Minnesota Timberwolves 112 102 Brooklyn Nets

(22-26 / 32-23 / 35-223 / 23-30

  • Cinq de départ des Nets: D’Angelo Russell – Allen Crabbe – Joe Harris – Jared Dudley – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Wolves: Jeff Teague – Andrew Wiggins – Robert Covington – Taj Gibson – Karl-Anthony Towns.

LES ABSENTS :

Caris LeVert (cheville) – Treveon Graham (ischio-jambiers)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Le début du match est particulièrement poussif. Les Nets nous offrent un concours de briques et Kenny Atkinson (pour le moins très énervé) hurle pour prend un temps mort au bout de 3 petites minutes de jeu. Quelques instants après, Allen Crabbe envoie deux bombes de loin consécutivement. 7-0 Nets, Minny time out et les Nets semblent enfin dans leur match! Avec un second unit plus incisif que celui des Timbs, Brooklyn passe devant à la fin du 1er quart-temps, Napier montrant la marche à suivre. Le pourcentage à 3PTs est encore une fois au beau fixe: 50%. Towns a déjà fait 3 fautes, ce qui arrange bien les affaires des Nets. Dans le second quart, les Nets continuent d’arroser à 3PTS, avec succès. On ne voit pas beaucoup de pénétration où de jeu intérieur, ce qui risque de pénaliser Brooklyn. En face, les Timberwolves abusent du jeu intérieur et ça marche bien. Les Nets parviennent à rester en tête. Les Nets jouent de plus en plus rapidement sur la fin du 2eme quart-temps. On voit des Nets offensifs jouer en transition, mais offrir aussi beaucoup de lancers à Minnesota. Gorgui Deng est le facteur X avec 9 points, 3 rebonds en 14 minutes. Le premier acte se finit sur un 15-4 pour les visiteurs. Il semble qu’un faux rythme s’est installé sur le match ce qui n’aide pas à le rendre plaisant à voir.

Le retour de Towns sur le parquet se fait gentiment ressentir: 17 points sur le quart-temps, les Nets coulent petit à petit et Jarrett Allen commet sa 4e faute. Il faut se rendre à l’évidence: Minnesota est plus dur dans le jeu, dominant au rebond Brooklyn. Le temps mort d’Atkinson n’y changera rien: les locaux n’arrivent plus à marquer avec régularité. Les trop nombreuses fautes de Allen et Davis pousse Kenny Atkinson à faire rentrer Kenneth Faried à 6 minutes de la fin du 3e quart-temps. Minnesota passe à +13 à 4 minutes du terme de 3e quart. Towns roule sur la raquette comme personne et les Nets n’y arrivent toujours pas. +15 avant le dernier virage pour les Wolves. Dinwiddie est le seul à jouer côté Nets. Dans le dernier quart, Brooklyn revient sous la barre des 10 points avec une défense retrouvée. Derrick Rose garde Minny à 10 longueurs. Allen se montre au scoring, Thibodeau laissant Towns à 5 fautes sur le terrain. Les Wolves prennent temps mort. Dans une folie fiévreuse, les Nets se prennent à gratter des points aux Wolves. C’est assez surréaliste compte tenu du script du match, mais Dinwiddie s’occupe de tout. Les Nets reviennent à 4 points. Allen est sorit pour 6 fautes et Hollis-Jefferson rentre pour s’occuper du cas Towns, à 3 minutes du terme. Malheureusement, les Nets n’arrivent pas à accomplir le comeback. Nets loss 112-102 après un match écœurant à regarder.

LES TOPS/FLOPS:

  • Autant on aura eu un match incroyablement mauvais, autant les têtes de Taj Gibson après qu’il ait commis une faute lui aurait mérité d’avoir (au moins) un oscar.
  • Les échanges de maillots entre Sarah Kustok de la télé local avec ses homologue de la télé de Minneapolis ! Un vrai moment sympa dans ce match doit il n’y a rien à retenir..
  • Le concours de parpaings à 3 points. Le don de 200$ le parpaing à chaque 3 point raté aura permis aux Maçons du cœur de récolter 7000$ (35 shoots ratés!) pour leur association. Merci les gars, c’est sympa.
  • Kenny Atkinson : On ne le critique que rarement mais les rotations du coach auront été catastrophique ce soir.. si l’équipe a semble déjouer il y est aussi pour quelque chose.
  • Les 10 shoots prit par D’Lo soit le 4ème total des Nets après Joe Harris, Dinwiddie et Allen Crabbe.. si D’Lo est le leader des Nets qu’on lui donne des tickets shoots.
  • Jarrett Allen et Ed Davis : S’il est difficile de défendre sur KAT se faire manger par Taj Gibson et Gorgui Dieng est à la limite de la faute professionnel.

L’ACTION DU MATCH : Jarrett Allen sur un énième service de Dinwiddie

[wpvideo 9Ec3PRsl]

L’HOMME DU MATCH : Joe Harris faute de mieux..

Joe Harris

Loin d’être exceptionnel Joe Harris a surement été (avec Dinwiddie) le Net le plus sérieux ce soir. Il a retrouvé son adresse après un petit passage à vide et à aider les Nets à revenir dans le 3QT avant de sombrer comme toute l’équipe. Atkinson lui a fait confiance puisque que c’est le plus gros temps de jeu côté Brooklyn et il aura été assez constant durant le match.

  • 18 Points (5/13 FG – 4/10 3FG)
  • 6 Rebonds
  • 4 Assists
  • 33 Minutes

Prochain match contre les  Philadelphie Sixers dimanche 25 Novembre à 0h00.


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici