Brooklyn Nets – Philadelphia 76ers

(31-21 / 26-27 / 37-28 / 33-40)

  • Cinq de départ des Nets: D’Angelo Russell – Allen Crabbe – Joe Harris – Rondae Hollis-Jefferson – Jarrett Allen
  • Cinq de départ du 76ers : Furkan Korkmaz –  Wilson Chandler – JJ Redick – Ben Simmons – Joël Embiid
  • LES ABSENTS :

Caris LeVert (pied), Treveon Graham (déchirure ischio)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Un partout balle au centre. Telle était la devise de cette affiche entre les Nets et Philadelphie. Et dès l’entame de la rencontre, la cité n’avait rien de fraternel, ni d’amoureux. Une vraie bataille s’installe à l’intérieur et Rondae Hollis-Jefferson marque les premiers points new-yorkais de la partie. Après 4 minutes (10-10), J.J Redick décoche un 3pts qui pousse Kenny Atkinson à prendre un temps mort pour remotiver son équipe, un peu trop précipitée offensivement. Le coach réitère 3 minutes plus tard (16-25) en voyant Joël Embiid réaliser un chantier dans la raquette. Les vétérans sortent alors du banc, accompagnés par Rodions Kurucs, et Brooklyn passe devant (31-29).

Dès le début du 2eme QT, D’Angelo Russell se joue d’Embiid avec un lay-up tout en finesse (35-33). Alors que les Sixers recollent, Jared Dudley redonne l’avantage aux siens sur un 3pts ouvert (42-39). Les Nets prennent même leur plus large avantage (49-41) sur un tir longue distance d’Allen Crabbe. A une possession de la mi-temps, c’est un Joël Embiid en feu qui permet aux locaux d’être menés que d’un point (57-56).

De retour des vestiaires, Brooklyn met 3 minutes à inscrire ses premiers points de la seconde mi-temps. Il faut attendre les deux lancers de Joe Harris pour débloquer le compteur (58-58). On remarque un manque de concentration permettant à Philadelphie d’instaurer un jeu en transition indéfendable (59-65). Devant la domination de Philly, c’est Joe Harris et Allen Crabbe qui maintiennent le bateau Brooklyn à flot (68-69). Face à un tempo rapide, les Nets repassent devant via un jeu en pénétration bien mené par Spencer Dinwiddie et Crabbe (81-75). Le meneur back-up offre même 12pts d’avance à 2 minutes de la fin du 3QT sur un 3pts lointain en sortie d’écran.

Dans le 4e QT, le duo Korkmaz-McConnell cause beaucoup de problèmes à l’intérieur (97-91). D’Angelo Russell calme l’hémorragie avec un 3pts. Rodions Kurucs pénètre dans la raquette pour claquer un dunk qui fait mal au mental des 76ers (107-95). A 5 minutes de la fin de la rencontre, Spencer Dinwiddie continue faire mal aux Bleu et Blanc en provoquant une faute et en rentrant ses lancers (111-100). Joël Embiid s’accroche et plante un 3pts sur Ed Davis qui réplique en obtenant deux lancers (111-105). Il est suivi par Landry Shamet à 26 secondes de la fin. (123-118). Le rookie remet ça 10 secondes plus tard (125-121). Score final : 127-124.

LE BOXSCORE :

Nets-Philly-Box.jpg

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • Un banc efficace ultra-efficace. 70pts pour les Nets contre 31 pour Philadelphie.
  • Une combativité sans faille. Les hommes de Kenny Atkinson n’ont jamais cessé d’oppresser physiquement leurs adversaires 
  • Des arrières inspirés. Joe Harris et Allen Crabbe ont bien profité des écrans d’Ed Davis et Jarrett Allen pour sanctionner à 3pts.
  • Parfois un peu de laxisme sur Joël Embiid. Même s’il est très compliqué de défendre sur lui, il a eu l’occasion de prendre beaucoup de shoots ouverts. 

L’ACTION DU MATCH : A toi à moi entre Jarrett Allen et Joe Harris

[wpvideo EwMD0usn ]

L’HOMME DU MATCH : Spencer Dinwiddie, le poison du banc 

Spencer Dinwiddie.pngIl a rendu fou les Sixers. Sans cesse en mouvement, Spencer Dinwiddie a su trouver ses coéquipiers. Le plus important reste son activité offensive et son jeu en pénétration qui lui a offert une multitude de lancers qu’il a transformé. S’il a décidé de se taire au sujet de sa potentielle extension de contrat, Dinwiddie a décidé de prouver sur le terrain pour le plus grand plaisir des fans mais aussi de son coach.

  • 39 points ( 11/18 FG – 4/6 3PT – 13/14 FT)
  • 2 rebonds (Tous défensifs)
  • 5 assists
  • 1 interception
  • 4 turnovers
  • 30 minutes

Prochain match des Brooklyn Nets samedi à 1h30 contre les Washington Wizards.


Pièce rapportée au projets Nets France. J'aime suivre et transmettre l'actualité des Nets, mais un bon match à 4h00 du matin à l'Ouest ça ne se loupe pas.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici