Connect with us

Actu

Reprise de la NBA : Kyrie Irving leader de la contestation des joueurs

D’après Yahoo Sport de nombreux « role players » NBA seraient mécontent de ne pas avoir eu la possibilité donner leurs avis lors d’un vote sur la reprise saison 2019-2020.

La semaine dernière, le comité exécutif du syndicat des joueurs approuvait à l’unanimité le format d’une reprise de la NBA à 22 équipes.

Pourtant en privé, plusieurs d’entre eux seraient peu enclin à retrouver les parquets et ne verraient pas d’un bon oeil le confinement imposé par la Ligue dans un complexe mis en quarantaine à cause du coronavirus. De plus, le fait d’avoir autorisé les employés de Disney, qui travailleront dans cette « bulle », de rentrer chez eux chaque soir n’a fait qu’accentuer ce ressenti.

Mais ce n’est pas tout. Face au puissant mouvement en faveur de la justice raciale qui frappe actuellement les Etats-Unis, certains estiment que leur rôle n’est pas d’aller s’enfermer pendant 3 mois pour divertir la population et d’alléger dans le même temps le fardeau économique de la NBA. Mais plutôt de continuer à se battre pour les droits des afro-américains.

« Quel message envoyons-nous en acceptant cela pendant cette période ? Nous sommes en train de protester pour une cause juste. Pourquoi devrions nous quitter nos familles en ces temps effrayants ? Surtout pour jouer dans un endroit où les propriétaires n’y seront pas. Quel message envoyons nous ? Nous allons reculer. Cet endroit n’est pas si magique. »

Un joueur anonyme à Yahoo Sports

Kyrie Irving leader du mouvement

Dans un premier temps, le média Yahoo Sports a affirmé que Kyrie Irving aurait été à l’origine d’une téléconférence qui a réuni 40 joueurs. Un meeting qui se serait tenu la semaine dernière et qui voulait recueillir les premiers sentiments des joueurs sur la reprise de la compétition. La nuit dernière, Yahoo a évoqué l’organisation d’une deuxième téléconférence  qui aurait cette fois-ci rassemblé… plus de 80 joueurs !

En ces temps mouvementés, le numéro 11 des Nets fait partie des principaux opposants aux plans estivaux de la NBA. Mais d’autres joueurs comme Garrett Temple, Spencer Dinwiddie, Kevin Durant, Donovan Mitchell, Chris Paul, Dwight Howard et Avery Bardley le sont également.

Tous estiment que le climat d’extrême tension suite au meurtre de George Floyd, ainsi que l’urgence sanitaire liée au Covid-19, ne devraient pas être minimisés par un retour du basketball.

A lire aussi :   Equality, Black Lives Matter, How Many More... les joueurs ont choisi leur nom de maillot

Mais le meneur de jeu de Brooklyn est allé plus loin comme nous informe le journaliste Shams Charania sur son compte Twitter :

« Je ne suis pas d’accord pour aller à Orlando. Je suis contre le racisme systématique et toute cette m*rde. Quelque chose cloche.  »

« Je suis prêt à renoncer à tout ce que j’ai (pour la réforme sociale) »

Avec cette sortie Kyrie Irving risque de s’attirer les foudres des fans. Des fans qui disons-le n’attendaient que ça pour lui tomber dessus. Pourtant sa position ne devrait pas surprendre. Dans un post publié sur Instagram la semaine dernière, l’ancien joueur des Cavs avait déjà exprimé son ressenti face à cette situation :

« Il est clair que la suprématie blanche et les sociétés utilisent le folklore indigène noir quand cela est bénéfique pour leur agenda et leurs poches. Comment allons-nous briser cette malédiction que l’on subit depuis des générations ? Qu’on nous a volontairement jeté, dans le but de tuer nous et notre famille ? Reprenons nos terres et réapproprions-nous notre culture ! »

Vice président du syndicat des joueurs, Kyrie irving a pris ses responsabilités en donnant une voix à ceux qui n’avaient pas été écoutés. Pour rappel le comité exécutif de la NBPA (National Basketball Players Association) a répondu favorablement au plan de la NBA. Un comité où siège « Uncle Drew » qui ne s’était pas levé contre les plan de la NBA à l’époque déclarant qu »il «acceptait le choix de la majorité ».

Finalement, les fortes convictions d’Irving ainsi que le malaise d’une partie des joueurs auront eu raison du silence du meneur des Nets.

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

Les derniers matchs joués

More in Actu