – 4 : match insuffisant – 3 : mauvais match – 2 : très mauvais match – 1 : match exécrable – 0 : match ponctué d’un comportement inadmissible.

Tops / Flops :

  • La défense des Nets :  Malgré une bouillie offensive de premier ordre, l’ensemble des joueurs ont été sérieux en défense malgré le résultat. L’état d’esprit est à noter notamment en seconde mi temps.
  • Le banc s’est réveillé : Le réveil fut (trop) tardif mais quelques gâchettes sorties du banc ont permis à Brooklyn de ne pas sombrer : 33 points.                     
  • Le parquet d’Orlando : Si les fans des Nets sont gâtés par le parquet du Barclays center, que dire de celui du Magic ! Certainement le plus horrible de la ligue. A regarder avec des lunettes de soleil et un jour où vous n’avez pas la migraine.
  • La défaillance des pivots :  Ni Allen, ni Jordan n’ont su s’imposer dans la construction du jeu. Ils totalisent 9 points à eux deux. Ils ont de plus laissé Nikola Vucevic prendre 24 rebonds et Aaron Gordon 14. Impossible donc de peser sur l’équipe adverse et le match. On en arriverait à espérer DD Drummond !

1 Comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Résumé de match